DTM – Gary Paffett champion 2018, René Rast remporte sa sixième victoire consécutive

« C’est tout simplement incroyable. Vous avez fait un excellent travail, nous méritons de remporter le titre » telles étaient les paroles à la radio de Gary Paffett après que le britannique ait franchi la ligne d’arrivé et remporter son deuxième titre en DTM. Mais le pilote Mercedes l’emporte de peu puisque, en remportant sa sixième victoire consécutive, René Rast échoue à seulement 4 points.

Après avoir repris un point en qualification au leader, René Rast, qui s’élançait depuis la première ligne avait donc 14 points de retard sur Gary Paffett au départ. Mais le pilote Audi, qui comptait 104 points de retard sur Gary Paffett à mi-saison n’allait pas réussir cet incroyable retournement de situation. En effet, si le champion 2017 franchissait la ligne d’arrivée en tête, il allait lui manquer 4 points à l’arrivée pour conserver sa couronne puisque Gary Paffett franchissait la ligne d’arrivée au troisième rang, remportant ainsi son deuxième titre avant son départ et le départ de Mercedes de la série, derrière Marco Wittmann, le dernier podium de la saison regroupant trois champions des 3 constructeurs présents.

Derrière le britannique, Nico Müller concluait sa saison avec une quatrième place devant son coéquipier Robin Frinjs qui complétait le top 5, les deux pilotes Audi ayant tout tentés pour prendre le meilleur sur Gary Paffett et ainsi aider leur coéquipier dans la conquête du titre :

Nico Müller : « Si la course avait durée un ou deux tours de plus, peut-être que nous aurions réussi à dépasser Gary (Paffet) et ainsi permettre à René (Rast) de remporter le titre. Malgré cela, nous pouvons être fier de ce que nous avons accompli. Le dernier week-end de course avec cette foule immense fut fantastique. Ce fut un grand moment pour notre sport, le DTM et j’ai déjà hâte de voir la suite. »

En revanche, Edoardo Mortara allait connaître une course décevante. Après un début de course qui lui permettait d’espérer finir dans les points, son deuxième relais allait être difficile en raison d’un train de pneu de mauvaise qualité et le pilote genevois ne pouvait faire mieux que treizième :

Edoardo Mortara : « Ce fut une course difficile et étrange pour moi. Je me suis élancé de la sixième place et j’ai pris un bon départ car j’ai immédiatement dépassé Augusto Farfus et ensuite Bruno Spengler. Et mon rythme dans mon premier relais était bon, car je suivais les trois premiers tout en économisant mes pneus. Mais, si mon pit-stop fut ok, je ne sais pas ce qui s’est passé lors de mon deuxième stint. Les pneus n’avaient aucun grip, la différence d’adhérence était énorme et je n’avais plus de rythme et je ne pouvais plus attaquer. Néanmoins je suis content pour Gary. Ce titre est important pour tous les membres de l’équipe. »

Classement de la course

Au championnat, Gary Paffett remporte donc son deuxième titre en DTM 13 ans après celui glané en 2005 devant René Rast et Paul Di Resta, le pilote écossais ayant rétrogradé au troisième rang ce week-end après être arrivé en leader. Avec seulement 2 points marqués lors des 6 dernières courses, Edoardo Mortara termine au sixième rang final alors que Nico Müller termine finalement au dixième rang, et deuxième pilote Audi. Outre le championnat pilote, Mercedes remporte également le championnat constructeur et le championnat Team.

Championnat pilote
Championnat constructeur
Championnat Team

Rendez-vous est maintenant pris pour les 4 et 5 mai 2019 pour la prochaine saison du DTM qui verra l’introduction de nouvelle voitures animées par des moteurs 2,0l turbo.

Citations : DTM, Audi Sport, Mercedes-AMG, credit photo : Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations