fbpx

Rallye du Chablais VHC : domination sans partage de Florian Gonon – Michel Horgnies

Précédés par un ouvreur prestigieux, un certain Ari Vatanen, Florian Gonon / Michel Horgnies étaient bien inspirés et n’ont laissé que des miettes à la concurrence, lors du Rallye du Chablais VHC 2018. Le pilote valaisan signe sa cinquième victoire dans l’épreuve valdo-valaisanne (la troisième en historique, en plus de ses deux victoires en moderne). Hervé Taverney / Pino Arimondi terminent deuxièmes au terme d’une belle bataille avec notamment Pascal Bachmann / Jean Deriaz, qui complètent le podium.

Florian Gonon, Champion de Suisse des Rallyes 2009 et vainqueur de la Coupe Suisse VHC en 2013, prouve, si besoin en est, qu’il n’a rien perdu de sa verve. En effet, le Valaisan a mis immédiatement tout le monde d’accord, et a terminé l’épreuve avec plus de 3 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant. La performance est d’autant plus impressionnante que, confondu aux catégories modernes, le chrono du pilote de la rugissante Ford Escort Mk1 le placerait neuvième au général !

Eddy Bérard / Fréd Rausis à l’assaut du Col de la Croix. 2ème temps dans le 2ème passage (ES4), à 11 s de Gonon.

Ils n’étaient pas venus non plus pour la figuration, Eddy Bérard et Fréd Rausis, et ont longtemps occupé le second rang au classement, lorsqu’ils ont joué de malchance samedi matin, au tout début de l’ES 8. En sortant du slalom de départ, une roue arrière de la BMW M3 tapait le trottoir. Catastrophe pour l’équipage valaisan, qui laissait là plus de 3 minutes dans le changement de cette roue. Malgré ses chances de podium envolées, le garagiste d’Orsières, tenant du titre en Coupe Suisse VHC, poursuivra en signant quelques “perfs” et terminera cinquième, juste devant son fils et son épouse, Kevin et Florence Bérard, sixièmes sur la Ford Escort Mk2.

Hervé Taverney / Pino Arimondi au sommet du Col de la Croix : 2ème temps scratch du 1er chrono du rallye.

On aura également assisté à une superbe bataille, d’abord pour le podium, puis pour la seconde place, entre Hervé Taverney / Pino Arimondi, décidément très à l’aise pour leur première avec la Ford Sierra Cosworth 4×4 (NB : une première en rallye sur une traction intégrale, de même qu’avec moteur turbo, pour le Champion Suisse 2006), et Pascal Bachmann / Jean Deriaz, eux aussi très performants sur la Ford Escort RS2000.

Quant à l’équipage leader du championnat historique, Julien Camandona / Maxime D’Ignoti (BMW M3), il a construit sa course avec régularité et sagesse, terminant aux pieds du podium et conservant son avantage en tête de la Coupe.

Un podium mérité pour Pascal Bachmann / Jean Deriaz (Ford Escort RS2000) : un équipage et une auto très affûtés.

Une fois n’est pas coutume, plusieurs abandons ont réduit le peloton de la catégorie historique : Frank Servais / Pierre Dupont (Porsche 911 SC) d’abord, qui devaient jeter l’éponge lors de l’assistance de vendredi soir sur un problème de durite qui avait aussi vraisemblablement quelque peu gêné leur progression. Puis samedi matin, c’est Claude-Alain Cornuz / Sarah Junod (Ford Escort RS2000) qui devaient rendre leur carnet en raison d’un problème mécanique survenu dans l’ES 7 (Les Rives). Dans la foulée Guy Trolliet / Sébastien Moulin (Porsche 911 3.2) ne ressortaient pas de la première assistance du jour, en raison d’un problème de direction. Enfin, samedi après-midi, l’équipage jurassien Alain Röthlisberger / Thomas Meyer (Ford Escort RS2000) était stoppé net dans son élan dans la nouvelle portion terre de l’ES 12 (Bex-Lavey), roue avant droite arrachée après un choc avec une bordure.

Gratien Lovey / Katthy Lattion, qui ont connu un rallye parfois compliqué sur la R5 turbo, ont rallié l’arrivée au septième rang. Ari Vatanen himself aurait d’ailleurs complimenté le pilote valaisan : “Tu as du mérite de piloter ça ! C’est vraiment difficile… moi je n’aurais pas suffisamment de talent !”

Monsieur Ari Vatanen dans ses oeuvres, sur une superbe BMW M3 “locale”. Un grand homme au propre comme au figuré, qui s’est montré disponible et d’une grande gentillesse pour son public et ses admirateurs tout au long de la compétition. KIITOKSIA !

CLASSEMENT FINAL VHC

Crédit photos : ©Sébastien Montagny

A propos de l'auteur

Articles en relations