Rolf et Mark Ineichen au pied du podium des 24H Dubai 2019, victoire Suisse en TCE

Le team allemand Car Collection Motorsport est le lauréat de l’édition 2019 des 24H Dubai. Au volant de l’Audi R8 LMS GT3 #88, Dirk Parhofer, Christopher Haase, Frédéric Vervisch et Rick Breukers ont accompli 607 tours du Dubai Autodrome, long de 5390 mètres, remportant la manche d’ouverture du Championship of the Continents 2019 dans la 24H GT Series. Le jeune Hollandais de 20 ans Rik Breukers a franchi la ligne d’arrivée aux commandes de l’Audi : Quelle course ! Je suis tellement heureux pour le team, pour Audi et pour moi-même ! J’ai roulé pendant neuf heures et demi. C’était dur, mais cette victoire est une belle récompense.’’

Lors de la première heure de course, l’Audi Car Collection Motorsport se retrouvait pour la première fois aux commandes de la course, avant de mener durant la majeure partie de la soirée et de la nuit, plusieurs concurrents directs se retrouvant furtivement en tête du classement au gré des différentes stratégies de pit-stops. Comme l’une des deux Mercedes-AMG GT3 Black Falcon (#3, Luca Stolz / Khaled Al Qubaisi / Jeroen Bleekemolen / Ben Keating / Manuel Mezger) a été contrainte à l’abandon suite à un bris de suspension avant-droite, tandis que la voiture sœur (#2, Abdulaziz Al Fasal / Hubert Haupt / Yelmer Buurman / Saud Al Faisal / Adam Christodoulou) perdait du temps suite à des ennuis de freins, l’Audi retrouvait les commandes au tour 378, lors de la 16ème heure de course, conservant l’avantage durant les huit dernières heures. Au tour 426, sur le coup de 8 heures du matin samedi, Fred Vervisch signait le meilleur tour en course avec un chrono de 1’58’’695.

Pour Audi, il s’agit d’une deuxième victoire à Dubaï après le succès de WRT en 2016. Sous la bannière MS7 by WRT, l’équipe belge a complété le triomphe de la marque aux anneaux en décrochant la deuxième place avec la #7 (Mohammed Saud Fahad Al Saud / Michael Vergers / Christopher Mies / Dries Vanthoor). La Ferrari Bohemia Energy Racing by Scuderia Praha (#11, Jiri Pisarik / Josef Kral / Matteo Malucelli) a complété le podium. Détentrice de la pole position, la Lamborghini GRT Grasser Racing Team (#63, Mirko Bortolotti / Christian Engelhart / Rolf Ineichen / Mark Ineichen) s’est fendue d’une solide remontée après avoir subi des dommages à une suspension suite à un contact en début de course, ce qui la laissait en quatrième position, tandis que les Audi Attempto (#99, Stanislav Minsky / Klaus Bachler / Nicholas Foster / Marvin Dienst / Steijn Schothorst) et BWT Mücke Motorsport (#9, Markus Winkelhock / Mike David Ortmann / Andreas Weishaupt / Stefan Mücke / Ricardo Feller) permettaient à la marque allemande de placer quatre bolides dans le top 6 de la Division GT et dans la Classe A6-Pro.

La bataille pour les honneurs dans la Classe A6-Am a été serrée, avec la Mercedes HTP Motorsport (#25, Alexander Hrachowina / Martin Konrad / Bernd Schneider / Indy Dontje / Brice Bosi) faisant irruption au sommet du classement, un tour devant la Porsche Herberth Motorsport (#91, Daniel Alleman / Ralf Bohn / Robert Renauer / Alfred Renauer). Deux tours plus loin, on retrouvait l’Audi Car Collection Motorsport (#34, Dr. Johannes Kirchhoff / Gustav Edelhoff / Elmar Grimm / Ingo Vogler) qui prenait la troisième place dans la Classe.

Leipert Motorsport a pris la Classe SPX à son compte avec sa Lamborghini Huracán Super Trofeo (#710, Harald Schlotter / Jake Rattenbury / Marcus Påverud / Khaled Al Mudhaf / Frederik Schandorff). Les teams Porsche ont eu l’occasion de compléter le podium avec MRS GT-Racing (#990, Werner Neugebauer / Daniel Schneider / Ricardo Mauricio / Dennis Dirani) et Speedlover Racing (#778, Dominique Bastien / Gilles Petit / Nigel Farmer / Jean-Michel Gerome).

Basé aux Emirats Arabes Unis, le team Duel Racing (#950, Ramzi Moutran / Nabil Moutran / Sami Moutran / Charlie Eastwood) a décroché un succès très populaire dans la Classe 991 Cup, après avoir remporté la victoire en Classe Tourisme les années précédentes. MRS GT-Racing (#980, Helmut Roedig / Christopher Zoechling / Yutaka Matsushima / Gosia Rdest / Wolfgang Triller) et Porsche Lorient Racing (#911, Pascal Gibon / Lionel Amrouche / Frédéric Ancel) ont pris les médailles d’argent et de bronze.

