F1 – GP de Grande-Bretagne: Sebastien Vettel vainqueur chez Lewis Hamilton. Course catastrophique pour Sauber et Grosjean

Au terme d’un Grand-Prix passionnant et à rebondissements, c’est l’Allemand Sebastian Vettel qui remporte la dixième course de la saison. Il devance Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen. Élimination pour les deux Sauber et Romain Groseajn. Vettel compte désormais 8 points d’avance au classement général et rejoint Alain Prost avec 51 victoires en carrière.

Alors qu’il partait en pole position devant son public, Lewis Hamilton a, une fois n’est pas coutume, manqué son départ. Repoussé à la quatrième place, il se fait accrocher par Kimi Räikkönen et passe très proche de l’élimination. Dernier, le Britannique va toutefois offrir une folle remontée à son public. Il est vrai qu’il sera bien aidé par les différentes interventions de la voiture de sécurité, mais il n’aura absolument rien volé.

Une grosse erreur d’Alfa Romeo Sauber élimine Charles Leclerc
Après le premier passage aux stand de Kimi Räikkönen, qui purgera également 10 secondes de pénalité pour avoir touché Hamilton lors du premier tour, c’est au tour de Charles Leclerc, très bien placé (8ème), de changer ses gommes. Malheureusement pour le jeune pilote, son équipe serre mal une roue et provoque son élimination. De gros points et une magnifique performance gâchée.

Marcus Ericsson et Romain Grosjean à la faute
Au 30ème tour, alors que tous les pilotes ont déjà au moins ravitaillé une fois, Marcus Ericsson commet l’irréparable et est victime d’une sortie de piste. La voiture de sécurité entre en piste et les deux Ferrari profitent pour chausser de nouvelles gommes, au contraire de Mercedes, avec un Bottas qui passe en tête. Alors que la course est à peine reprise, Romain Grosjean accroche Carlos Sainz, ce qui provoque l’entrée d’une nouvelle Safety Car et l’élimination des deux pilotes. 

Derniers tours fous avec un Vettel irrésistible
Ce scénario nous offre une fin de course des plus palpitantes avec les 3 Top Team se battant pour la tête de course. C’est finalement Sebastian Vettel qui prendra le dessus et terminera devant Lewis Hamilton et Kimi Räkkönen. Valtteri Bottas est le grand perdant, passant de premier à quatrième, non sans avoir résisté durant plusieurs tours. Sebastian Vettel se joue de Mercedes chez Lewis Hamilton, et le fait savoir à son équipe. Nul doute que le Britannique voudra prendre sa revanche dans deux semaines en Allemagne, sur les terres du leader du championnat.

Les chiffres à ne pas manquer :

51 comme le nombre de victoires en carrière de Sebastian Vettel. Il égale Alain Prost
6 comme le record de victoires à Silverstone que Lewis Hamilton a manqué. Il en reste à 5.
8 comme le nombre de points d’avance de Vettel au championnat.
0 comme le nombre de points inscrits par Sauber. On n’avait plus l’habitude.

Et les récompenses du jour :

La médaille d’or de Sport-Auto.ch va à Lewis Hamilton qui a réussi une remontée fantastique après son accrochage du premier tour. Seul Sebastian Vettel semblait être en mesure de rivaliser avec lui aujourd’hui.

Le blâme à Sauber et Romain Grosjean, qui ont vraiment connu “un jour sans”. Les courses se suivent et ne se ressemblent pas, malheureusement, après les beaux points récoltés en Autriche. Romain Grosjean : “Il y avait beaucoup de vent et la piste était très chaude, les pneus glissaient beaucoup. C’était une course dure, mais je suis déçu car nous aurions pu marquer des points. C’est dommage, cet accrochage avec Carlos.”

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Sauber F1, @FIA Official @Sport-auto

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations