Vous rêvez de vivre un Grand-Prix de Formule 1 de l’intérieur ? Avec SDF1 c’est possible

Dans le cadre du retour du Grand-Prix de France dans le championnat de Formule 1, Sport-auto.ch a eu la chance de suivre le voyage complet de l’agence SDF1 spécialisée dans la Formule 1 et le Moto GP. En collaboration avec leurs responsables, nous avons accompagné pendant trois jours un public de fidèles et passionnés. Récit et impressions de ce voyage sur mesure avec plusieurs belles rencontres et surprises.

Il est 9 heures, vendredi matin, jour des essais libres du GP de Formule 1 et il est temps pour Sport-auto.ch d’embarquer à bord du « voyage spécial SDF1 ». Si d’habitude, le trajet pour la plupart des Grand-Prix se fait en avion voire en autobus (surtout pour l’Italie et l’Allemagne), les organisateurs ont choisi cette fois-ci d’emmener leurs fidèles suiveurs et clients en minibus au Castellet. L’accès au circuit sera premièrement beaucoup plus simple et cela évitera d’autre part des possibles déceptions avec les grèves ferroviaires et des contrôleurs aériens en cours. Steve Domenjoz et sa femme Agnès, les propriétaires de l’agence ont tout prévu et nous confient qu’ils ont à chaque fois un plan de secours comme sur le Grand-Prix de Moto d’Espagne où ils ont échangé l’avion pour le bus à la dernière minute afin de contrer les grèves. Fort de ce constat, nous embarquons donc depuis Lausanne à bord de deux confortables minibus avant de rejoindre Genève pour accueillir de nouveaux clients.

Ambiance et participants décontractés et passionnés
L’ambiance pendant le trajet est plutôt décontractée avec un public de tout âge et tous horizons. Ainsi, dans le premier minibus dans lequel j’ai pris place, se trouvent deux jeunes autour de la trentaine, un père et sa fille ainsi qu’une personne retraitée qui ne manque pas d’humour pour introduire et souder le groupe. Pour chacun d’entre eux, ce n’est pas le premier Grand-Prix de leur vie et l’avènement du Grand-Prix de France était une belle occasion pour retrouver Steve et Agnès de l’agence SDF1. Vous l’aurez compris, Agnès et Steve jouent eux aussi un grand rôle dans la réussite de ce voyage et cette course pour ces passionnés de Formule 1. On peut dire sans exagérer qu’ils sont aux petits soins pour ce public éclairé.  

La route passant par Montélimar, le petit groupe et les deux minibus se rejoignent pour manger ensemble sur la route menant…au soleil et au circuit. Certains profiterons de faire quelques emplettes aux pays du nougat. Après tout, nous ne sommes pas là que pour les « bolides de course ». Après quelques heures de route, nous arrivons finalement au bord de mer près de Marseille. Direction notre hôtel avec sa piscine, choisi et testé tout spécialement par Agnès et Steve quelques semaines plus tôt. « SDF1 c’est aussi ces petits plus que vous n’auriez jamais découvert seul » me raconte un membre du groupe d’une cinquantaine d’années.

La Formule 1, mais pas que…
Avec un peu de temps pour se reposer, tout le monde est d’avis que l’arrivée en France et le premier jour de ce voyage se sont idéalement déroulés. Pour le repas du soir, chacun est libre de son choix, mais la totalité du groupe d’un peu plus de 15 personnes mange ensemble dans un restaurant en bord de mer. Un décor de vacances méditerranéennes, un repas et une ambiance idylliques entourent les participants. Le choix des poissons ou viandes, la qualité et le rapport qualité/prix sont d’ailleurs également au rendez-vous. Mieux, le groupe reçoit aussi la visite du commentateur de la RTS Fabrice Jaton qui émerveillera tous ces passionnés avec ses anecdotes et histoires sur la Formule 1 et le sport. Un autre avantage des contacts que SDF1 a noué depuis plusieurs années.

Vous l’aurez remarqué, ce voyage est consacré et spécialisé à la Formule 1, mais cela n’empêche pas les organisateurs et clients d’avoir une multitude d’autres centres d’intérêts pendant le périple. Ainsi, Marie (ndlr : nom d’emprunt, connu par la rédaction), une retraitée passionnée me raconte ses périples au Mexique et aux Etats-Unis avec les Domenjoz. SDF1 avait alors organisé un circuit spécial allant du grand Canyon aux pyramides aztèques en plus des deux Grand-Prix sur place. Marie veille d’ailleurs attentivement au bon déroulement au point qu’on penserait presque qu’elle fait partie de l’organisation. Pour les intéressés, ce voyage sera à nouveau disponible cette année : http://www.sdf1.ch/index.php/grand-prix-de-formule-1/usa-et-mexique

Samedi, où le début des choses sérieuses
Samedi matin, petit-déjeuner et départ pour le circuit du Castellet. Les choses sérieuses commencent et Steve a un plan très précis. Il sort un des premiers atouts de SDF1 de sa manche : l’accès privilégié au circuit. Grâce à ses contacts et sa connaissance du monde de la Formule 1, le groupe et les minibus empruntent un chemin spécial et rapide d’accès, qu’on appellera « fastlane ». Cela permet notamment à tous les clients d’être assez tôt sur place et de visiter les fan zones et paddocks de Formue 2 et Formule 3 avant que la grande foule n’arrive sur le circuit. Personnellement, j’assiste d’ailleurs aux premiers essais libres et aux courses de formules de promotions avec les clients. Nous sommes assis dans des tribunes très bien situés, un emplacement stratégique pour les dépassements en face un grand écran géant. Le groupe de passionnés Genevois qui nous accompagne est d’ailleurs ravi de leurs sièges et d’être aux premières loges. Régis dont j’ai fait la connaissance au déjeuner, profite lui de cet emplacement pour réaliser de magnifiques photos des Alfa Romeo Sauber et autres Ferrari ou Mercedes.

A la fin des qualifications et de la première épreuve de F2 avec Louis Delétraz, nous rejoignons Steve et Agnès qui ont eux aussi terminé leurs obligations journalistiques et photographiques au sein du paddock. Nous repartons pour l’hôtel puis pour un nouveau restaurant au décor bucolique. La circulation proche du circuit et Marseille n’est certes pas évidente, mais grâce aux routes spéciales connues par SDF1, nous gagnons un temps énorme dont d’autres ne peuvent que rêver.

Le soir, toute l’équipe (puisque le groupe de clients est devenu une petite équipe) profite du coucher de soleil sur les calanques et partage ses prévisions pour le Grand-Prix du dimanche.

Le grand jour  d course en version expérience SDF1
Après un repos et un petit-déjeuner complet et équilibré, c’est le jour tant attendu, dimanche, jour de course. Cette fois-ci, je suis avec un amateur de voitures et son fils d’une trentaine d’années. Pour eux aussi, ce n’est pas leur premier voyage avec SDF1. Ils ne regrettent certainement pas cette confiance de longue date, puisqu’à chaque fois le client a aussi la possibilité d’obtenir un service VIP supplémentaire, impossible à acheter seul : l’entrée au tant rêvé paddock. Cette fois-ci, ils n’iront pas au paddock-club rencontrer les pilotes, mais il se rappellent que par le passé, Steve leur avait offert cette opportunité moyennant des frais additionnels. Imaginez-vous prendre une photo avec Lewis Hamilton ou Sebastien Vettel et vous promener dans les boxs de Red Bull ou McLaren : http://www.sdf1.ch/index.php/le-paddock-club/le-formula-one-paddock-club

Ce dimanche justement, Agnès et Steve ont du travail, puisqu’ils ont reçu comme mission de la part de la FIA de prendre en photos les vingt pilotes du championnat recevant un souvenir de Grand-Prix de France. Une activité et des anecdotes qu’ils nous relateront pendant le trajet du retour.

Pour ma part en tant que journaliste assidu, je profite des conseils d’Agnès Domenjoz pour visiter le paddock et croiser quelques stars mondiales présentes en France. Toutefois, n’oublions pas la mission de Sport-auto.ch et la couverture suisse des courses et pilotes engagés. Ainsi, si notre petit groupe suit la course de Louis Delétraz en F2, nous nous rendons dans le paddock de cette catégorie pour le rencontrer. L’accès est possible sous certaines conditions et deux jeunes clients de SDF1 ont la chance de croiser le jeune Genevois avec sa coupe, puisqu’il vient de terminer deuxième. Avec l’aide d’Agnès, nos deux passionnés ont droit à une photo post-podium avec Louis sous les yeux de Sport-Auto.ch.

Vers 16h10, coupe du monde oblige, place à la course et au spectacle du premier tour. La course passe vite, comme tout moment de rêve. Beaucoup trop vite. Elle sera encore le grand sujet de discussion lors du retour en Suisse avec les commentaires et analyses de chacun. Là encore, SDF1 nous fait gagner un temps précieux afin d’être le plus rapidement possible sur l’autoroute. Puisque nous ne voyageons aujourd’hui pas en avion, autant profiter de prendre les routes testées par Steve Domenjoz. Marie, notre clientèle fidèle qui m’avoue s’offrir ce petit cadeau de temps à autres nous concocte un petit résumé du voyage et des services uniques de SDF1: « A chaque fois, c’est une organisation super, une ambiance décontractée et conviviale. Agnès et Steve, les organisateurs, sont aux petits soins et désirent plus que tout faire partager leur passion à leur clientèle. J’attends déjà la prochaine fois ».

Retour et arrivée en Suisse
Outres les louanges, les bons souvenirs et les belles rencontres que l’on a pu nouer pendant tout le séjour, le dernier repas sur la route du retour est aussi l’occasion de se rendre compte des opportunités que l’on a eues et que SDF1 offre à ses clients. Certains ont d’ailleurs déjà repérés quelques pays et Grand-Prix un peu plus lointains à visiter comme Abu Dhabi ou Singapour. Pour cela, il faudra par contre encore un peu économiser comme tout rêve a un prix et surtout se reposer afin de se remettre de toutes ses émotions. Il est passé minuit, Marie et Régis sont encore sur le circuit du Castellet dans leurs paroles, mais il est l’heure pour le groupe des Genevois de quitter cette belle équipe. La vie hors des paddocks reprend pour la plupart d’entre nous. Agnès et Steve ramèneront encore le reste du groupe, avant de préparer le prochain voyage en Autriche et en Grande-Bretagne. Il paraît que de toutes nouvelles personnes l’ont contacté pendant notre périple afin de participer à un prochain Grand-Prix. Alors, vous aussi, pourquoi ne vous offririez- vous pas ce rêve en compagnie de nouveaux passionnées et chanceux ? Il y en a pour tous les prix et tous les goûts, alors foncez :

SDF1
www.sdf1.ch
E-mail: 
contact@sdf1.ch
Chemin de Petit Vailloud 1
1355 L’Abergement
Tél:
 +41.24.441.88.88
Mobile: +41.79.210.43.94 

A propos de l'auteur

Articles en relations