Nico Müller remporte les 24h du Nürburgring, Alexandre Imperatori 3ème

24NBR2015-JBL-17052015-IMGP6498Hormis une crevaison pour la Porsche Falken survenue dans les 20 dernières minutes, les dernières heures de course furent calmes en fait de course et le podium ne changeait plus de telle sorte que l’Audi R8 LMS n°28 du Audi Sport Team WRT, et pilotée par le Bernois Nico Müller associé à Christopher Mies, Edward Sandström et Laurens Vanthoor remportait donc la victoire au terme des 24 heures de course avec un total de 156 tours couvert.

24NBR2015-JBL-17052015-IMGP6459Nico Müller : « La première course de 24 heures pour la nouvelle R8, c’était déjà un honneur de piloter cette voiture sur cette épreuve, et après de gagner, c’est vraiment incroyable. C’est ma deuxième course de 24 heures, et j’avais vraiment une super équipe derrière moi et mes coéquipiers ont fait un travail formidable, et voici le résultat, c’est incroyable »

24NBR2015-JBL-17052015-IMGP635240 secondes derrière l’Audi, on retrouve donc la BMW n°25 du BMW Sports Trophy Team Marc VDS qui a maintenue la pression sur les vainqueurs tout le long de la course. Troisième au terme d’une course sans faute, Alexandre Imperatori, et ses coéquipiers Wolf Henzler, Peter Dumbreck et Martin Ragginger, concluait donc leur course sur le podium un résultat au-delà des espoirs du pilote de Châtel Saint Denis :

24NBR2015-JBL-17052015-IMGP6435Alexandre Imperatori : « C’est clair que si on m’avait dit que je finirais sur le podium, j’aurais signé tout de suite. C’est un super résultat pour toute l’équipe Falken, cela fait de nombreuses années qu’ils participent à l’épreuve, et aujourd’hui c’est la concrétisation d’un travail phénoménal dont tout le développement effectué sur les pneus. Et c’était vraiment pas facile, car nous avions une voiture d’une ancienne génération et qui sera remplacé l’année prochaine. Mais comme je l’avais dit en début de week-end, l’important c’était de “survivre” et de ne pas faire d’erreur, et ce fut notre cas hormis quelques détails dans les stands. De plus, j’ai été agréablement surpris des performances de la voiture, car nous n’étions pas très loin des autres en performance pure, nos adversaires étaient un peu plus rapides mais c’est vraiment positif pour l’avenir. »

24NBR2015-JBL-17052015-IMGP6258Enfin, notons les belles performances d’Harold Primat (Bentley n°11, Team HTP) et de Philipp Frommenwiler (Mercedes SLS n°33 Team Premio) qui terminent tous deux dans le top 10, respectivement huitième et dixième.

Résultats

Crédit photo : Jean-Baptiste Lassaux

A propos de l'auteur

Articles en relations