FORD :
UNE MUSTANG 5.0 GT V8
ENCORE PLUS SÉDUISANTE

Le reportage Sport-Auto.ch du 17 mai 2018

Rédaction : Laurent Missbauer
Photographies : Laurent Missbauer

Pour Ford, l’année 2018 s’annonce prometteuse avec la mise à jour de deux modèles que nous avons été invités à essayer sur les rives du lac de Zurich : le petit SUV EcoSport, disponible pour la première fois dans la déclinaison sportive ST-Line, ainsi que la célèbre Mustang. Cette dernière, disponible aussi bien en Fastback qu’en Convertible, est désormais équipée d’un V8 de 5.0 litres « revu et corrigé » qui développe 450ch au lieu de 421ch jusqu’ici. Elle bénéficie par ailleurs d’une nouvelle boîte automatique ainsi que d’une face avant retravaillée.

Kaspar Haffner, le directeur des relations publiques de Ford Suisse, a choisi pour cette présentation de presse de n’amener que des Mustang 5.0 GT V8 accouplées à la nouvelle boîte automatique à dix rapports. «Les principales nouveautés du millésime 2018 de la Mustang concernent avant tout l’augmentation de la puissance des versions V8 et l’arrivée de la nouvelle boîte automatique à dix vitesses. En Suisse, les deux-tiers des Mustang vendues sont propulsées par le V8 plutôt que par le 4 cylindres 2.3 l EcoBoost», nous a expliqué Kaspar Haffner. Avec le millésime 2018, les versions Ecoboost ont vu leur puissance baisser de 317 à 290ch pour satisfaire de nouvelles normes environnementales. Le couple a cependant progressé de 432 à 440Nm.

Comme nous avions déjà essayé la Ford Mustang GT V8 Convertible en juillet dernier, mon choix se porte en premier lieu vers une Fastback. C’est d’ailleurs une Mustang de cette carrosserie que conduit Steve McQueen dans le film « Bullit ». Ouvrons ici une parenthèse pour rappeler que la Ford Mustang 5.0 Bullit, présentée au dernier Salon de Genève, devrait arriver dans le courant de l’été. Disponible uniquement en Fastback avec une boîte manuelle à six vitesses, elle dispose d’une poignée de chevaux supplémentaires (464 contre 451) et peut d’ores et déjà être commandée au prix de CHF 60’400.-, soit CHF 8000.- de plus que la version normale disponible dès CHF 52’400.- (CHF 53’400.- avec la boîte automatique).

Une fois installé à bord, on constate que le rapport qualité-prix est plutôt alléchant, les finitions ayant encore progressé. Une sensation premium se dégage dans l’habitacle habillé de nouvelles matières agréables au toucher. Surtout dans notre modèle d’essai qui bénéficiait du nouveau Pack Carbon (CHF 1’700.-), avec une sellerie et le revêtement des portes en Alcantara, ainsi qu’un habillage du tableau de bord et du levier de vitesse en carbone.

L’aluminium recouvre davantage d’éléments comme les poignées de portes et l’entourage du combiné d’instrumentation, qui est maintenant 100% numérique. Une modernisation indispensable afin de soutenir la comparaison avec celui de la Chevrolet Camaro V8, une des principales concurrentes de la Ford Mustang. Le nouveau bouton de démarrage s’illumine de pulsations rouges, à la manière d’un cœur qui bat, nous invitant de façon originale à animer le V8. Et ce n’est pas un hasard si la fréquence des pulsations lumineuses s’établit à 30 par minutes. Celle-ci reflète parfaitement le rythme cardiaque d’un cheval au repos ! C’est dire avec quel soin du détail les concepteurs de la nouvelle Mustang se sont attelés à leur tâche…

Ce soin se retrouve dans le bruit caverneux distillé par le moteur V8 atmosphérique. Un vrai régal qui n’est pas étranger au nouvel échappement Active Valve Performance qui permet d’ajuster la musicalité du moteur en fonction de son envie avec les quatre modes suivants : Quiet, Normal, Sport et Race track. Le mode Quiet, que l’on peut qualifier de silencieux, permet de calfeutrer le son du V8 pour éviter de déranger ses voisins. Ce mode peut par ailleurs être programmé pour un usage quotidien à des heures précises. On n’arrête pas le progrès !

