Rahel Frey remporte sa première victoire en ADAC GT Masters

12072826_527787804049586_7740841580025878009_nAprès être montée sur son premier podium dans la série durant l’été, la Soleuroise Rahel Frey a remportée sa première victoire dans le championnat de GT Allemand.

Pourtant, tout avait mal commencé pour la Suissesse qui se retrouvait poussée hors de la piste par l’Audi n°100 dans le premier tour. Mais, cet accrochage avait lieu après un terrible accident, heureusement sans dommage pour le pilote, de la BMW n°19 et qui provoquait la ortie du drapeau rouge et les commissaires décidaient donc de relancer la course dans l’ordre de la grille de départ.

Dès lors, l’Audi de la Suissesse récupérait la deuxième position puisqu’un accrochage dans le premier tour, éliminait Christian Engelhart et Sebastian Asch, le leader du championnat. Et, quelques tours plus tard, c’est la Bentley n°7 du leader qui s’arrêtait en bord de piste après un début d’incendie et Rahel se retrouvait alors en tête de course.

Alignant ensuite un relais très rapide et réalisant le meilleur tour en course peu de temps avant de repasser par les stands, la Suissesse laissait le volant à son coéquipier en première position et Philip Geipel repartait avec une confortable avance sur la Bentley n°8, qui s’était emparé de la deuxième place lors des changements de pilotes.

Et, si Fabian Hamprecht parvenait à revenir au contact de l’Audi verte et argent, Philip Geipel maîtrisait parfaitement cette fin de course et franchisait ainsi la ligne d’arrivée en tête de la course devant la Bentley n°8 et la l’Audi n°1.

_D1O1650Rahel Frey : « C’est une victoire incroyable. La malchance et la chance était liés. Après le départ, nous avons pu reprendre notre place sur la grille pour le restart, et ensuite nous étions très rapide en piste. C’est une belle récompense pour le travail acharné de l’équipe. »

Pour Remo Lips, en revanche, ce fut une course bien plus compliquée. Après avoir été à l’origine de deux accrochages, ce qui occasionnait un drive-throught au pilote Suisse, la Corvette du RWT Racing rentrait aux stands au ralenti en fin de course mais été, néanmoins, classée au 13ème rang à 5 tours des vainqueurs.

Le classement de la course

Au championnat, l’abandon de la Mercedes Zakspeed fait perdre à Luca Ludwig et Sebastian Asch une grande partie de leur avance, mais ils conservent, néanmoins, 19 points d’avance (alors que 25 sont encore à attribuer) sur Dominik Baumann qui est associé, ce week-end, à Bruno Spengler.

Le classement du championnat

La dernière course de l’année débutera demain à 13h15.

Credit photo : Yaco Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations