fbpx

Une Aston Martin au poignet

Il y avait du beau monde, jeudi soir 20 septembre, à la boutique TAG Heuer de Genève. La manufacture horlogère neuchâteloise, partenaire d’Aston Martin aussi bien en endurance avec les Vantage AMR qu’en F1 avec les deux monoplaces de Daniel Ricciardo et de Max Verstappen de l’Aston Martin Red Bull Racing Team, y a procédé au lancement de deux nouvelles montres, les «éditions spéciales Aston Martin» des modèles Carrera et Formule 1.

Disponible à partir du mois d’octobre, ces deux nouvelles montres TAG Heuer Aston Martin ont été dévoilées par Sylvain Verdon, le directeur général de TAG Heuer pour le marché suisse, et par Marc Lucato, le directeur de la boutique TAG Heuer. Ce dernier a posé à notre demande avec la nouvelle montre «édition spéciale Aston Martin» devant la photo des deux pilotes de F1 Daniel Ricciardo et Max Verstappen.

Et que coûtent ces deux montres « qui allient l’univers d’Aston Martin à celui de TAG Heuer » ? La Formule 1 revient à 1600 francs, alors que le prix de la Carrera s’élève à 6000 francs.

Il va sans dire que cela est à la portée de davantage de bourses que les deux Aston Martin qui étaient exposées devant la boutique, à savoir une DB4 de 1961 et une Vantage de 2018 qui avait été apportée par Aston Martin Genève et dont l’immatriculation se terminait par 007, histoire de rappeler que l’histoire de la marque au fameux logo ailé est étroitement liée à celle de James Bond, l’agent secret le plus célèbre de la planète.

Les caractéristiques techniques des deux nouvelles montres peuvent être consultées ici et ici. On rappellera également que la collaboration entre l’Aston Martin Red Bull Racing Team de F1 et TAG Heuer donne parfois lieu à des événements exceptionnels, également en Suisse. Il y a exactement une année, le 21 septembre 2017, l’ancien pilote de F1 Patrick Friesacher avait effectué un magnifique show au volant d’une monoplace de F1 de l’Aston Martin Red Bull Racing Team. Cela devant le siège de TAG Heuer au Locle. Lire ici le compte-rendu que Sport-Auto.ch lui avait consacré il y 12 mois.

Crédits des photos : Laurent Missbauer et TAG-Heuer

A propos de l'auteur

Articles en relations