C’est parti pour les 24H Dubai !

C’est à 15 heures ce vendredi que les 24H Dubai 2019 ont pris leur envol sur le Dubai Autodrome, Son Altesse Sheikh Juma Bin Maktoum Al Maktoum et Son Excellence Mohammad Khalfan Alrumaithi, Président de l’Autorité Générale du Sport, abaissant le drapeau des Emirats Arabes Unis pour libérer le plateau de 74 bolides. La 14ème édition de la première course internationale d’endurance de l’année marque le coup d’envoi du Championship of the Continents pour la 24H GT Series et la 24H TCE Series, toutes deux .

Sous un ciel bleu et largement ensoleillé, un public nombreux s’est rassemblé sur la grille de départ en début d’après-midi, pour profiter des activités d’avant-course et de l’animation. Après deux tours de formation sur le circuit de 5390 mètres, l’impressionnant plateau de GT, voitures de tourisme et 24H Specials, soit une puissance cumulée de quelque 65.000 chevaux, était libéré pour 24 heures de course.

Comme d’habitude, l’action n’a pas manqué durant les premières heures, incluant notamment quatre neutralisations sous forme de Code 60. De superbes batailles pouvaient être appréciées à tous les niveaux du classement, dans la tradition des épreuves d’endurance. Et pour les fans, les animations en dehors de la piste sont nombreuses, avec une variété d’activités dans la zone paddock et la pop-up lounge proposant toute une série de services de catering, installée derrière la tribune principale du Dubai Autodrome.

Après quatre heures de course, l’Audi R8 LMS GT3 Car Collection Motorsport (#88, Dimitri Parhofer / Christopher Haase / Frédéric Vervisch / Rik Breukers) pointait en tête du classement, dominant la Division GT, deux tours devant la Ferrari 488 GT3 Bohemia Racing with Scuderia Praha (#11, Jiri Pisarik / Josef Kral / Matteo Malucelli), l’Audi BWT Mücke Motorsport (#9, Markus Winkelhock / Mike David Ortmann / Andreas Weisshaupt / Stefan Mücke / Ricardo Feller), l’Audi MS7 by WRT (#7, Mohammed Saud Fahad Al Saud / Michael Vergers / Christopher Mies / Dries Vanthoor) et la Corvette V8 Racing (#18, Max Braams / Wolf Nathan / Duncan Huisman / Rick Abresch / Finlay Hutchinson). La Porsche Herberth Motorsport (#91, Daniel Allemann / Ralf Bohn / Robert Renauer / Alfred Renauer) menait la Classe A6-Am à la sixième place du classement général, suivie de la Mercedes-AMG GT3 CP Racing (#85, Charles Putman / Charles Espenlaub / Joe Foster / Shane Lewis), de quoi permettre à cinq marques différentes d’être représentées dans le top 7 du classement général. Durant la majeure partie des quatre premières heures, la Lamborghini GRT Grasser Racing Team (#63, Mirko Bortolotti / Christian Engelhart / Rolf Ineichen / Mark Ineichen) partie depuis la pole s’est maintenue dans le groupe de tête, avant de perdre du temps suite à des dommages à la suspension à la fin de la quatrième heure.

Dans la Division TCE, les espoirs de la Ginetta G55 CWS (#378, Colin White / Steven Wells / Olivier Baron / Angus Fender) partie depuis la pole s’évanouissaient suite à un contact avec la Mercedes-AMG GT3 MP Motorsport (#19, Daniël de Jong / Bert de Heus / Henk de Jong / Jaap van Lagen). Les auteurs du meilleur chrono dans la Classe TCR, l’Audi RS 3 LMS AC Motorsport (#188, Stéphane Perrin / Vincent Radermecker / Tom Boonen / Gilles Magnus) menaient la danse dans la Division TCE après quatre heures, suivis de près par l’Audi RS 3 LMS LMS Racing by Bas Koeten Racing LMS (#129, Antti Buri / Olli Kangas / Kari-Pekka Laaksonen) et la Honda Civic KCMG (Paul Ip / Hon Wah Kenneth Ma / Henry Lee Jr. / Cheuk Wai Yan / Jim Ka To).

Un Live Streaming en qualité HD rehaussé des commentaires de Radio Show Limited, bien connu pour IMSA Radio et Radio Le Mans, sera disponible sur le site web de la série et sur la chaîne Youtube, mais aussi sur Motortrend on Demand. Des mises à jour régulières seront postées sur Twitter, Facebook et Instagram (24H Series). Pour d’autres infos, rendez-vous sur le site www.24hSeries.com.

Communiqué Creventic

A propos de l'auteur

Articles en relations