fbpx

WEC : Victoire de l’écurie suisse Rebellion et du pilote genevois Mathias Beche à Silverstone

La disqualification des deux Toyota de tête, dont celle du pilote vaudois Sébastien Buemi qui, associé à l’Espagnol Fernando Alonso et au Japonais Kazuki Nakajima, avait franchi la ligne d’arrivée en première position, a offert la victoire sur le tapis vert à l’écurie suisse Rebellion. Cette disqualification est survenue tard dans la nuit. Les commissaires ont déclaré que le patin qui se trouvait sous les Toyota ne répondait pas au règlement technique. Du coup, les deux voitures de l’équipe suisse Rebellion, classées initialement 3e et 4e, se retrouvaient 1re et 2e!

Pour une surprise, c’est une sacrée surprise! Le doublé de Toyota aux 6 Heures de Silverstone, obtenu avec quatre tours d’avance sur la Rebellion helvétique n°3 pilotée par le Genevois Mathias Beche et ses coéquipiers Thomas Laurent et Gustavo Menezes, s’est traduit par une cruelle désillusion. La disqualification des deux voitures de tête a offert la victoire sur le tapis vert à Rebellion et à Mathias Beche. Le Biennois Neel Jani terminant pour sa part au 2e rang.

Au terme de la course, Mathias Beche avait précédé d’un tour la voiture sœur, la n°13, confiée à Neel Jani et à l’Allemand André Lotterer qui ont piloté à deux après le forfait de Bruno Senna. Le neveu d’Ayrton Senna a en effet été victime d’une très violente sortie de piste qui s’est soldée par une fracture de la cheville droite lors des premiers essais libres.

Pour la Rebellion R13-Gibson n°3 du Genevois Mathias Beche, associé à l’Américain Gustavo Menezes et au Français Thomas Laurent, la victoire sur le tapis vert s’est jouée dans la dernière heure de course lorsque la voiture de leurs collègues d’écurie Neel Jani et André Lotterer a dû observer un arrêt au stand imprévu pour une réparation à l’arrière de leur voiture. Cet arrêt n’a guère récompensé les efforts de Neel Jani qui a été pointé au 3e rang pendant la majeure partie de ces 6 Heures de Silverstone.

Neel Jani: « Ce dénouement est incroyable avec ce premier doublé pour Rebellion. Pour André Lotterer et moi, c’était déjà une belle victoire de retrouver une voiture compétitive en course après la violente sortie de route de Bruno Senna vendredi. Les mécaniciens ont fait à nouveau un excellent travail. Pour s’en convaincre, il suffit de voir les deux photos ci-dessous de ma voiture. Celle d’en haut a été prise vendredi, juste après l’accident de Bruno Senna, et celle d’en bas, montre notre voiture lors des essais de samedi. »

La prochaine course est agendée au 14 octobre avec les 6 Heures de Fuji.

 

Crédits des photos : Toyota, Rebellion, Michelin, WEC et DR

Classement final de la course

A propos de l'auteur

Articles en relations