F1 – Stupeur dans le sport suisse: Le nom de Sauber disparaît de la Formule 1


Énorme surprise et déception ce vendredi 1er février pour le monde du sport automobile suisse. Le nom de Sauber F1 disparaît officiellement des paddocks et est renommé Alfa Romeo Racing. 

L’équipe suisse, en Formule 1 depuis les années 1990 sous le nom de Sauber, courra dès cette saison 2019 sous le nom d’Alfa Romeo Racing. Déjà partenaire technique et commercial l’an dernier, Alfa Romeo prend donc de l’ampleur en ayant maintenant sa propre écurie.
Si cette annonce n’est pas véritablement une surprise, l’ampleur du changement l’est. L’écurie basée à Hinwill avait, jusqu’ici, gardé son nom et son identité suisse et l’on s’attendait à ce que le nom de Peter Sauber reste en lien historique. Toutefois, la reprise par Alfa Romeo ne signifie pas pour autant que l’équipe sera construite comme une véritable structure d’usine. La propriété et sa direction resteront inchangées et indépendantes d’Alfa et le siège sera pour l’instant maintenu à Hinwill avec sa moderne soufflerie.

Frédéric Vasseur, le team manager de l’équipe suisse semble ravi : « Je suis heureux d’annoncer que nous allons entrer dans le Championnat du monde 2019 de Formule 1 avec comme nom d’écurie Alfa Romeo Racing. Après avoir initié la collaboration avec notre sponsor titre Alfa Romeo en 2018, notre équipe a fait des progrès fantastiques sur les plans techniques, commerciaux et sportifs. Cela a boosté la motivation de chacun de ses membres, que ce soit sur les circuits ou au quartier général en Suisse. »

Quant à Michael Manley, le PDG de Fiat Chrysler Automobiles il estime maintenant que les ambitions sont affichées : « Alfa Romeo Racing est un nouveau nom avec une longue histoire en Formule 1. Nous sommes fiers de collaborer avec Sauber pour porter la tradition d’excellence technique et le panache italien d’Alfa Romeo au sommet du sport automobile. Ne vous y trompez pas : avec Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi d’un côté et Alfa Romeo et Sauber de l’autre, nous sommes là pour nous battre. »


On ignore toutefois encore si la disparition du nom de Sauber, signifie aussi que l’écurie courra sous nationalité italienne et si le châssis sera rebaptisé sans la mention Sauber. Cette journée marque cependant un tournant historique pour l’écurie et dégage une certaine tristesse chez tous les fans suisses de sport automobile. A noter encore que lors du rachat en 2006 par BMW, Peter Sauber avait pu laisser la mention de son nom apposé au constructeur allemand. C’est donc, cette fois, la fin de Sauber qui rejoint tristement l’histoire aux côtés de Jordan, Brabham et autres Minardi.

A propos de l'auteur

Articles en relations