fbpx

Le couple Schneeberger remporte le Rallye du Chablais 2018

Pour remporter ce 15ème Rallye du Chablais, il ne fallait pas commettre d’erreur. C’est ce que sont parvenu à réaliser Steeves et Isa Schneeberger, contrairement à Mike Coppens / Renaud Jamoul et Cédric Althaus / Jessica Bayard, qui ont cependant marqué cette édition. Dans la catégorie nationale, Jonathan Scheidegger / Luc Santonocito l’emportent haut la main. En VHC, domination sans partage de Florian Gonon / Michel Horgnies. Thomas Schmid / Cornel Frigoli confirment en Junior et Olivier Courtois / Hubert Risser poursuivent leur ascension en Clio R3T Alps Trophy.

Avec les annonces par le Comité d’organisation, de la présence de Sébastien Loeb, pilote le plus titré en rallye de l’histoire et aussi parrain de l’épreuve, puis de celle de la légende Ari Vatanen en ouvreurs de prestige, l’édition jubilaire du Rallye du Chablais promettait une grande fête du sport automobile.

Impressionnant, Mike Coppens (Skoda Fabia R5) a marqué les esprits !

Malgré la défection, peu avant l’échéance et bien malgré lui, du leader du championnat, le Tessinois Ivan Ballinari, le spectacle a été au rendez-vous. Les autres pilotes en R5 étaient plusieurs à vouloir jouer aux avant-postes. A ce jeu là, c’est Mike Coppens qui a pris l’avantage le premier, jusqu’à l’ES 4 (Col de la Croix 2) vendredi, où son plus proche contradicteur, Cédric Althaus signe le scratch, lui collant au passage 5.2 secondes et lui ravissant la tête du rallye pour 3 dixièmes de seconde ! Mais le Bagnard ne s’en laisse pas compter longtemps et, dans le chrono suivant (ES 5 Tour d’Aï), signe le scratch en reprenant exactement les 3 dixièmes ravis par le Moudonnois et tous deux se retrouvent à égalité parfaite en tête ! Dans la spéciale qui suit (ES 6 Les Avants 2, dernière de la journée), Coppens en profite pour infliger 17.3 secondes à Althaus et rentrer en tête à Aigle à l’issue de cette première étape. A ce moment là, seul Schneeberger est resté au contact de la tête de la course, et rentre à Aigle au second rang provisoire, à 13.1 secondes du leader. Althaus est alors troisième provisoire, à 17.3 secondes, tandis que Rappaz pointe au quatrième rang à plus d’une minute 30 de Coppens.

Cédric Althaus (Ford Fiesta R5), en route pour reprendre le commandement du rallye dans la montée du Col de la Croix (ES 4)

Samedi matin, Althaus se crache dans les gants et sort la grosse attaque. “Pas le choix, on va continuer d’attaquer”, confiait le Vaudois au micro de Radio Chablais lors du regroupement de Monthey après la première boucle, lors de laquelle il a signé les deux premiers scratch de la journée, devant Coppens, toujours en tête avec encore 12.1 secondes d’avance. Quelle bataille passionnante entre ces deux pilotes talentueux, qui se poussent mutuellement dans leurs retranchements ! Hélas, Althaus franchissait la limite en toute fin de matinée dans l’ES 10 (Champéry 2) et sortait de la route, alors qu’il grignotait l’avance de son rival (9.4 secondes d’avantage pour Coppens).

Voie royale pour Mike Coppens / Renaud Jamoul qui ont désormais 1 belle minute d’avance sur leurs plus proches poursuivants, Steeves Schneeberger / Isa Schneeberger-Rey, au départ des deux dernières boucles du rallye samedi après-midi. Le bonheur ne sera hélas que de courte durée. Dans l’ES 11, la Super-Spéciale de Collonges, coup de théâtre : on nous annonce un chrono hallucinant de Coppens qui nous fait nous interroger. Et malheureusement, le verdict est tombé : l’équipage étant sorti trop tôt des boucles (1 tour de moins que demandé), il s’est vu mettre hors course.

Ce qu’il faut retenir, c’est que Mike Coppens, ainsi que Cédric Althaus, ont définitivement marqué de leur empreinte le Rallye du Chablais.

Jo Rappaz / Gaëtan Lathion, en route vers le podium avec leur toute nouvelle monture (photo : ©Baptiste Aebi)

Après le retrait, tour à tour, des deux équipages de tête, la victoire tendait les bras aux époux Schneeberger, qui ne pouvaient logiquement plus être rattrapés par leurs poursuivants. Ces derniers avaient d’ailleurs entre eux des écarts suffisamment conséquents pour que le classement ne puisse être chamboulé avant l’arrivée. Le top 10 était alors bel et bien figé à l’entame de la dernière boucle du rallye, et c’est ainsi que Steeves et Isa Schneeberger remportent pour la première fois le Rallye du Chablais et une victoire absolue en Championnat de Suisse des Rallyes. « J’suis content ! » s’exclamait Steeves sur le podium, avec son accent jurassien, ému et tout sourire, avant de remercier chaleureusement son épouse et copilote, son team et l’organisation du rallye.

Le podium : de g. à d. : Eric Jordan (Président du CO) – Joël Rappaz, Gaëtan Lathion (2ème) – Isa Schneeberger, Steeves Schneeberger (vainqueurs) – Marc Valliccioni, Sandra Arlettaz (3ème) (photo : ©Sébastien Moulin)

Un grand moment aussi pour Jo Rappaz, visiblement ému et heureux de monter sur le podium de “son” rallye, toujours dans le coup et impressionnant de régularité pour sa grande première en R5. Marc Valliccioni / Sandra Arlettaz (Porsche 997 GT3), eux aussi auteurs de superbes performances, savouraient également leur troisième place, avec la victoire honorifique en 2 roues motrices.

Les victoires d’ES : Coppens : 5 – C. Althaus : 4 – Schneeberger : 4 – Salomon : 1

Jonathan Scheidegger signe des exploits : 4ème toutes catégories confondues, sur sa Citroën DS3 (déco réussie !)

Indispensable d’en parler, le Rallye du Chablais avait cette année un classement “national” à part. Jonathan Scheidegger / Luc Santonocito (Citroën DS3 R3) ont dominé les débats tout au long du week-end, ce qui les placent virtuellement au quatrième rang toutes catégories confondues ! Les nationaux étaient 21 à l’arrivée, dont les deux équipages féminins, Maude Studer / Celia Uzzo (Clio R3 Max), qui renouent avec la réussite et terminent 13ème de la catégorie et “premières dames”, ainsi qu’Audrey Dauphin / Santana Chesaux (Twingo R1), heureuses de leur seconde participation chez elles devant leur public. Leur régularité leur permet de conserver leur cinquième rang provisoire au championnat Junior, mais les deux jeunes femmes sont désormais ex aequo avec Guillaume Girolamo / Jérémy Michellod (208 R2).

Seconds de la catégorie, les époux Betschen, Cédric et Mirjam, ont eux aussi signé de grosses perfs sur leurs terres, devant leur famille et leurs amis, au volant de leur Clio R3C, avec des quatrième et cinquième temps toutes catégories confondues, ce qui les classe virtuellement huitièmes au scratch (juste derrière le leader Junior, Thomas Schmid (208 R2) ! L’expression de leur joie fait plaisir :

Cédric et Mirjam Betschen : C’est heureux que nous rentrons de cette édition du Chablais, nous signons le meilleur résultat de notre vie !

Le podium national est complété par Jean-Philippe Radoux / François Forclaz sur l’imposante Mitsubishi Evo 9. Quatrième, Laurent Bérard / Gaël Delasoie étaient probablement aux commandes de l’une des plus “anciennes” voitures du plateau moderne, l’inoxydable Honda Integra type R groupe A, suivis, à 4.2 secondes, par Didier Postizzi / Nicolas Blanc, sur Clio R3.

Dans les trophée et coupe, soulignons la victoire, en Championnat Suisse Rallye Junior, du prometteur équipage saint-gallois Thomas Schmid / Cornel Frigoli, et en Clio R3T Alps Trophy, d’Olivier Courtois / Hubert Risser, au terme d’une course pleine de rebondissements. En VHC, victoire de Florian Gonon / Michel Horgnies après une domination sans partage (voir notre article dédié). De même, le Clio R3T Alps Trophy et le Championnat Suisse Rallye Junior feront l’objet d’un article plus détaillé, qui sera publié tout prochainement.

CLASSEMENT FINAL MODERNES 

CLASSEMENT FINAL VHC

CLASSEMENT FINAL JUNIORS

CLASSEMENT FINAL CLIO R3T Alps Trophy

CLASSEMENT FINAL NATIONAUX

Crédit photos : ©Sébastien Montagny, ©Sébastien Moulin, ©Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations