Formule E – Le titre à Jean-Eric Vergne et un nouveau podium pour Sébastien Buemi

Le Français Jean-Eric Vergne est le nouveau champion de Formule E. Il s’est assuré du titre à la première des deux courses de New-York qui accueillaient ce week-end les deux dernières courses de la quatrième saison de cette compétition réservée à des monoplaces électriques. Le Vaudois Sébastien Buemi a terminé 3e à la première course, remportée par Lucas di Grassi, et 4e à la seconde course qui a permis à Vergne de terminer la saison sur une nouvelle victoire.

Après Nelson Piquet (2014-2015), Sébastien Buemi (2015-2016) et Lucas di Grassi (2016-2017), sacrés champions dans cet ordre au terme des trois premières saisons de Formule E, c’est à nouveau un ancien pilote de F1 qui a été sacré cette année. Le titre est en effet revenu à Jean-Eric Vergne qui avait disputé 58 grands-prix chez Toro Rosso de 2012 à 2015 avec un total de 51 points et deux sixièmes places, au Grand-Prix du Canada en 2013 et à celui de Singapour en 2014, en guise de meilleurs résultats.

Le champion français de l’écurie Techeetah, pilote d’essai et de développement en 2016 pour la Scuderia Ferrari en F1, a remporté le titre en terminant 5e au terme de la première des deux courses de New York. Il a en effet marqué suffisamment de points pour se mettre à l’abri d’un éventuel retour de l’Anglais Sam Bird (DS Virgin Racing), son rival le plus dangereux au championnat. La première des deux courses a vu les deux Audi Abt de Lucas di Grassi et de Daniel Abt terminer aux deux premières places devant la Renault eDams de Sébastien Buemi. Lors de la seconde course de New York, c’est Jean-Eric Vergne qui s’est imposé devant Lucas di Grassi, Daniel Abt et Sébastien Buemi.

Nicolas Prost, titulaire rappelons-le du passeport suisse depuis de nombreuses années et ayant pratiquement toujours habité dans le canton de Vaud, a terminé 10e à la première course et 11e à la seconde. Quant au Genevois Edoardo Mortara (Venturi), il était remplacé par le Français Tom Dillmann, les courses de Formule E de New York se déroulant le même week-end que les deux épreuves de Zandvoort du championnat DTM qui est prioritaire pour «Edo».

Relevons enfin que le titre des constructeurs est revenu à Audi Abt. Les trois premières saisons avaient été toutes remportées par Renault eDams. A l’issue de cette quatrième saison de Formule E, Sébastien Buemi, le pilote de pointe de l’écurie française, conserve la plupart des records de la discipline, à commencer par le plus grand nombre de victoires (12), de meilleurs tours en course (7), d’arrivées dans les points (36), de tours en tête et de pole positions, à savoir 11 avec les deux pole-positions signées le week-end dernier à New York.

 

Sébastien Buemi : «C’est un week-end très positif dans le contexte d’une saison plus difficile que les précédentes. Je suis content d’avoir signé ces deux pole-positions et j’aurais aimé rééditer dimanche mon podium de samedi pour remercier l’équipe. Il ne nous manquait pas grand-chose pour cela! C’est un moment spécial pour nous tous, puisqu’il s’agissait de notre dernier week-end avec Renault. Une page va se tourner et je vais me concentrer sur la saison 5 dès que possible.»

Nicolas Prost : « Dans un premier temps, c’était super de retrouver le chemin de la Super-Pole et de pouvoir se battre pour les premières places. J’ai réussi à terminer dans le top ten à la première course mais cela n’a pas été possible lors de la seconde. En disputant les qualifications dans le premier groupe sur une piste encore détrempée, nous savions qu’il serait difficile d’obtenir une bonne place sur la grille. Nous avons gagné des positions en course, mais notre rythme n’était pas suffisant pour rentrer dans les points. C’est la fin d’une saison frustrante, toutefois il faudra surtout retenir le résultat d’ensemble avec trois titres consécutifs pour Renault eDams. Je remercie tous les membres de l’équipe pour cette belle aventure, ils ont toujours donné le maximum pour obtenir de bons résultats et nous avons accompli de grandes choses ensemble. »

Crédits des photos : FIA Formula E, Renault eDams et DR

A propos de l'auteur

Articles en relations