fbpx

DTM – Joel Eriksson remporte sa première victoire, nouveau podium pour Edoardo Mortara

La deuxième course nocturne de Misano allait être le théâtre d’un déroulement plein de surprise puisque le jeune Suédois Joel Eriksson est monté sur son premier podium, et de la plus belle manière, puisque c’était sur la plus haute marche au prix d’une stratégie audacieuse. Edoardo Mortara, réussissait lui son deuxième podium consécutif et marquait à nouveau de gros points pour le championnat, alors que dans le même temps, Gary Paffett perdait le leadership au profit de Paul Di Resta.

Parti en pneus slicks sur une piste humide contrairement aux autres pilotes du peloton, Joel Eriksson chutait rapidement en fin de peloton avant de rentrer aux stands pour passer les pneus pluies. Mais ce qui semblait être un désavantage allait en fait être un coup de poker réussi puisque un tour plus tard après son arrêt aux stands, Lucas Auer partait en tête à queue et provoquait l’entrée de la voiture de sécurité, permettant au pilote BMW de revenir au contact.

Dès lors, il ne lui restait plus que d’attendre que chaque pilote repasse par les stands pour récupérer la place de leader, dans une course où la pluie faisait sa réapparition au moment où certains pilotes, comme le poleman Loic Duval, chaussaient les slicks.

Passés par les stands en fin de course, Edoardo Mortara, René Rast et Robin Frinjs se faisaient alors passer par Joel Eriksson, et ce dernier franchissait la ligne d’arrivée en tête, remportant ainsi sa première victoire. Deuxième, l’Italo-Suisse Edoardo Mortara regrettait de manquer la victoire sur un coup de poker mais pouvait néanmoins se satisfaire des deux podiums de Misano :

Edoardo Mortara : « Malheureusement, je n’ai pas eu de chance avec le safety car aujourd’hui mais cela fait partie de la course. Mais au final, je suis monté à deux reprises sur le podium de Misano. Je voulais l’emporter en Italie, mais, malheureusement, ce n’est pas le cas. En tout cas, je suis satisfait de ce week-end de course, je n’ai pas connu de problème aujourd’hui et le rythme fut bon. Ma voiture était très rapide et ça me donne confiance pour la suite de la saison. »

Troisième sur la ligne d’arrivée, René Rast complétait le podium devant Robin Frinjs et Alessandro Zanardi qui réussissait une superbe course, malgré son handicap, dans une voiture adaptée. Du fait de son statut d’invité, le pilote italien était transparent au championnat ce qui offre les points de al cinquième place à Paul Di Resta, sixième sur la ligne, et permet au pilote écossais de prendre la tête du championnat. Loïc Duval, Jamie Gree, Mike Rockenfeller et Nico Müller complétaient le top 10, mais malgré les deux courses dans les points, le pilote bernois ne s’avouait pas satisfait :

Nico Müller : « Ce fut un week-end chaotique car ça ne s’est pas bien déroulé. C’est un peu frustrant car tout était possible ce week-end. Samedi je termine proche du podium, mais dimanche je n’étais pas sur une bonne position sur la grille de départ. Je me suis battu pour la pole position, mais en fin de séance, lorsque la piste a séché, ma pression de pneus était trop élevée. De plus, en course, je suis passé deux fois aux stands soit une fois de trop, j’ai néanmoins marqué des points, mais, en ce moment, c’est la frustration qui l’emporte. »

Classement de la course

Avec 38 points marqués sur l’ensemble du week-end, contre 0 pour Gary Paffett, Paul Di Resta prend donc les reines du championnat avec 186 points contre 177 pour son coéquipier britannique. Avec 20 points marqués ce dimanche (18 de la deuxième place + 2 pour la deuxième palce en qualification), Edoardo Mortara est désormais confortablement installé au troisième rang du championnat avec 138 points. Quant à Nico Müller, il pointe au quinzième rang avec 42 points.

Classement du championnat

Prochain rendez-vous pour le DTM au Nürburgring du 7 au 9 septembre.

Crédit photo : DTM, citations : Mercedes-AMG, Audi Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations