F1 – GP de Belgique: Sebastian Vettel sans adversaire à sa taille – Sauber ramène un point.

Pour le premier Grand-Prix après la pause estivale, Sebastian Vettel a parfaitement maitrisé son affaire pour remporter la mise devant Lewis Hamilton et Max Verstappen. Romain Grosjean termine 7ème et Marcus Ericsson 10ème pour Alfa Romeo Sauber. Un gros carambolage au départ a notamment éliminé Charles Leclerc et Fernando Alonso.

Comme c’est souvent le cas à Spa-Francorchamps, le premier virage après la courte ligne droite de départ est le premier juge de paix de cette course. Nico Hülkenberg parti en fin de peloton manque son freinage et percute Fernando Alonso qui s’envole sur Charles Leclerc et Daniel Ricciardo. Les quatre pilotes voient leur course s’arrêter ici. Tout comme les chances de victoires de Kimi Räikkönen qui est victime d’une crevaison. Devant, les pilotes de tête réussissent leur départ et Sebastian Vettel encore plus que les autres puisqu’il passe Lewis Hamilton à la sortie de l’eau rouge après une belle bataille à trois avec Esteban Ocon. Vettel à peine installé en tête que la Safety Car fait bien sûr son apparition pour nettoyer les débris du premier virage.

A la reprise de la course, aucun changement avant le festival Max Verstappen. Le Néerlandais qui coure presque à domicile passe les deux Force India et s’installe solidement à la 3ème place pour le plus grand bonheur de tous ses fans venus en masse. Alors que Valtteri Bottas remonte lui aussi jusque dans les points, les autres positions ne varient que très peu. Mercedes rappelle alors Lewis Hamilton au stand à la mi-course pour tenter de faire l’undercut sur le leader Vettel.

Mercedes et Hamilton impuissants
Malgré un bel arrêt, Lewis Hamilton repart pour quelques secondes derrière le seul pilote Ferrari rescapé. Le Britannique se rend d’ailleurs rapidement compte qu’il ne peut rien faire et que son rival Allemand est beaucoup trop rapide. Sebastian Vettel remporte ainsi le Grand-Prix de Belgique devant le leader du championnat et revient à 17 points dans la course au titre. Max Verstappen et sa Red Bull comblent les fans de bonheur avec sa belle 3ème place devant Valttei Bottas et les deux Force India de Sergio Perez et Esteban Ocon.

Romain Grosjean et Marcus Ericsson dans les points
Sous pression après une première partie de saison manquée et en pleine négociation pour garder son baquet en 2019, Romain Grosjean a réussi une solide course et performance en Belgique. Il domine son coéquipier Kevin Magnussen et termine à une importante 7ème place. Rapide, constant et appliqué, le Franco-Genevois devra certainement réussir pareille performance en Italie la semaine prochaine pour convaincre Haas de le reconduire pour une saison supplémentaire. Ce souci n’est certainement pas partagé par Marcus Ericsson qui est déjà assuré de garder son volant, il a cependant livré une très belle course avec une 10ème place à la clé. Enfin, Charles Leclerc percuté et contraint à l’abandon dans le premier tour a pu se rendre compte de l’efficacité et protection du Halo tant décrié en début de saison :

« Le Halo a pas mal été touché, il est pas mal abîmé. Honnêtement, j’ai juste senti que ça a tapé derrière et le Halo a probablement aidé aujourd’hui. C’est vraiment dommage, le potentiel de la course était très grand aujourd’hui, c’est dommage qu’elle s’achève dès le premier virage. Nous étions rapides, et j’étais bien placé avant de me faire percuter par derrière. »

Et le regard de Sport-auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-auto.ch

Émotion pour Charles Leclerc et Fernando Alonso au départ. Plus de peur que de mal, mais c’est la deuxième fois pour l’Espagnol qu’il se retrouve dans une telle situation au premier du virage de Spa-Francorchamps.

Succès pour Sebastian Vettel et Max Verstappen qui repartent en hommes heureux de Belgique.
Course critique pour Stoffel Vandoorne. Déjà sous pression avant le Grand-Prix, le Belge qui courrait à domicile a livré une très mauvaise copie avec cette dernière position.

Suspens, il était bien aux abonnés absents. Nous l’avons attendu toute la course, en vain.
Malchance pour Kimi Räkkönen et Daniel Ricciardo qui ont tous deux étés percutés.
Punition requise pour Nico Hülkenberg après son gros blanc au premier virage.
Semaine décisive pour Esteban Ocon qui pourrait perdre son volant au profit de Lance Stroll chez Force India acquise par sa famille.

Prochain Grand-Prix le 2 septembre en Italie.

La vidéo bonus :

Voici le départ complètement fou et le carambolage qui suit le freinage manqué de Nico Hülkenberg. Alonso et Leclerc ont eu chaud.

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Sauber F1, @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations