fbpx

FIA WEC – Rebellion Racing termine P4 et P5 aux 6 Heures de Shanghai

L’année 2018 se termine par un résultat en demi-teinte au Circuit International de Shanghai. Les Rebellion R-13 No 1 et No 3 passent la ligne d’arrivée au pied du podium après une course compliquée, marquée par une pluie diluvienne et de nombreux drapeaux rouges et jaunes.

Le cinquième meeting de la Super Saison FIA WEC prenait place ce week-end à Shanghai. Pour cette dernière course de l’année, le Team Rebellion Racing était déterminé à marquer les esprits. Les trois séances d’essais libres permettaient aux pilotes d’enregistrer un maximum d’informations utiles pour la course de dimanche. Lors de la dernière session, les deux Rebellion R-13 obtenaient les deux meilleurs chronos du plateau. La session de qualifications, très disputée dans cette catégorie LMP1, où les écarts se sont resserrés grâce à la dernière révision de l’EoT, permet aux R-13 d’obtenir les troisièmes et cinquièmes chronos de la séance sous un soleil radieux (le dernier du meeting). 

Dimanche, il est 11h à Shanghai lorsque la course débute sous une forte pluie. La Safety Car débute en piste avec les autres autos. Après 15 minutes, Thomas Laurent est victime des conditions météo : l’auto No 3 sort de la piste et contraint le pilote français à rentrer aux stands pour effectuer des réparations. Il en ressortira en 35ème position. Trois minutes plus tard, le drapeau rouge est agité : les autos doivent stopper en piste. La course reprendra pour quelques tours seulement. Après 35 minutes et des intermittences de drapeaux jaunes en raison des nombreuses sorties de piste, le drapeau rouge est de retour à 1h40 de course. À 2h10 de course, les pilotes reprennent le volant sous Safety Car. Bruno Senna remplace Neel Jani après 2h35 en piste. L’auto No 1 est la première à changer de pilote pour miser sur un nouvel arrêt, les plaçant ensuite en tête de la course. Pari payant puisque Bruno Senna, fraîchement entré en piste, sera leader quelques minutes avant de se faire rattraper par la Toyota Hybride de Fernand Alonso et la SMP Racing de Jenson Button.

L’auto No 3, quant à elle, continue sa remontée difficile parmi les GTE puis les LMP2. Thomas Laurent, Mathias Beche puis Gustavo Menezes en 4ème heure, réaliseront une course de très haut niveau pour rattraper leur retard sur les voitures de tête.

À 25 minutes de l’arrivée, une Safety Car resserre l’écart avec le troisième. La R-13 No 1 n’est plus qu’à 2 secondes de la SMP Racing No 11. La course reprendra pour trois tours, mais n’étant pas dans des conditions optimales, la R-13 No 1 passera la ligne d’arrivée en quatrième position du classement général, suivie par la voiture soeur No 3.

L’année 2018 se termine de manière frustrante, au vu des résultats obtenus à Shanghai, mais il faut retenir les excellentes performances et les progrès acquis depuis le début de cette Super Saison FIA WEC par les deux équipages Rebellion Racing. Malgré un podium manqué de peu, la course aura été d’une haute intensité et promet bien des surprises pour la prochaine course. 

Prochain rendez-vous le 15 mars 2019 pour les 1’000 miles de Sebring !

Calim Bouhadra, vice-Président REBELLION : « Nous sommes extrêmement déçus de notre week-end, nous n’avons pas su être à la hauteur de l’événement et de la nouvelle EoT. Celle-ci a été beaucoup plus juste et aurait pu permettre à nous, écuries privées, d’offrir une course plus compétitive ! J’en profite pour remercier Gérard Neveu de ce changement plus équitable ! De plus, la pluie et la multitude de safety cars n’ont pas non plus participé à un meilleur résultat. On doit remettre le métier sur l’ouvrage et tous travailler dur pour revenir en force à la course de Sebring ! »

Bruno Senna, pilote de la voiture No 1 : « Journée difficile, après une performance très encourageante en qualifications. Les conditions très humides ont affecté notre voiture beaucoup plus que les autres et notre vitesse n’a été compétitive qu’à certains stades de la course. Les safety cars ont également nuit à notre stratégie. Concentrons-nous sur les grandes améliorations à venir à Sebring ! »

Neel Jani, pilote de la voiture No 1 : « Course difficile sous la pluie, et en mode survie au début, avec beaucoup d’aquaplaning. C’était l’une des courses les plus difficiles que j’ai eues en WEC, les conditions étaient très difficiles et rester sur la piste était parfois compliqué ! De bons points sont tout de même à retenir ce week-end mais nous devons travailler dur pour Noël afin de nous améliorer, car la concurrence se durcit chaque week-end ! »

André Lotterer, pilote de la voiture No 1 : « Shanghai a été une course difficile. Nous avons eu une bonne séance de qualifications où nous aurions pu faire un meilleur tour et être entre les deux Hybrides. Cela reste tout de même une belle performance et nous avons fait de gros progrès. La course a été entachée avec les intempéries et les safety cars, dont l’une nous a fait perdre un tour. Malgré cela, nous sommes revenus très forts sur le SMP Racing. Nous étions juste derrière eux, mais nouvelle safety car et le rythme a été cassé en fin de course. Quand le drapeau est repassé  au vert pour les trois derniers tours, je n’avais pas les pneus en bon état, donc nous n’avons pas pu continuer le challenge pour récupérer cette troisième place. Un peu décevant, mais nous avons beaucoup appris, et malgré cette course difficile  nous avons réussi à la terminer sans encombre. »

Mathias Beche, pilote de la voiture No 3 : « Un nouveau week-end frustrant pour notre équipage. Nous avions la performance pour réaliser le podium ce week-end. Il ne nous reste plus que deux courses avant les prochaines 24 Heures du Mans, et nous devons continuer à travailler dur dans tous les domaines et élever notre niveau. En course comme en qualifications, la performance comparée aux Toyota n’a jamais été aussi proche, ce qui reste encourageant. Merci aux mécanos de nous avoir permis de reprendre la piste rapidement après l’accident pour marquer les points de la 5ème place. »

Résultats et chronos

Essai libre 1
#1 – P6 (1:59.239)
#3 – P5 (1:59.132)

Essai libre 2
#1 – P4 (2:02.935)
#3 – P3 (2:02.673)

Essai libre 3
#1 – P1 (1:45.137)
#3 – P2 (1:45.156)

Qualifications
#1 – P3 (1:43.218)
#3 – P5 (1:44.179)

Course
#1 – P4 (2:02.702)
#3 – P5 (2:02.379)

Classement 6 Heures de Shanghai 2018

  1. Toyota Gazoo Racing N.7 (2:01.995) – M. Conway, K. Kobayashi, J. Lopez
  2. Toyota Gazoo Racing N.7 (2:01.381) – S. Buemi, K. Nakajima, F. Alonso
  3. SMP Racing N.11 (2:03.384) – M. Aleshin, V. Petrov, J. Button
  4. Rebellion Racing N.1 (2:02.702) – A. Lotterer, N. Jani, B. Senna
  5. Rebellion Racing N.3 (2:02.379) – M. Beche, G. Menezes, T. Laurent

Cliquez ICI pour découvrir tous le classement général des 6 Heures de Shanghai 2018.
 

Classement catégorie LMP1

  1. Toyota Gazoo Racing – 118 pts
  2. Rebellion Racing – 90 pts
  3. SMP Racing – 22 pts 
  4. Bykolles Racing Team – 22 pts
  5. Dragonspeed – 8,5 pt
  6. CEFC TRSM Racing – 1 pt

Cliquez ICI pour découvrir tous les classements FIA WEC 2018.

Communiqué Rebellion Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations