Retour sur une belle victoire au Monte-Carlo Historique

C’est ce vendredi 15 mars, au Garage Kraft à Prilly, près de Lausanne, qu’a eu lieu la soirée de remerciements organisée afin de fêter la belle victoire de catégorie signée au Rallye Monte-Carlo Historique par Michel Chatagny et son copilote Rolf Weiss au volant d’une Mini Cooper S de 1963.

«Vous avez signé un extraordinaire résultat avec votre fidèle Mini Cooper, un grand bravo!» Tel a été l’un des nombreux de messages de félicitations rédigés sur la page Facebook «Team Pied Gauche» de l’équipage 323 composé des Lausannois Michel Chatagny et Rolf Weiss. On relèvera que ce message n’avait pas été écrit par n’importe qui mais bien par l’ancien champion de Suisse des rallyes Philippe Camandona. Et ce dernier s’y connaît en Mini Cooper puisque c’est justement au volant d’une telle voiture qu’il avait participé en 1994 au Rallye Monte-Carlo, une épreuve à laquelle l’auteur de ces lignes avait lui aussi pris part.

Michel Chatagny: «Nous avons terminé au 1er rang de l’une des quatre catégories du Rallye Monte-Carlo Historique, à savoir celle réservée aux voitures construites entre 1962 et 1965. Jamais nous n’aurions pensé obtenir un aussi bon résultat. Il s’agissait de ma cinquième participation au Rallye Monte-Carlo Historique et, jusqu’à cette année, je n’avais encore jamais terminé parmi les 50 premiers.»

A cette victoire de catégorie, il faut également ajouter une excellente place au classement général. La petite Mini Cooper S lausannoise – sur laquelle les autocollants de Sport-Auto.ch étaient bien en vue – a en effet terminé dans le «Top Ten», à savoir au 9e rang sur un total de 247 concurrents classés comme on peut le lire dans le magazine français Echappement Classic que Michel Chatagny a tenu à nous montrer.

Sur la couverture de ce magazine, figurait non seulement le vainqueur du Rallye Monte-Carlo Historique mais également une Porsche 917 Gulf similaire à celle de son idole Jo Siffert.

Trois posters de Jo Siffert sont en effet exposés dans le Garage Kraft de Michel Chatagny qui possède de nombreuses photos du regretté pilote fribourgeois dans ses archives. Après s’être absenté brièvement, Michel Chatagny réapparaît avec une très belle photo de Jo Siffert immortalisé en train de se glisser dans l’habitable de sa Cooper Maserati dans les stands du Grand Prix d’Allemagne de 1967.

Tout comme Michel Chatagny, Jo Siffert avait dû attendre une année se terminant en 9 avant de monter sur le podium dans la Principauté monégasque. Après trois abandons consécutifs en 1966, 1967 et 1968, il terminait en effet 3e du Grand Prix de F1 de Monaco de 1969 derrière Graham Hill et Pierce Courage. Exactement un demi-siècle plus tard, l’histoire s’est ainsi répétée. Après trois résultats qui n’étaient guère extraordinaires au Rallye Monte-Carlo Historique, Michel Chatagny montait enfin sur le podium en 2019 et cela non pas sur la plus basse marche du podium mais bien sur la plus haute!

Michel Chatagny: «Ce qui m’a le plus impressionné a été la remise de prix du Rallye Monte-Carlo Historique. Le smoking était bien entendu obligatoire dans la magnifique salle du Sporting de Monaco et l’instant était d’autant plus solennel que l’hymne national suisse a été interprété avant de nous remettre notre coupe. Le tout alors que des drapeaux rouges à croix-blanche apparaissaient sur tous les écrans géants de la salle.»

Une vidéo de la reprise des prix avec l’hymne national suisse et les drapeaux à croix-blanche peut être visionnée à partir du lien suivant sur Facebook: https://www.facebook.com/teampiedgauche/videos/2114794608598405/

On relèvera encore que, lors de cette soirée de remerciements du 15 mars à Prilly, le copilote Rolf Weiss, de nationalité allemande bien qu’il est né à Lausanne et qu’il a toujours habité en Suisse, avait projeté différentes vidéos. L’une d’entre elles expliquait le fonctionnement d’un rallye de régularité tel que celui du Monte-Carlo Historique avec ses différentes vitesses moyennes à respecter lors de contrôles secrets disséminés dans les zones de régularité (ZR).
Il faut savoir que les participants du Monte-Carlo peuvent choisir trois vitesses moyennes: la haute, l’intermédiaire ou la basse qui varient d’une zone de régularité à l’autre, par exemple 45, 44 ou 43 km/h. Avec leur petite Mini Cooper de 1963 propulsée par un moteur de 1071 cm3, Michel Chatagny et Rolf Weiss avaient opté pour la moyenne basse, ce qui ne veut pas dire qu’ils ont roulé à basse vitesse. Bien au contraire! Pour s’en convaincre rien de tel que de visionner sur Facebook la vidéo qui montre Michel Chatagny et Rolf Weiss en pleine attaque dans la zone de régularité du col de l’Echarasson: https://www.facebook.com/teampiedgauche/videos/355530648393093/

Toute l’équipe de Sport-Auto.ch tient à exprimer ses plus vives félicitations à Michel Chatagny et à Rolf Weiss pour leur très belle victoire de catégorie et pour leur excellente 9e place au classement général du Rallye Monte-Carlo Historique 2019.

Le classement final

Crédits des photos: Laurent Missbauer, DR et Team Pied Gauche

A propos de l'auteur

Articles en relations