Sélectionner une page

LE SNOW TRAINING
DU GROUPE FCA

Le reportage Sport-Auto.ch du 15 février 2018

Rédaction : Laurent Missbauer
Photographies : Laurent Missbauer, D.R. FCA group

Le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) a le vent en poupe en Suisse. Ses ventes ont en effet beaucoup progressé en 2017, à commencer par celles d’Alfa Romeo. Cela grâce notamment au succès rencontré par ses modèles à quatre roues motrices que nous avons pu essayer en Engadine lors du «Snow Training 2018», un camp d’entraînement de conduite sur neige organisé à Samedan, à proximité de St-Moritz.

Quelques chiffres valent mieux qu’un long discours : en 2017, Alfa Romeo a vu ses ventes augmenter de 117% en Suisse ! La marque italienne y a en effet écoulé 3’288 voitures neuves contre 1’509 en 2016. Le principal artisan de cette progression n’est autre que le Stelvio dont nous avons pu essayer en première suisse la version Quadrifoglio qui est propulsée par un moteur V6 2,9 litres biturbo de 510ch développé à partir des technologies et du savoir-faire de Ferrari.

L’année passée, FCA a en effet commercialisé en Suisse 1’248 Stelvio, ce qui en fait l’Alfa Romeo la plus vendue dans notre pays devant la Giulia, dont les ventes sont passées de 475 unités en 2016 à 1’156 en 2017. « Ces excellents résultats devraient se poursuivre en 2018 », nous a expliqué Serenella Artioli De Feo, directrice des relations publiques de FCA Switzerland. « Notre but est de confirmer les ventes réalisées par la Giulia alors que celles du Stelvio devraient progresser, notamment en raison de l’arrivée du Stelvio Quadrifoglio qui a déjà enregistré beaucoup de commandes et qui a suscité un très grand intérêt. En Suisse, 20% des Stelvio vendus en 2018 devraient être des versions Quadrifoglio. »

En tout cas, on ne peut qu’envier les futurs propriétaires du Stelvio Quadrifoglio. Si le Stelvio de 280ch nous avait déjà laissé une très bonne impression l’été passé au col du Stelvio, la prise en main du Stelvio Quadrifoglio, sur la piste enneigée de Samedan, nous a enthousiasmés.

En mode Race, le Stelvio Quadrifoglio distille en effet des vocalises qui vous donnent l’impression d’être au volant d’une véritable voiture de course. Sa grande facilité de conduite – la faire drifter avec efficacité est un véritable jeu d’enfant – et ses accélérations prodigieuses – il abat le 0 à 100 km/h en à peine 3,4 secondes selon Alfa Romeo – nous ont permis de laisser facilement sur place les différents contradicteurs auxquels nous étions opposés lors de l’exercice du slalom parallèle sur neige, un des points culminants de ce Snow Training de Samedan.

Parmi ces contradicteurs figuraient deux Stelvio de 280ch et une Giulia Veloce Q4 de 280ch dont nous avons déjà venté les mérites lors de notre essai publié au mois de novembre.

Dans le slalom parallèle, le Stelvio Quadrifoglio avait également été opposé au Jeep Grand Cherokee SRT de 468ch qui, selon la documentation de presse de FCA, « allie un équipement de luxe et à une sportivité maximale qui lui permet d’accélérer de 0 à 100km/h en moins de 5 secondes ». A son volant, nous avons beaucoup apprécié le couple gargantuesque, la musique sauvage du V8 et une capacité insoupçonnée à conférer beaucoup de plaisir dans des glissades longues comme un jour sans pain !

Il paraît que Fernando Alonso s’est beaucoup amusé à son volant lorsqu’il courait chez Ferrari et que cette Jeep survitaminée à la sauce SRT faisait partie de ses voitures préférées en hiver. On remarquera en passant que la marque Jeep se trouve elle aussi sur une courbe ascendante en Suisse. Ses ventes y ont en effet progressé de 5,8% en passant de 3’269 unités en 2016 à 3’458 en 2017.