Au niveau des liaisons au sol, notre modèle d’essai disposait du nouveau système d’amortissement MagneRide (CHF 2’000.-), dont les capteurs mesurent mille fois par seconde les conditions de route pour modifier la dureté des suspensions en temps réel, pour s’adapter tant à la qualité du revêtement qu’au style de conduite adopté. Mais même si vous n’optez pas pour ce système, les amortisseurs équipant la Mustang de série ont été recalibrés par rapport à la version précédente, et des barres antiroulis plus larges servent à réduire le roulis et à offrir un agrément de conduite plus sportif.

De fait, la Ford Mustang ne prête le flanc à aucune critique sur les routes sinueuses qui nous amènent depuis les environs de Pfäffikon à Morgarten, là où 1500 Confédérés repoussèrent les assauts de plus de 4000 soldats autrichiens le 15 novembre 1315.

Plus de 700 ans plus tard, c’est nous qui tentons de repousser les limites de la Mustang. Celles-ci ne pourront pas être atteintes sur ces routes, qui, truffées de radars, n’incitent guère à rouler aussi vite que Steve McQueen lors de la célèbre course poursuite du film Bullitt. Nous avons néanmoins été bluffés par l’impression de sécurité qu’elle dégage. Cela nous a permis de maintenir un rythme soutenu dans une succession de courbes où l’important couple (529Nm) autorise des reprises fulgurantes en dépit de ses 1’853kg. Quant à la nouvelle boîte automatique à 10 rapports, elle est à la fois plus rapide et mieux étagée que l’ancienne boîte automatique qui équipait la Mustang Convertible essayée l’année passée.

La Ford Mustang 2018 bénéficie aussi de deux nouveaux modes de conduite. En plus des modes Normal, Sport Plus, Track et Neige, ce sont le « Drag Strip Mode », conçu pour une accélération maximale en départ arrêté, et le « My Mode », qui permet au conducteur de choisir individuellement ses réglages de performance ainsi que le son de l’échappement. Avec le premier de ces deux nouveaux modes, l’exercice du 0 à 100km/h est accompli en à peine 4,3 secondes pour la version à boîte automatique et 4,6 secondes pour la version à boîte manuelle.

Toutes ces nouveautés nous amènent à conclure que la Ford Mustang 2018 est en réalité bien plus qu’une simple « update » de la mouture précédente.

Et il n’est nul besoin de rouler tambour battant pour prendre du plaisir au volant d’une Mustang, ce d’autant plus à bord de la version décapotable. Après avoir roulé toute la matinée au volant de la version Fastback, nous repartons en début d’après-midi en compagnie d’une collègue suisse alémanique dans une Mustang Convertible. Son abondante chevelure donne tout son sens à l’expression « rouler cheveux au vent », un exercice qu’elle a visiblement apprécié à en voir son large sourire. Et ce dernier n’a guère disparu en consultant le tarif de la voiture : le supplément pour rouler en décapotable ne s’élève en effet qu’à CHF 4000.-.

Avec un rapport qualité-prix toujours aussi intéressant, Ford devrait voir se poursuivre la progression de ses ventes, après avoir réalisé en 2017 son meilleur résultat depuis 2014 sur notre territoire, avec 13’884 immatriculations.

Le crossover EcoSport millésime 2018 étant aussi de la partie durant cette journée, nous avons profité d’effectuer un bref galop d’essai à son bord du côté de Pfäffikon. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, l’EcoSport n’est pas vraiment sportif. Nous avons néanmoins apprécié ses reprises toniques, qui s’expliquent avant tout par son nouveau moteur diesel EcoBlue de 125ch plus coupleux (300Nm), qui vient compléter les versions essence de 125 et 140ch.

Visuellement, le tableau de bord a été remis au goût du jour, tandis qu’une déclinaison sportive ST-Line fait son apparition, contribuant à rendre le look extérieur de l’EcoSport plus sportif et plus jeune.

« Au cours des trois premiers mois de l’année en cours, nous avons vendu davantage d’EcoSport qu’au cours des six premiers mois de 2017. C’est de très bon augure », confirme Kaspar Haffner. Cette progression s’explique également par le fait que l’EcoSport adopte dès cette année pour la première fois la technologie de transmission intégrale Intelligent-AWD, un gage de sécurité et d’agrément toujours très apprécié dans notre pays.

Remerciements

Merci à Ford Suisse pour l’invitation à cette présentation de presse des nouvelles Ford Mustang 5.0 GT V8 et Ford EcoSport AWD ST-Line à Pfäffikon (SZ).

Print Friendly, PDF & Email