RIV – Au bout du duel qui coiffera la couronne du championnat junior ?

Il reste 244 km d’épreuves chronométrées pour départager Thomas Schmid – Quentin Marchand et Jonathan Michellod – Stéphane Fellay dans la course au titre de Champion Suisse Rallye Junior 2018. Le tracé du 59ème Rallye International du Valais, composé de fortes dénivellations, alternant routes larges et étroites, sur des asphaltes changeants et peu abrasifs, parsemés de secteurs en terre, servira de théâtre au dénouement d’une saison qui a mis en évidence le talent de la relève dans notre pays. Qui de Thomas Schmid – Quentin Marchand ou Jonathan Michellod – Stéphane Fellay coifferont les lauriers et remporteront au passage leur participation au Rallye International du Valais 2019 au volant de la voiture officielle de Renault Suisse SA ? Une prédiction impossible tant le niveau de compétitivité des deux protagonistes est similaire. Les lauriers devraient être attribués à l’équipage qui saura le mieux gérer l’échéance tout en en espérant que la mécanique ne s’en mêle pas ! On connait le bon niveau de performance de la Peugeot 208 R2 mais sa fragilité pourrait fausser le débat comme cela a été le cas cette saison avec un abandon sur ennuis mécaniques pour les deux équipages. On ne le souhaite pas tant le duel s’annonce excitant !

Le titre de Champion Suisse Rallye Junior reviendra à celui qui prendra l’ascendant sur l’autre lors de ce Rallye International du Valais. Pour Thomas Schmid, la situation est plus simple à gérer dans ce duel. Si Jonathan Michellod abandonne, le saint-gallois remporte le titre même s’il ne rejoint pas l’arrivée de l’épreuve samedi soir. Jonathan Michellod est confronté à une situation différente. En cas d’abandon de son contradicteur, le pilote de Verbier doit tout de même terminer le rallye, au minimum à la quatrième place du classement, pour s’assurer le titre. L’intensité de ce duel devrait se renforcer au fil des kilomètres. A domicile, devant leur public, Jonathan Michellod – Stéphane Fellay se verraient bien succéder aux valaisans Nicolas Lathion – Gaëtan Lathion titré l’an dernier. Thomas Schmid, navigué par Quentin Marchand, aimerait quant à lui, ramener en Suisse alémanique un titre national. Le dernier date de 2004, celui de Champions Suisse des Rallyes glané par Patrick Heintz – Roland Scherrer. Le décor est en place, le spectacle s’annonce palpitant !

En embuscade, Sacha Althaus – Lisiane Zbinden, actuels troisièmes du Championnat Suisse Rallye Junior, ont en point de mire le titre de vice-champions. L’équipage de Moutier ne laissera pas passer la moindre opportunité de se hisser sur la deuxième marche du podium final au gré de l’évolution du duel qui se joue aux avant-postes. Rien n’est acquis pour eux qui doivent également contenir les velléités de Guillaume Girolamo – Jérémy Michellod, quatrièmes du championnat et récents vainqueurs du Rally Ronde del Ticino. Devant leur public, le pilote de Nendaz et le navigateur de Verbier, même si ce sera leur première participation au Rallye International du Valais, doivent avoir secrètement en tête la plus petite marche du podium du championnat. Sacha Althaus – Lisiane Zbinden sont averti et devraient défendre chèrement leur place !

Troisième sur les routes du Rallye International du Valais l’an dernier, Victor Darbellay a dû interrompre sa saison après la première manche, faute de budget. Il revient débordant d’envie de se rappeler au bon souvenir de tous et il en a les capacités. Navigué pour la première fois par Marion Varé, il est un sérieux outsider, amplement capable de renouveler la performance réalisée en 2017. Pour son dernier rallye en junior – il aura 29 ans l’an prochain – Jean-Marie Renaud entend conforter son cinquième rang au championnat, voire ravir la quatrième place. Le Vaudois, secondé par Manu Guex, est déjà monté sur le podium lors du Rallye Pays du Gier et du Critérium Jurassien cette saison et a le potentiel de clore son parcours dans le championnat Junior de la meilleure des manières.

En manque de réussite cette saison, Clément Piquerez – Adrien Piquerez méritent de renouer avec une dynamique positive à l’occasion du Rallye International du Valais. Libres de toute pression, les jurassiens ont une belle carte à jouer, un avantage non négligeable au moment d’aborder cette manche de clôture. Il en est de même pour Jonathan Chablais, qui sera navigué pour l’occasion par Charlène Bori, dont les efforts mériteraient d’être enfin récompensés. Il avait en effet laissé entrevoir quelques bonnes prédispositions lors du dernier Rallye du Chablais qui ne demandent qu’à se concrétiser.

En catégorie R1, Antoine Maire – Pascal Schmid, au volant d’une Twingo R1, et Léo Gury – Maximilien Lambert, sur DS3 R1, ont acquis une bonne expérience durant cette première saison en Championnat Suisse Rallye Junior. Si les deux équipages ont faits l’impasse sur la Ronde del Ticino, ils ont bien évolué au fil des trois premiers rendez-vous de la saison. Leur premier Rallye International du Valais est l’opportunité de mesurer le chemin parcouru mais également d’engranger un important bagage pour l’avenir. Les bases sont bien présentes chez ces deux équipages, ils restent à les conforter au gré des kilomètres. Pour rappel, Thomas Schmid – Jonathan Michellod ont disputé deux saisons en R1 avant d’animer pour la deuxième saison consécutive les avant-postes du Championnat Suisse Rallye Junior.

Seul équipage féminin engagé, Audrey Dauphin – Santana Chesaux occupent le sixième rang du championnat grâce à une régularité sans faille. Le duo a franchi un cap lors du Rally Ronde del Ticino début septembre. Sur les routes valaisannes, l’objectif d’Audrey Dauphin – Santana Chesaux est de poursuivre la progression entrevue au sud des alpes.

Communiqué Championnat Suisse des Rallyes Junior

A propos de l'auteur

Articles en relations