Lucas Légeret stoppé par la pluie à Spa

Alors qu’ils espéraient retrouver le podium des European Le Mans Series à l’occasion des 4 Heures de Spa-Francorchamps en Belgique, Lucas Légeret et ses coéquipiers ont vu leurs ambitions noyées par une pluie diluvienne. En raison des conditions trop dangereuses, la course a dû être interrompue de manière prématurée, alors que la LMP3 N°19 du Yvan Muller Racing venait de sortir des stands et occupait la 8ème place.

De retour dans les points à Silverstone au mois d’août avec une 8ème place, Lucas Légeret et ses coéquipiers David Droux et Romano Ricci arrivaient à Spa-Francorchamps avec de légitimes ambitions, le célèbre toboggan des Ardennes présentant des caractéristiques a priori favorables à leur prototype LMP3 Norma M30. Après une journée d’essais privés collectifs studieuse le mercredi, les essais libres 1 étaient perturbés par la pluie et de grosses menaces semblaient déjà planer sur la course du dimanche. Si les essais libres 2 et les qualifications pouvaient se dérouler sur piste sèche le samedi, l’organisation décidait d’avancer le départ de la course (initialement prévu à 12h30) au dimanche matin à 10h45 pour essayer de devancer l’arrivée d’une grosse perturbation sur les Ardennes belges. 

Parti en 7ème position sur une piste détrempée, David Droux réalisait un début de course positif en restant au contact des leaders. Lucas Légeret prenait ensuite le relais en 5ème position au moment où la pluie commençait à s’intensifier. Le pilote de Lausanne n’effectuait qu’une petite partie de son relais avant que l’équipe du Yvan Muller Racing ne profite d’une nouvelle intervention de la voiture de sécurité pour installer Romano Ricci au volant de la LMP3 N°19. Le drapeau rouge allait malheureusement ruiner la stratégie de l’équipe française et empêcher le retour en piste de Lucas Légeret en fin de course. Brandi peu après deux heures de course, alors que les conditions climatiques rendaient la course dangereuse même sous régime de Safety Car, il tirait définitivement le rideau sur une épreuve que Lucas Légeret et ses coéquipiers terminaient finalement à une frustrante 8ème position.  

Après avoir déjà manqué cruellement de réussite à Monza ou au Red Bull Ring, Lucas Légeret et ses coéquipiers ont cette fois vu leurs plans contrariés par une météo exécrable et une course tronquée. Ils auront une dernière opportunité de retrouver le podium à Portimao fin octobre à l’occasion de la dernière étape de l’ELMS.

Lucas Légeret : « Ce week-end a été rendu difficile par les conditions météorologiques mais elles sont les mêmes pour tout le monde et il faut savoir s’adapter. C’est toujours frustrant qu’une course n’aille pas à son terme, d’autant que nous étions plus bien positionnés et que nous avions adapté notre stratégie. Je n’ai pas pu effectuer beaucoup de tours lors de la course mais la sécurité des pilotes et des commissaires doit primer sur tout le reste. C’est juste dommage que le drapeau rouge soit arrivé alors que nous venions juste de nous arrêter et de faire monter Romano Ricci dans la voiture, cela nous fait perdre plusieurs positions au classement. Sur l’ensemble du week-end, il y a des motifs de satisfaction et même si je n’ai pas beaucoup roulé, j’ai pu continuer d’engranger de l’expérience sur un circuit qui est très exigeant. Nous n’avons pas eu de réussite depuis Monza et la deuxième course de la saison, il nous reste un dernier rendez-vous à Portimao pour espérer accrocher un résultat à la hauteur de notre potentiel. Nous irons au Portugal avec beaucoup de détermination. »

Communiqué Lucas Légeret

A propos de l'auteur

Articles en relations