Critérium Jurassien : la confrontation des Champions

Deuxième rendez-vous du Championnat de Suisse et premier du Clio Trophy et du Championnat Junior, le Critérium Jurassien est un classique du calendrier rallystique suisse. Deux Porsche mettent de la couleur dans une liste des engagés riche en pilotes au grand palmarès.  

En guise d’entrée en matière vendredi soir, la grande classique « Courtemautruy – Les Enfers », 29,2km au crépuscule, réputée pour ses tronçons « pour gros cœurs ».

Pour la seconde journée, la très sélective « Villars – Reclère », 28,2 km de routes étroites bardées de pièges au rythme soutenu, qui sera disputée à deux reprises dont en ultime chrono, sera très certainement le juge de paix du rallye.

Dans le Championnat de Suisse des Rallyes, la hiérarchie a commencé à se mettre en place lors du Rallye du Pays du Gier, il y a à peine un mois. Dans le peloton de tête se prépare une belle bagarre entre pilotes au palmarès très étoffé. En tête du championnat, Sébastien Carron/Lucien Revaz sera le premier équipage à s’élancer. Egalement sur Ford Fiesta R5 et actuellement à 6 points du leader, la paire tessinoise Ivan Ballinari/Giusva Pagani. Séparés de seulement 2 points des Tessinois au championnat, Marc Valliccioni/Marie-Josée Cardi, sur la Porsche 997 GT3, partira avec le n° 9 et aura affaire à un concurrent de choix : n° 8, Olivier Burri quadruple Champion de Suisse, multiple vainqueur de l’épreuve, qui évoluera à domicile et sera épaulé par Anderson Levratti, pourrait bien venir contrarier les leaders, et c’est la belle surprise de la liste des engagés de ce 39ème Critérium Jurassien : sur une Porsche 997 GT3. Autre pilote très attendu, Nicolas Althaus/Alain Ioset, Champions de Suisse 2012 et lui aussi vainqueur à plusieurs reprises du Critérium, sera bel et bien présent sur « son » épreuve, sur Peugeot 208 T16 !

Actuel 4ème du championnat, c’est l’équipage valdo-valaisan Pascal Perroud/Sandra Arlettaz, sur Ford Fiesta R5 qui partira avec le n°3. Parmi les autres voitures de tête en embuscade qui pourraient bien venir jouer le podium, citons Mike Coppens/Pino Arimondi, sur Citroën DS3 R5, ou encore Urs Hunziker/Melanie Wahl, sur Mini JCW.

IMG_4324
Mathias Rossetti/Stéphane Fellay, en route vers la victoire de classe l’an dernier sur les routes jurassiennes, sur Renault Twingo R1. L’équipage passe à une étape supérieure cette année, avec une Clio S1600.

En Championnat Junior, les premiers à s’élancer vendredi soir seront l’équipage Michel Schnegg/Lisiane Zbinden sur Citroën C2 R2, et Nicolas Lathion/Gaëtan Lathion sur Peugeot 208 R2, révélations de l’an dernier et respectivement 4ème et 5ème au final. Forts de leur expérience, on pourra également compter sur les équipages Devanthéry/Volluz, Michellod/Rappo, ou encore Vuistiner/Kummer, tous sur Peugeot 208, pour animer le championnat. Mais la surprise pourrait bien venir de Cédric Betschen/Mirjam Jorosch, également sur 208, qui avaient déjà montré de très belles performances ces dernières années aux commandes de Renault Clio gr. N.

Dans le Renault Clio R3T Alps Trophy, les favoris désignés de ce premier rendez-vous sont les seuls Suisses en lice et Champions Junior en titre, Cédric Althaus-Jessica Bayard. Néanmoins, la bataille s’annonce rude, tant la concurrence est affutée, avec notamment les pilotes présents l’an dernier sur le trophée, Gatti/Lemaire et Courtois/Risser, qui évoluent désormais en terrain connu. Sans oublier Lafont/Favreau, anciens vainqueurs du Trophée Twingo R1 France, qui ont le métier et le potentiel pour faire la différence. Tandis que Launay/Divoux, fort de leur grande expérience (notamment du pilote en rallycross), de leur vitesse de pointe et de leurs capacités d’adaptations, pourraient également être un gros client.

Enfin, en Coupe VHC, une grosse animation pourrait bien avoir lieu entre les trois premiers partants : n° H2, un duo d’anciens Champions de Suisse, Olivier Gillet et Jean Deriaz sur Alfa Romeo 1750 GT AM. N° 3, sur l’autre Alfa, une GTA 1600, le très véloce couple Dumas, Maurice et Geneviève. Premier à s’élancer, le couple Bérard, Eddy et Florence, a soif de revanche et engage une très belle BMW M3.

A noter encore qu’en guise d’animation, une vingtaine de voitures mythiques, présentées par le club « Slowly Sideway », ouvriront le rallye en mode démonstration : la Kadett GT/E de Walter Röhrl, la R5 Turbo de Jean Ragnotti, la Manta 400 d’Ari Vatanen, l’Alpine A310 de Jean-Luc Thérier, ou encore l’Audi quattro A2 de Stig Blomqvist… préparez les caméras et régalez-vous !

Départ du rallye de Delémont, ce vendredi 22 avril, dès 18h00

Crédits photos: ©Massimo Prati

A propos de l'auteur

Articles en relations