MRS GT-Racing a ajouté un autre succès à sa panoplie en s’imposant dans la Classe GT4 avec sa BMW M4 GT4 (#426, Franjo Kovac / Tomas Pekar / Fredrik Lestrup / Thomas Tekaat). Au terme d’un finish haletant, la BMW M4 GT4 Sorg Rennsport (#451, Olaf Meyer / Björn Simon / Fidel Leib / Stephan Epp / Simon Tibbett) a hérité de la deuxième place, après que la Mercedes-AMG GT4 QSR Racing School (#454, Jimmy de Breucker / Rodrigue de Gillion / Michiel Verhaeren / Nico Verdonck) ne soit contrainte de repasser par son stand à 7 minutes de l’arrivée. La formation belge accrochait malgré tout une troisième place de Classe.

Autorama Motorsport by Wolf-Power Racing à bon port pour imposer dans la Division TCE sa Volkswagen Golf GTI TCR

Avec seulement deux Volkswagen Golf GTI TCR engagées en vue de l’épreuve de cette année, la marque allemande n’était pas la mieux représentée si l’on compare aux nombreuses Audi et Cupra, ce qui ne l’a pas empêché de rééditer sa victoire de l’an dernier dans la Division TCE à Dubaï. Le team suisse Autorama Motorsport by Wolf-Power Racing, nouvellement créé, imposait sa Golf GTI TCR TCR (#112, Marlon Menden / Fabian Danz / Yannick Mettler / Stefan Tanner / Jerôme Ogay) tant dans la Division TCE que dans la Classe TCR, avec un avantage de quatre tours sur la Cupra TCR Bas Koeten Racing (#125, Ronny Jost / Julien Apotheloz / Loek Hartog / Oscar Graeper). La Cupra TCR Red Camel-Jordans.nl (#101, Ivo Breukers / Henry Littig / Cody Hill / Klaus Kresnik) complétait le top 3. Détentrice de la pole dans la Classe TCR, l’Audi RS 3 LMS TCR AC Motorsport (#188, Stépane Perrin / Vincent Radermecker / Tom Boonen / Gilles Magnus) a mené la majeure partie de l’épreuve, mais des dommages suite à un contact, et le début d’incendie que cela a entraîné ont coûté beaucoup de temps à l’équipe belge, qui s’est consolée avec la cinquième place.

Les deux teams engagés dans la Classe SP3 ont multiplié les problèmes, mais la Vortex Scirocco Vortex V8 (#301, Philippe Bonnel / Thomas Cordelier / Franck Lefèvre / Nicolas Nobs) a néanmoins remporté la victoire face à la Ginetta G55 CWS Engineering (#378, Colin White / Steven Wells / Oliver Baron / Angus Fender).

Les honneurs dans la Classe A3 sont revenus à la BMW M3 E46 G & R Motorsport M3 (#603, Danny van Dosselaer / Karlo van Dosselaer / Geert Houdhoofdt / Geert Diericx / Jasper Diercx), qui a pris le meilleur sur les deux Lotus Elise Lotus PB Racing (#634, Stefano D’Aste / Matteo Deflorian / Nicolò Liana / Michael Cordini, et #633, Vito Utzieri / Marco Fumagalli / Mauro Guastamacchia / Maurizio Fortina / Mark Speakerwas).

La formation fun-M Motorsport a vu sa BMW M235i Racing Cup (#802, Simon Klemund / Paul Sieljes / Christopher Rink / Ioannis Smyrlis / Harald Rettich) remporter la Classe CUP1, trois tours devant son unique rivale de catégorie, la BMW M235i Racing Cup DUWO Racing (#840, Frédéric Schmit / Nicolas Schmit / Jean-Marie Dumont / Thierry Chkondall / Youssef Bassil), qui a longtemps mené les débats avant de perdre du temps en raison de soucis de boîte de vitesses.

Au total, la course a été marquée par 19 neutralisations sous régime de Code 60, pour un total de 38 tours accomplis par le leader dans ces conditions. La 24H GT Series et la 24H TCE Series, toutes deux , reprendront avec les 12H Mugello (29-30 mars), qui marqueront le coup d’envoi du European Championship. Dans deux semaines, Creventic organisera son prochain événement au Moyen-Orient, avec le coup d’envoi du 24H Series Middle East Championship, les 6H Dubai, en plus du coup d’envoi de la TCE Middle East Series, le tout sur le Dubai Autodrome les 25 et 26 janvier. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site www.24hSeries.com.

Classement

Communiqué Creventic

A propos de l'auteur

Articles en relations