24h Series – Daniel Allemann et le Herberth Motorsport remportent les 12h d’Imola

La Porsche 991 GT3 R Herberth Motorsport (#911, Daniel Allemann / Ralf Bohn / Robert Renauer / Alfred Renauer) a remporté sa première victoire dans la 24H Series 2018 à Imola. Robert Renauer a croisé le drapeau à damier après 347 tours de l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari, long de 4909 mètres. Le team bavarois a signé sa première victoire depuis la finale du Texas, USA, en novembre dernier.

Au terme d’une dernière heure à rebondissements des 12h Imola 2018, au cours de laquelle presque tous les favoris ont rencontré des problèmes par les températures élevées régnant dans la région, Herberth Motorsport a de justesse pris l’avantage sur la Mercedes-AMG GT3 IDEC SPORT RACING (#17, Patrice Lafargue / Paul Lafargue / Dimitri Enjalbert) et la Porsche 991 GT3 R Forch Racing R (#29, Zeljko Drmic / Patrick Eisemann / Robert Lukas), ces deux derniers équipages se battant pour les dernières places du podium en A6-Pro dans les ultimes instants de la course.

La position de dauphin en A6-Pro semblait initialement promise à la Mercedes-AMG GT3 Ram Racing (#5, Remon Leonard Vos / Tom Onslow-Cole). Le bolide détenteur de la pole en GT a mené les quatre premières heures de course le vendredi, maintenant la pression sur la Porsche Herberth Motorsport jusque dans les derniers instants de l’épreuve. Des ennuis de freins et une collision sur la piste renvoyaient le bolide au 5ème rang final. De manière incroyable, la Ferrari 488 GT3 Bohemia Energy racing with Scuderia Praha (#11, Jiří Písařík / Josef Kral / Matteo Malucelli) rebondissait après des ennuis encourus dès le début de la course, pour arracher la 4ème place finale dans le dernier tour !

C’était une course tellement longue !’’, commentait le vainqueur Robert Renauer au micro de radiolemans.com. A la fin, la Mercedes-AMG Ram Racing s’est montrée menaçante, et ils nous ont obligés à puiser dans nos réserves. C’était un duel solide, et l’objectif était avant tout de terminer la course. Je suis vraiment heureux, c’est notre premier podium cette année, et je suis vraiment fier de mon team !’’

En dépit de soucis moteur à 30 minutes de l’arrivée, la Mercedes-AMG GT3 PROsport Performance (#85, Charles Putman / Charles Espenlaub / Joe Foster) remportait sa première victoire de la saison en Classe A6-Am. Elle a devancé la Mercedes-AMG GT3 Swiss Team (#15, Roberto Pampanini / Christoph Lenz / Mauro Calamia), qui est longtemps restée en lice pour le podium général, avant de rencontrer des soucis de suspension et de freins lors de la dernière heure de course, condamnant littéralement le bolide à l’étoile après 11 heures de course. L’ultime marche du podium en A6-Am est revenue à l’Audi R8 LMS GT3 Car Collection Motorsport (#34, Johannes Dr. Kirchhoff / Gustav Edelhoff / Ingo Vogler), en dépit d’un bris de disque de frein vendredi, qui avait renvoyé le bolide dans les profondeurs du classement. Ce résultat permet au team allemand de conserver un avantage d’un point au classement 2018 de l’European Championship GT.

Plus loin, la Lamborghini Huracán Super Trofeo GDL Racing (#77, Gianluca De Lorenzi / Andres Josephsohn / Dimitris Deverikos) se classait à une impressionnante 6ème place générale, derrière les leaders de la classe A6, remportant une victoire très populaire en Classe SPX. Le team de San Marino achevait la course avec une avance confortable sur la Porsche 991-II Cup Speedlover Racing Cup (#78, Andrey Mukovoz / Stanislav Sidoruk / Sergey Peregudov / Kim André Hauschild), alors que la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures (#58, Raphaël van der Straten / José Close / Grégory Paisse) se classement 3ème à plus de 50 tours, après que de sérieux dégâts à l’avant aient coûté plusieurs heures au champions SP2 en titre.

En dépit d’une crevaison en fin de parcours, la Porsche 991-I Cup EBIMOTORS (#73, Lino Curti / Carlo Curti / Marco Frezza) remportait sa deuxième victoire consécutive en Classe 991 au terme des 12h Imola, s’étant déjà imposée à Navarra. La première des deux Porsche 991-I Cup Porsche Lorient Racing (#64, Philippe Polette / Frederic Lelievre / Pascal Gibon / Mathieu Pontais) prenait la 2ème place et achevait la course au 8ème rang général, tandis que la Porsche 991-I Cup Van Berlo Racing (#56, Kay van Berlo / Marcel van Berlo) se remettait d’un incident sur la piste – un impact qui arrachait la porte côté pilote ! – pour compléter le top 10 absolu et prendre la 3ème place dans la Classe 991.

