Coupe suisse des Rallyes Historiques : le renouveau !

Grâce au dynamisme et à la passion d’Alain Roethlisberger, un vent nouveau souffle sur La Coupe Suisse des Rallyes Historiques. Dorénavant organisée sous forme associative, cette spectaculaire catégorie reprend des couleurs. Cela se traduit par un plateau beaucoup plus riche que par le passé, et cela dès la première manche du championnat. Ambiance et convivialité garanties dans le paddock !

 

Pour la première manche de la saison, on n’attend pas moins de 8 équipages suisses du coté de Saint-Chamond et probablement beaucoup plus pour les épreuves disputées sur sol suisse. Une hausse de la participation mais aussi de performances avec l’arrivée de plusieurs ténors.

 

Saluons déjà le retour en VHC Suisse de Pierre-Manuel Jenot, associé aux notes par Freddy Delorme. Les deux compères, qui cumulent à eux deux plus de rallyes que tout le plateau VHC réuni, ont troqué leur Ford Escort RS MKII pour une méchante Ford Sierra RS Cosworth, toujours préparée chez GTO. La « vielle équipe » ne revient certainement pas pour faire de la figuration. Pierre-Manuel Jenot pourrait rouler avec une licence helvétique, ce qui ferait de lui un des grands favoris au championnat.

 

Mais la concurrence ne sera pas en reste puisque Marc Valliccioni a décidé d’engager sa BMW M3 en VHC cette saison. Au volant de cette voiture il a remporté 5 rallyes la saison dernière, en France et en Italie. Navigué par l’expérimentée Marie-Josée Cardi, le Corso-Valaisan devrait jouer les premiers rôles.

 

On retrouvera également la paire Hervé Taverney / Pino Arimondi avec leur Ford Sierra RS Cosworth. Si l’an passé la voiture a connu quelques soucis de fiabilité, elle a aussi permis au Champion Suisse des Rallyes 2016 de démontrer que le mélange Turbo – 4×4 pouvait faire des étincelles. Un équipage qui ne va pas se priver de venir taquiner les challengers.

 

Eddy Bérard, vainqueur de la coupe historique en 2017 et second l’an passé a inscrit sa BMW M3 sur cette première manche de la saison. Le duo valaisan qu’il forme avec Frédéric Rausis, son copilote, sera également à surveiller. Le Rallye Pays du Gier est une épreuve qu’il connait très bien et qu’il apprécie puisque c’est sa 9participation en VHC.

 

Kevin Bérard, toujours copiloté par Florence, sa maman, apprend vite et commence à trouver un bon rythme.  Au volant de sa Ford Escort RS 1600 MKI il lui sera cependant difficile de se battre pour la victoire. Il aura par contre à cœur de se battre avec Eddy Shorno (Ford Escort RS 1600 MKI) qui revient à la compétions après une saison 2017 marquée par la malchance, et Alain Rothlisberger (Ford Escort RS 2000 MKII) qui ne veux pas se contenter de promouvoir les VHC Suisses mais entend bien jouer un rôle actif dans la compétition.

 

A signaler encore l’arrivée d’un nouveau venu dans le clan des Escort : Marcel Kellenberger.  Un pilote suisse alémanique qui s’alignera au volant d’une très belle Ford Escort RS 2000 MKII.

Crédit des Photos : Sébastien Montagny / Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations