fbpx

24h de Spa – La course toujours très indécise à 8h de l’arrivée

Après 16h de course difficile de pronostiquer un vainqueur pour cette édition anniversaire des 24h de Spa. Après un début de course qui allait tourner à un duel ente René Rast (Audi n°2) et Maxime Martin (Aston-Martin n°62) avant que différents concurrents s’échangent la place de leader au fil des ravitaillements et faits de course.

Durant la nuit, l’Audi n°29 du Land Motorsport, et que le Bâlois Jeffrey Schmidt partage avec les deux frères sud-africain, Kelvin et Sheldon Van Der Linde allait pointer fréquemment en tête et prendre un petit avantage sur ses plus proches adversaires.

Mais, en fin de matinée, un accrochage entre la Mercedes n°90 et l’Audi n°2 (cette dernière recevant un drive throught il y a quelques minutes) allait chambouler le classement puisque plusieurs concurrents parvenaient à rentrer aux stands pour effectuer leur ravitaillement technique de 5 minutes obligatoire avant l’activation de la neutralisation (ce pit-stop étant interdit quand une neutralisation est en cours).

En conséquence, et quand les leaders en fin de nuit, l’Audi n°29 et la BMW n°34, entre autre, effectuait au petit matin leur pit-stop technique, il perdait un tour dans la manœuvre et c’est la BMW du Team Rowe n°99 qui se retrouve en tête devant l’Audi du team Sainteloc n°25 et la Mercedes n°4 du Team Phoenix. En revanche, l’Audi de Jeffrey Schmidt a chuté au huitième rang et compte près d’un tour de retard sur les leaders alors que l’Audi n°2 de Nico Müller est dixième, Edoardo Mortara quinzième mais déjà à 2 tours de la tête de course.

À noter l’abandon de l’Audi de Marcel Fässler suite à la perte d’une roue ainsi que celui de la Lexus n°114 d’Emil Frey racing suite à une violente sortie de route heureusement sans conséquence pour le pilote.

A propos de l'auteur

Articles en relations