Remy Vauthier, un suisse au départ du Dakar 2019

Rémy Vauthier, architecte de métier consacre depuis toujours son temps libre à une vie plutôt aventureuse à travers le monde, de la plongée sous-marine, en passant par la motoneige et la voltige aérienne, on peut dire que le pilote Suisse est avide de sensations fortes, mais le vrai virus des dunes ensablées est né il y a quelques années lorsqu’il s’est essayé au quad en Mauritanie. Depuis il s’est formé un CV plutôt impressionnant et multiplie ses participations en rallye-raid.

Le Président du club Romand de Lamborghini, Remy Vauthier est au départ de la 41e édition du Dakar qui débute aujourd’hui et qui se terminera le 17 Janvier 2019. L’architecte n’en est pas à son coup d’essai puisque il avait déjà tenté l’expérience du Dakar en 2015, malheureusement, l’électronique de son bolide avait fait des siennes lors de la seconde étape ce qui l’avait forcé à l’abandon. Cette année c’est au volant d’un Buggy (n°363) que le Genevois s’élancera à l’assaut des dunes péruviennes, avec un copilote de choix , Pascal Laroque qui, lui, participe à son 20e Dakar.

Rémy Vauthier : « Comme pour tous les concurrents, notre premier objectif est avant tout d’arriver au bout. Mon abandon en 2015 à été très dur à vivre parce qu’on s’était beaucoup investi: Nous avions mis un an pour assembler le véhicule. J’espères faire le moins de fautes de pilotage et le moins d’erreurs de navigation possible lors de cette édition. Nous allons passer par des endroits aux paysages magnifiques, surtout avec ces dunes qui sont des océans déchainés de sable. Même si ce sera un Dakar difficile, je suis très impatient et enthousiaste que ça commence enfin! »

A noter également la présence d’un autre Helvète sur cette épreuve. En effet Steven Griener,  naviguera le Français Marco Piana engagé sur un Toyota Land Cruiser comme assistance rapide pour les buggies Polaris RZR officiels.

Crédit Photo @Red Bull

 

A propos de l'auteur

Articles en relations