Fiat a fait encore mieux étant donné qu’elle a vu ses ventes augmenter de 16,3%. Elles ont ainsi progressé de 7’771 à 9’040 unités. Ici aussi, la marque italienne est en mesure de répondre à la très forte demande de la clientèle suisse pour les voitures à quatre roues motrices. Cela n’est pas seulement le cas de la Fiat Panda Cross mais également de la Fiat 500X Cross, une petite bombinette de 170ch qui a ravi à Samedan l’ancienne Miss Suisse Dominique Rinderknecht.

Désormais ambassadrice de charme de FCA Switzerland, Dominique Rinderknecht a beaucoup apprécié les différentes instructions relatives à la conduite sur neige. Non seulement celles sur les lois physiques qui régissent le comportement d’une voiture sur une chaussée enneigée, mais également celles permettant de déconnecter les différentes aides à la conduite afin de drifter en toute sécurité sur un terrain de jeu aussi fantastique que peut l’être celui de 60’000m2 aménagé à Samedan.

Les responsables de FCA Switzerland ont par ailleurs rappelé que « toute la gamme de la Fiat 500X est caractérisée par un équipement de sécurité complet ». Chaque variante de ce modèle dispose de série des équipements suivants : six airbags, feux de jour, direction assistée électrique « dualdrive » et contrôle électronique de stabilité ESP.

Un équipement complet, c’est également ce qui caractérise la nouvelle Abarth 124 Spider, évolution plus sportive de la Fiat 124 Spider. L’arrivée en 2017 de ce nouveau modèle n’est pas étrangère à la progression de 34,7% enregistrée en Suisse par la marque au scorpion dont les ventes sont passées de 870 unités en 2016 à 1’172 en 2017. Nous avons eu beaucoup de plaisir à drifter au volant de l’Abarth 124 Spider à Samedan. Un plaisir partagé par l’ancien pilote de F1 Arturo Merzario (lire ici l’article que nous lui avons consacré), présent en Engadine en tant qu’ambassadeur du groupe FCA.

La célébrité que lui a conféré son sauvetage de Niki Lauda, qu’il dégagea avec bravoure de sa monoplace en flammes au Nürburgring, lors du Grand-Prix d’Allemagne de 1976, et ses nombreuses victoires au volant d’Alfa Romeo (entre autres à la Targa Florio) et d’Abarth (il s’est notamment imposé dans sa catégorie à la course de côte d’Ollon-Villars), font d’Arturo Merzario un personnage unanimement apprécié. Dans ses fonctions d’ambassadeur de FCA, il est l’équivalent de Walter Röhrl chez Porsche et de Jean Ragnotti chez Renault.

On relèvera enfin pour conclure que si les différentes compétitions de slalom parallèle et les exercices de drift se sont déroulés sur le terrain de 60’000m2 précédemment évoqués à côté de l’aérodrome de St-Moritz à Samedan, les ateliers de conduite pour les véhicules tout-terrain ont eu lieu près de Pontresina, dans la gravière de Montebello où nous avions déjà essayé par le passé les nouveaux Porsche Cayenne.

Cette fois-ci, nous y avons particulièrement apprécié les différents dispositifs d’aide à la conduite, à commencer par le Hill Descent Control (aide à la descente en pente) qui équipe de série les modèles Jeep Cherokee et Jeep Wrangler.

Nous avons également été enthousiasmés par les capacités de franchissement des différents modèles, à commencer par la Jeep Wrangler. A un tel point que lorsque le photographe officiel a demandé s’il y avait un volontaire qui souhaitait refaire une montée au volant de la Wrangler rouge pour une nouvelle série de clichés, nous nous sommes immédiatement portés volontaires. La Jeep Wrangler gravit avec une facilité déconcertante des pentes enneigées presque aussi impressionnantes que la progression des ventes enregistrée l’année passée en Suisse par Alfa Romeo !

Remerciements

Merci à FCA (Fiat Chrysler Automobiles Switzerland SA) pour l’invitation au Snow Training 2018 à Samedan.

Print Friendly, PDF & Email