F1 – GP de Russie: Une consigne d’équipe offre la victoire à Lewis Hamilton– Charles Leclerc superbe 7ème

Lewis Hamilton remporte une victoire contestée sur le circuit russe. Valtteri Bottas alors en tête a dû laisser passer l’Anglais sur consigne d’équipe. Sebastien Vettel termine troisième et perd encore des points au championnat. Charles Leclerc offre lui une magnifique septième place à Alfa Romeo Sauber avant son départ pour Ferrari en 2019.

Tristesse et gêne sur le podium du Grand-Prix de Russie alors que Lewis Hamilton vient de remporter la course. Le Britannique le sait, il n’aurait peut-être pas remporté (si facilement) sa troisième victoire sur le tracé russe sans l’ordre de Mercedes à Valtteri Bottas de laisser passer son leader. En effet, au départ, le Finlandais préserve son avantage de la pole-position et contient les tentatives de Vettel et Hamilton. Charles Leclerc réussit lui aussi un superbe départ puisqu’il se retrouve sixième à la fin du premier tour. Derrière, les Red Bull commencent leur remontée avec un Max Verstappen qui gagne 8 places en 15 tours.

Une stratégie ratée pour Mercedes
Les positions restent figées jusqu’au premier et unique arrêt au stand, au 12ème tour déjà pour le premier Bottas. Il est imité par Vettel au tour suivant alors que Lewis Hamilton reste en piste pour tenter de passer son coéquipier. Première erreur stratégique de Mercedes puisque le Britannique se retrouve troisième derrière Vettel au sortir des stands et obligé de prendre des risques pour passer l’Allemand. Hamilton y parvient finalement au bout de deux tours et se retrouve à nouveau derrière son coéquipier Finlandais.

Une consigne d’équipe discutée et discutable
Au 25ème tour, Max Verstappen qui a retardé son ravitaillement après être parti loin derrière est le nouveau meneur de la course mais voit Bottas, Hamilton et Vettel s’agiter derrière lui. C’est à ce moment-là que Mercedes demande au Finlandais de laisser passer le leader du championnat pour préserver ses gommes. Deuxième erreur stratégique, personne ne sait encore que ce changement de position est en réalité définitif et un choix d’équipe d’offrir la victoire à Hamilton en vue du championnat.

Um podium sans euphorie, Leclerc exceptionnel
Verstappen sera finalement dépassé par le Britannique à 15 tours de l’arrivée et effectue son arrêt au stand pour ressortir à une belle 5ème place. Quelques secondes seulement devant Ricciardo et Leclerc respectivement 6ème et 7ème. 

Lewis Hamilton gagne sans éclats ni joie devant Bottas et Vettel avec un podium digne d’un rude hiver russe. Extraordinaire course en revanche pour Leclerc et Alfa Romeo qui rapportent six points de Russie: “C’est une course exceptionnelle pour nous”, avoue Charles Leclerc. “C’est très bien que j’aie dépassé Esteban et Kevin très vite, car c’était un grand avantage d’être devant eux. Ils ne sont pas arrivés à me suivre, c’était une très bonne journée pour nous aujourd’hui.”
Quant à romain Grosjean, il termine lui à la porte des points. Prochaine course le semaine prochaine au Japon.

Et le regard de Sport-auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-auto.ch

Tactique : Le moins que l’on puisse dire c’est que Mercedes et Hamilton n’ont pas été les plus malins aujourd’hui. Sur la fenêtre de l’arrêt au stand comme sur le dépassement, il auraient pu et dû s’y prendre autrement.

Gêne: Un terrible sentiment de gêne et culpabilité se dégageait du podium cet après-midi. Certainement la moins belle victoire de Lewis Hamilton.

Perdant: Bien qu’il semblait encore le plus content sur le podium, Sebastien Vettel est le grand perdant “comptable” de la course et du doublé Mercedes aujourd’hui. 

A oublier: Les deux Toro Rosso ont été éliminées dès les premiers tours de course. Une course à oublier avant le Grand-Prix à domicile pour leur motoriste au Japon.

Dépassés: Alors que les deux écuries se battaient encore pour le titre voici 15 ans, McLaren et Williams se battaient pour les 4 dernières places en Russie. Dure époque pour les deux équipes historiques.

La vidéo bonus :

Le moment terriblement gênant où Valtteri Bottas doit laisser passer Lewis Hamilton et lui offrir la victoire sur ordre de l’écurie. (ndlr: vidéo malheureusement plus disponible)

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Sauber F1, @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations