DTM- Edoardo Mortara troisième dans la nuit de Misano

Le septième rendez-vous de DTM 2018, disputé sur le tracé italien de Misano, est le théâtre d’une grande première pour le championnat de tourisme allemand avec deux courses en nocturne. Et, dans ces conditions particulières, Edoardo Mortara a marqué de gros points en montant sur la troisième marche du podium d’une course remporté par Paul Di Resta alors que Nico Müller a terminé dans le top 5.

Après des qualifications disputées sur piste humide, et où Paul Di Resta s’offrait la pole position devant Edoardo Mortara, le départ était donné sur une piste présentant, toujours, des traces d’humidité. Mais la piste séchant rapidement, les pilotes en pneus pluies s’arrêtaient tous très rapidement de sorte que, quand le safety car rentrait en pite au neuvième tour (les arrêts aux stands sont interdits sous neutralisation) seul quatre pilotes n’étaient pas repassés par les stands. Cet incident en pite était provoqué par un accrochage entre Gary Paffett et Edoardo Mortara. Et si le pilote Italo-suisse pouvait continuer, il n’en était pas de même pour le leader du championnat contraint à l’abandon.

Mais, si le safety car rentrait au douzième tour, il était de nouveau en piste deux tours plus tard suite à l’accrochage entre Lucas Auer et Joel Eriksson, de sorte que un nouveau départ lancé était donné au dix-huitième tour.

À ce moment-là, c’est Augusto Farfus qui occupait la place de leader, mais le pilote brésilien ne s’était pas encore arrêté, de sorte que le véritable leader à ce restart était Philip Eng, bien que le pilote BMW soit parti en fond de grille. Et, si ce dernier perdait sa position au profit de Paul Di Resta, il la récupérerait le tour suivant après une petite faute du pilote Mercedes. Mais, après que la BMW se soit forgé une petite avance, Paul Di Resta revenait au contact de leader (Augusto Farfus ayant, entre temps, effectué son arrêt) et prenait la tête de la course suivi par Edoardo Mortara, puis par Juncadella (avant qu’il effectue son pit-stop), Robin Frinjs et Loïc Duval.

Et, si le pilote Autrichien terminait finalement au huitième rang, Nico Müller, Pascal Wehlein et Timo Glock ayant également pris le meilleur sur Philip Eng, la in de course fut marqué par la lutte pour la deuxième place entre Edoardo Mortara et Robin Frinjs, lutte dont le pilot Néerlandais allait sortir vainqueur en prenant le meilleur sur la Mercedes dans le dernier tour, mais, malgré cette place de perdu dans le dernier tour, le pilote genevois s’avouait satisfait de ce résultat :

Edoardo Mortara : « Ce fut une course difficile pour moi. Malheureusement nous avons connus quelques difficultés avec la voiture et il n’était pas certain que j’arrive jusqu’au drapeau à damier. Dans ces conditions, c’est un beau résultat. Mais il y a eu le contact avec Gary, j’étais pris dans le peloton et je ne pouvais pas l’empêcher, mais c’est loin d’être idéal. C’est pourquoi je ne suis pas satisfait pleinement du déroulement de cette course même si ce podium est un bon résultat pour une course à domicile. »

Prenant le meilleur sur Philip Eng en fin de course, et malgré un système DRS défaillant, et qui s’ouvrant sans commande du pilote bernois, Nico Müller s’offrait un top 5 en terminant derrière son coéquipier Loic Duval quatrième.

Classement de la course

Au championnat, et avec le maximum de points marqués (25 points pour la victoire + 3 points pour la pole position) Paul Di Resta a fait la bonne opération et est revenu à une longueur de Gary Paffett, totalisant 176 points contre 177 pour le leader. Avec les points de la troisième place, Edoardo Mortara a repris la troisième place au championnat avec 118 points au compteur alors que Nico Müller pointe au 15ème rang avec 40 points.

Classement du championnat

La deuxième course du week-end aura lieu ce soi à partir de 22h30.

Crédit photo : DTM ; citation Mercedes-AMG

 

A propos de l'auteur

Articles en relations