DTM – Triomphe Mercedes à Zandvoort, course à oublier pour les Suisses

Disputé sous un beau soleil estival, la première course du week-end néerlandais du DTM allait être un beau triomphe pour Mercedes puisque la marque à l’étoile s’offrait les quatre premières places.

Partis depuis la pole position, Gary Paffett allait mener l’intégralité de la course sans être véritablement être inquiété par ses coéquipiers Pascal Wehrlein, puis Paul Di Resta après les pit-stop. Et les deux pilotes britanniques s’offraient le doublé devant Lucas Auer, lequel prenait le meilleur sur Pascal Wehrlein lors du restart après le safety-car, l’ancien champion terminant au quatrième rang devançant le local Robin Frinjs qui terminait meilleur pilote Audi devant les BMS de Timo Glock, Marco Witmmann, Augusto Farfus et Joel Eriksonn, Jamie Green concluant le top 10.

Parti depuis la quatrième ligne, Nico Müller était dans le bon rythme et gagnait plusieurs positions pour se retrouver à une virtuelle quatrième place après la mi-course. Malheureusement, le pilote bernois subissait une crevaison à l’avant droit au dix-neuvième tour de course ce qui l’empêchait de tourner et finissait sa course dans le mur de pneus.

Quant à Edoardo Mortara, il partait depuis la dernière place sur la grille en raison de problèmes de freins en qualification et les espoirs de bons résultats étaient donc très minces. Néanmoins, il parvenait à gagner quelques positions en course pour se classer 13ème mais hors des points.

Au championnat, Gary Paffett fait donc la bonne affaire et prend le large au championnat. Prochaine course demain à partir de 13h30, toujours sur le tracé de Zandvoort.

Crédit photo : DTM

A propos de l'auteur

Articles en relations