24h Dubai – Rolf et Mark Ineichen en pole position

Pour la deuxième année consécutive, et pour la troisième fois en 14 ans d’histoire, une Lamborghini s’élancera en pole position des 24H Dubai. Le jour de son 29ème anniversaire, Mirko Bortolotti s’est offert le plus beau des cadeaux en signant le meilleur chrono des qualifications en 1’57’’446 au volant de la Lamborghini Huracán GT3 GRT Grasser Racing Team (#63, Mirko Bortolotti / Christian Engelhart / Rolf Ineichen / Mark Ineichen). Bortolotti a donc répété le résultat des qualifications de Dubaï en 2018. “Une fois de plus, c’était plutôt compliqué, mais cela démontre que notre ‘old lady’ affiche encore une sacrée pointe de vitesse’’, sourit-il. La course de Dubaï marque en effet la dernière apparition de l’actuelle version de la Lamborghini Huracán GT3, la nouvelle version Evo devant effectuer ses grands débuts en course dès le prochain événement. Lamborghini a d’ailleurs tour raflé en Classe A6, puisque le Danois Dennis Lind a propulsé la Huracán GT3 Target Racing (#12, Dennis Lind / Giacomo Altoé / Timur Boguslavskiy / Stefano Constantini / Alex Autumn) en pole position de la Classe A6 Am.

La compétition a été rude entre les Lamborghini GRT et Target Racing et les différentes Audi engagées en Classe A6-Pro, avec les deux Mercedes-AMG Black Falcon et la Corvette V8 Racing dans le rôle d’arbitres. Au bout du compte, Christopher Haase était le plus rapide des pilotes Audi, positionnant la R8 LMS GT3 Car Collection Motorsport (#88, Dimitri Parhofer / Christopher Haase / Frédéric Vervisch / Rik Breukers) en deuxième place sur la grille de départ, juste devant l’Audi WRT (#7, Mohammed Saud Fahal Al Saud / Michael Vergers / Christopher Mies / Dries Vanthoor) et la version BWT Mücke Motorsport (#9, Markus Wikelhock / Mike David Ortmann / Andreas Weishaupt / Stefan Mücke / Ricardo Feller). Les vainqueurs de l’édition 2018, la Mercedes-AMG GT3 Black Falcon (#2, Abdulaziz Al Faisal / Hubert Haupt / Yelmer Buurman / Saud Al Faisal / Adam Christodoulou) s’est qualifiée à la 6ème place générale, soit le 5ème rang en A6-Pro.

Entre les bolides de cette catégorie, Dennis Lind a donc intercalé la Lamborghini Target Racing en pole dans la catégorie A6-Am, au terme d’une longue et belle bataille contre les deux pilotes hollandais Mercedes-AMG, Christiaan Frankenhout, au volant de la voiture alignée par Hofor Racing (#10, Michael Kroll / Chantal Prinz / Alexander Prinz / Kenneth Heyer / Christiaan Frankenhout) et Indy Dontje, sous les couleurs de HTP Motorsport (#25, Alexander Hrachowina / Martin Konrad / Bernd Schneider / Indy Dontje / Brice Bosi). Tandis que Hofor Racing s’est assuré la deuxième place de catégorie, le team HTP était bouté du top 3 final, des œuvres d’une ultime tentative de Robert Renauer, au volant de la Porsche Herberth Motorsport (#91, Daniel Allemann / Ralf Bohn / Robert Renauer / Alfred Renauer), qui prenait le meilleur sur Indy Dontje pour 0’’027 !

Encore Lamborghini dans la Classe SPX, avec la pole position pour la marque de Sant’Agata Bolognese, Fredrik Schandorff se retrouvant au sommet de la feuille des temps au volant de la Huracán Super Trofeo Leipert Motorsport (#710, Harald Schlotter / Jake Rattenbury / Markus Påverud / Khaled Al Mudhaf / Frederik Schandorff). La Vortex 1 Vortex V8 (#701, Arnaud Gomez / Olivier Gomez / Alban Varutti) prenait la deuxième place de la Classe devant la Porsche 911 Cup MRS GT-Racing et son line-up 100% brésilien (#990, Werner Neugebauer / Daniel Schneider / Ricardo Mauricio / Dennis Dirani).

Dans la Classe Porsche 991 Cup, le Danois Benny Simonsen s’offrait une autoritaire pole sur la voiture race:pro motorsport (#916, Bertram Hornung / John Shen / Benny Simonsen / Philippe Descombes). Le team Duel Racing, basé aux Emirats Arabes Unis (#950, Ramzi Moutran / Nabil Moutran / Sami Moutran / Charlie Eastwood) et MSG HRT Motorsport (#969, Holger Harmsen / Anton Lyubchenkov / Stefan Aust / Lucas Mauron) ont complété le top 3 de la catégorie.

C’est Jordan Witt qui a signé le meilleur chrono de la Classe GT4 au volant de la Mercedes-AMG GT4 Ciceley Motorsport GT4 (#462, Jordan Witt / Frank Bird / Derek Pierce / Ben Paliwoda), ayant pris le meilleur sur la BMW M4 GT4 Hofor Racing by Bonk Motorsport GT4 (#50, Martin Kroll / Michael Schrey / Gustav Engljähringer / Michael Fischer / Liesette Braams) et la Mercedes-AMG GT4 QSR Racing School (#454, Jimmy de Breucker / Rodrique de Gillon / Michiel Verhaeren / Nico Verdonck).

Steven Wells offre la pole TCE de Dubaï à la Ginetta G55 CWS Engineering

La séance officielle dans 24H Dubai a débuté avec 45 minutes réservées à la Division TCE, comprenant les bolides des Classes TCR, A3, SP3 et CUP1 sur le Dubai Autodrome ce jeudi après-midi. Dans une habituelle bataille entre SP3 et TCR, c’est un des bolides de la Classe SP3 qui s’est retrouvé au sommet du classement, Steven Wells positionnant la Ginetta G55 CWS Engineering (#378, Colin White / Steven Wells / Olivier Barron / Angus Fender) en pole position, avec un chrono de 2’09’’035. “La voiture était un peu instable, mais c’est comme cela que j’aime la piloter’’, commentait Steven Wells au micro de Nick Daman, de Radiolemans.com. La deuxième place en SP3 est revenue à la Scirocco Vortex V8 (#301, Philippe Bonnel / Thomas Cordelier / Franck Lefèvre / Nicolas Nobs), 13ème du classement général.

La plus somptueuse bataille de la qualification TCE était celle pour la pole position dans la Classe TCR. Au volant de l’Audi RS 3 LMS AC Motorsport (#188, Stéphane Perrin / Vincent Radermecker / Tom Boonen / Gilles Magnus), Vincent Radermecker a donné le ton, se retrouvant assez longtemps avec le meilleur chrono, mais un assaut de Yannick Mettler a permis à la Volkswagen Golf GTI TCR Wolf-Power Racing (#112, Marlon Menden / Fabian Danz / Yannick Mettler / Stefan Tanner / Jerôme Ogay) de lui succéder brièvement. Il ne fallut néanmoins pas longtemps à Vincent Radermecker pour reprendre le meilleur. Avec un temps de 2’09’’571, le Belge était en fait le seul pilote TCR à descendre sous la barre des 2’10’’, ce qui lui valait la pole position dans la Classe, performance déjà réalisée l’année dernière. Il prendra place sur la première ligne de la grille de départ TCE. “S’élancer depuis la première ligne est toujours un réel avantage’’, commentait Vincent Radermecker au micro de Joe Bradley, de Radiolemans.com. La Volkswagen du team suisse prenait la deuxième place devant l’Audi RS 3 LMS LMS Racing by Bas Koeten Racing (#129, Antti Buri / Olli Kangas / Kari-Pekka Laaksonen).

Avec neuf voitures de la Classe TCR dans le top 10 de la Division TCE, groupées derrière la Ginetta CWS, la plus rapide des deux Lotus Elise Lotus PB Racing (#634, Stefano d’Aste / Matteo Deflorian / Nicolò Liana / Michael Cordini) suit en 11ème position du classement général, avec le meilleur chrono en Classe A3. La BMW M3 E46 GR Motorsport (#603, Danny van Dosselaer / Karlo van Dosselaer / Geert Houdhoofdt / Geert Dierckx / Jasper Dierckx) a pris la deuxième place de catégorie devant la deuxième Lotus PB Racing (#633, Vito Utierzi / Marco Fumagalli / Mauro Guastamacchia / Maurizio Fortina / Mark Speakerwas).

Christopher Rink a permis à la BMW M235i Racing Cup fun-M Motorsport (#802, Simon Klemund / Paul Sieljes / Christopher Rink / Ioannis Smyrlis / Harald Rettich) de s’offrir la pole en Classe CUP1, devant le bolide similaire aligné par DUWO Racing (Frédéric Schmit / Nicolas Schmit / Jean-Marie Dumont / Thierry Chkondall / Youssef Bassil).

Après un warm-up disputé entre 11h00 et 11h30, la 14ème édition des 24H Dubai prendra son envol à 15 heures, heure locale, ce vendredi 11 janvier (12h00 CET). Un Live Streaming en qualité HD rehaussé des commentaires de Radio Show Limited, bien connu pour IMSA Radio et Radio Le Mans, sera disponible sur le site web de la série et sur la chaîne Youtube, mais aussi sur Motortrend on Demand. Des mises à jour régulières seront postées sur Twitter, Facebook et Instagram (24H Series).

Pour d’autres infos, rendez-vous sur le site www.24hseries.com.

Résultats : GT TCE

Communiqué Creventic

A propos de l'auteur

Articles en relations