La Classe GT4 a elle aussi été synonyme de problèmes techniques. La Porsche Cayman GT4 MR Evo 2018 Allied Racing (#263, Dominique Schaak / Detlef Schmidt / Nicolas Schöll / Jörg Viebahn) s’est en effet violemment accrochée avec la Mercedes-AMG Ram Racing tard dans la course, pour finalement s’immobiliser dans le dernier tour. La Mercedes-AMG GT4 QSR Racingschool (#254, Mario Timmers / Bert Redant  / Michiel Verhaeren / Jimmy de Breucker) perdait de son côté beaucoup de temps suite à un bris de suspension, pour finalement cueillir la 2ème place de catégorie.

LMS Racing by Bas Koeten Racing remporte la victoire en TCE

Dans la Division TCE, la CUPRA TCR LMS Racing by Bas Koeten Racing (#129, Antti Buri / Olli Kangas) a décroché sa première victoire de la saison au terme des 12h Imola, et la première depuis l’épreuve de Spa-Francorchamps l’an dernier. L’équipage finlandais a par ailleurs offert un doublé à Bas Koeten Racing, devançant l’autre voiture du team.

Les efforts du duo venu du nord a permis à la #129 de couronner un top 3 100% CUPRA, la deuxième place revenant à la voiture de NKPP Racing by Bas Koeten Racing (#175, Gijs Bessem / Harry Hilders), tandis qu’il s’agissait seulement de la deuxième apparition des CUPRA TCR dans la 24H SERIES. La CUPRA TCR Modena Motorsports TCR (#216, Wayne Shen / John Shen / Francis Tjia / Mathias Beche), partie depuis la pole position, a complété le podium de la Classe TCR.

Celle-là a été particulièrement difficile’’, expliquait Antti Buri. “Le team a fourni un effort intense, car rien n’était évident. Il y a eu beaucoup de Code 60, mais aussi de tête-à-queue de voitures sur la piste, et je suis ravi d’être passé à travers tout ça…’’

Des problèmes de boîte de vitesses ont empêché les premiers leaders de la catégorie, la SEAT Leon TCR Red Camel-Jordans.nl (#303, Ivo Breukers / Rik Breukers) de faire mieux qu’un top 5 de catégorie, juste derrière la Volkswagen Golf GTI TCR DSG Holmgaard Motorsport (#102, Magnus Holmgaard / Jonas Holmgaard / Roy Edland / Jens Mølgaard).

Après un tête-à-queue dans le bac à graviers de Tamburello – un incident qui allait entraînait l’une des 16 situations de Code 60 ce samedi – la BMW 335i Scangrip Racing (#786, Niels Borum / Michael Eden) remportait une victoire inattendue en SP3 à Imola. Le succès semblait promis à la BMW E46 Coupé JR Motorsport Coupé (#118, Ward Sluys / Bas Schouten / Steven Liquorish), qui avait mené assez confortablement tout au long de l’après-midi, avant de perdre près de 30 tours au stand. La plus petite marche du podium en SP3 revenait à la BMW M4 Munckhof Racing (#259, Frank Bedorf / Marco Poland).

La BMW M235i Racing Cup Hofor Racing powered bei Bonk Motorsport (#131, Martin Kroll / Michael Schrey / Michael Fischer / Bernd Küpper / Gustav Engljaehringer) a remporté sa troisième victoire consécutive en Classe CUP1 cette année aux 12h Imola, précédant la voiture sœur #127 (Martin Kroll / Jurgen Meyer / Axel Burghardt) et la BMW M235i Racing Cup Sorg Rennsport Cup (#151, Dan Rogers / Gama Aguilar / Rob Cohen / Seth Thomas). Un résultat qui propulse la BMW #131 aux commandes du TCE European Championship, 2 points devant les vainqueurs en TCR LMS Racing by Bas Koeten Racing.

Le championnat européen de la 24H SERIES reprendra dans un mois à l’occasion des 24H PORTIMAO, les 6 et 7 juillet, un événement qui verra les teams GT, TCE et PROTO en découdre ensemble sur la piste. Ensuite, les équipes GT et TCE prendront la direction de l’Espagne pour la huitième édition des 24H BARCELONA. Pour de plus amples informations sur le calendrier de cette saison, rendez-vous sur le site www.24hseries.com.

Classements : Général ; par classe

Communiqué Creventic

A propos de l'auteur

Articles en relations