Ayent-Anzère : record pulvérisé par Eric Berguerand !

C’est au cœur du Valais, entre les villages d’Ayent et d’Anzère, que s’est disputée ce week-end (21-22 juillet) la quatrième course de côte de la saison. A domicile, Eric Berguerand renoue avec la victoire et explose le record de la piste !

Dès le matin, nous pouvions constater une météo qui se profilait clémente pour ce jour de course. Les constantes améliorations de la route nous faisaient aussi pressentir que certains records allaient tomber. Et dès les essais, nous retrouvions un Eric Berguerand en carrure “patron”, qui signait les chronos de référence. Après de nombreux ennuis mécaniques depuis le début de la saison, les heures de travail acharné passées sur sa monoplace ont finalement payé.  Ensuite, durant la première montée de course, le pilote valaisan réalise le meilleur chrono et place sa monoplace à moins d’une demie seconde du record détenu par un autre Valaisan, Joël Volluz. Derrière lui, Marcel Steiner se classe deuxième. Comme pressenti la veille, ce dernier n’allait pas être en possession des armes pour se battre face à Eric Berguerand. En effet, des ennuis mécaniques survenus à Massongex obligeaient le Suisse alémanique à rouler avec sa seconde voiture. Robin Faustini se place à la troisième position.

Au départ de la deuxième montée de course, le soleil prend le dessus sur le brouillard et les nuages, ce qui offre des conditions parfaites aux pilotes. Eric Berguerand se montre à nouveau le plus rapide et réalise un nouveau record. Il est le premier pilote à passer sous les 1:28″00 ! Le podium provisoire ne change pas, Marcel Steiner et Robin Faustini conservent leurs places sur le podium.

Dans la troisième manche, Eric Berguerand finit en beauté en battant de presque une seconde le chrono qu’il avait établi lors de la manche précédente ! Le nouveau record du tracé est désormais établi à 1:26″992. Marcel Steiner termine à la deuxième place et prend les commandes du championnat. Robin Faustini complète le podium scratch.

Dans la catégorie inférieure, Philip Egli remporte la classe et termine au pied du podium du classement scratch. Il devance son grand adversaire du slalom, Marcel Maurer, pour deux secondes et demies. Joël Grand se classe à la troisième place de la classe.

Dans les E1, Ronnie Bratschi explose le record du groupe. Après s’être classé deuxième, à une seconde de Roger Schnellemann lors de la première manche en raison d’une touchette au flanc, il met une gifle au record. Cette victoire lui permet de conserver la tête du Championnat Suisse de la Montagne des voitures de tourisme. Face à cette performance, Roger Schnellemann ne peut rien faire. Il doit s’avouer vaincu et se contenter d’une deuxième place. La troisième place des E1 est occupée par Thomas Kessler, dépourvu face aux deux ogres de la catégorie.

Ronnie Bratschi – Mitsubishi Evo VIII RS

Dans les IS, après ses ennuis mécaniques lors de la course de Massongex, Frédéric Neff gagne à nouveau. Cette victoire lui permet de rester à 17 points au championnat de Ronnie Bratschi. Gérard Nicolas place sa Ford Escort WRC à la deuxième place des Interswiss. Il est suivi par Bruno Sawatzki qui termine troisième du groupe.

Dans le Championnat Suisse de la Montagne Junior, il n’y aura pas eu de doute. Déjà vainqueur lors de la première manche Junior, Thomas Schmid écrase la concurrence. Le Saint-Gallois laisse ses plus proches concurrents à près de 9 secondes. Il est également trois secondes plus rapide que les Juniors de l’an dernier. Après des performances remarquées en rallye, ce jeune pilote démontre tout son talent. Marcel Wälchli se classe deuxième, et c’est Sven Indermühle qui complète le podium.

Le prochain rendez-vous de la saison sera la mythique Course de Côte des Rangiers, les 18 et 19 août 2018.

Les classements

Crédit photos : Sport-auto.ch – Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations