Blancpain GT Series – Raffaele Marciello champion, Emil Frey Racing remporte la Silver Cup, Adrian Amstutz champion AM

Ce week-end, sur le tracé de Barcelone, se tenait le dernier rendez-vous des Blancpain GT Series, épreuve qui allait être déterminante pour l’attribution des différents championnats, mais ces derniers sont encore en suspend suite aux vérifications techniques d’après-course qui allaient déclasser la Mercedes gagnante.

Parti de la pole position, la Mercedes n°4 de Maro Engel, Luca Stolz et Yelmer Buurman allait rapidement se forger une petite avance après un bon premier relais de Maro Engel. Laissant le volant ensuite à Luca Stolz puis à Yelmer Buurman, l’équipage de la Mercedes bleu du Black Falcon allait dominer cette dernière manche de la saison malgré un retour, en fin de course, de la Mercedes n°88 d’Akka Asp alors pilotée par Tristan Vauthier.

Pilotée par l’ancien champion de suisse de karting Raffaele Marciello au départ, cette dernière franchissait la ligne au deuxième rang après être parti sixième. Lello réalisait un superbe premier relais passant ainsi de la sixième à la troisième place au prix de quelques passes d’armes en piste avant de laisser le volant à Daniel Juncadella puis à Tristan Vauthier qui gagnait une nouvelle place, ce qui offrait le titre des Blancpain GT Series au natif de Zurich Raffaele Marciello.

Mais, si la victoire du Black Falcon semblait offrir à son équipage le titre de l’Endurance Cup, les vérifications Techniques d’après course décelait une irrégularité disqualifiant l’équipage. Néanmoins, l’équipe ayant fait appel, La Mercedes n°4 conserve la victoire, en attendant la commission d’appel, devant la Mercedes d’Akka Asp et la Ferrari 488 du SMP Racing qui avait franchi la ligne en troisième position.

Raffaele Marciello : « Bien entendu, je suis heureux. J’ai remporté le titre pilote des GT Series même si je n’ai pas remporté l’Endurance Cup (NDLR : si l’appel de Black Falcon est rejeté, Raffaele remportera l’endurance Cup). Nous pouvons être fiers de nos performances et de notre saison. Maintenant, nous devons nous concentrer sur l’Intercontinental GT Challenge, car nous avons toujours nos chances pour remporter le championnat. Pour Mercedes-AMG et moi c’est déjà une très bonne année. »

Emil Frey Racing remporte la Silver Cup en Endurance Séries

Derrière la Ferrari russe, on retrouvait la Jaguar du Emil Frey Racing, qui franchissait la ligne au quatrième rang remportant la victoire en Silver Cup. Et, cette victoire dans la catégorie offrait le titre à l’équipe suisse puisque la Mercedes n°6, qui possédait une confortable avance avant ce rendez-vous, était victime d’une sortie de route, et les deux suisses Alex Fontana, Adrian Zaugg et le canadien Mikael Grenier remportent donc la Silver Cup Endurance, lors de la dernière course de la Jaguar G3.

Alex Fontana : « C’est vraiment incroyable, surtout pour l’équipe, car Emil Frey Racing a construit cette voiture il y a quelques années déjà. Nous ne sommes que les pilotes qui avons clos l’histoire de cette voiture, et, au fil des années, beaucoup de personnes ont fait un travail fantastique sur son développement. Et, avec un peu de réussite, nous nous sommes retrouvés en tête et nous avions un bon rythme. Dans l’ensemble, ce fut une très bonne année. »

Adrian Amstutz et ses coéquipiers champions en AM Cup

En outre, un autre suisse a été titré ce week-end. Après avoir remporté la catégorie AM aux 24h de Spa, Adrian Amstutz et ses coéquipiers du Barwell Motorsport arrivaient en leaders de la AM Cup. Et, l’équipage de la Lamborghini n°77 allait remporte la coupe de la plus belle de manière en remportant la catégorie lors de cette dernière épreuve de la saison.

Classement provisoire de la course

Championnats (provisoire)

Credit photos : Blancpain GT Series ; citations : Mercedes-AMG, Blancpain GT Series

A propos de l'auteur

Articles en relations