Rally 4 Regioni : Frank Servais dans l’entame d’une belle saison

Pour son second rallye de la saison, le Genevois Frank Servais est parti découvrir le 4 Regioni Historic Rally, en Italie. Le seul pilote suisse de l’épreuve internationale termine à une belle 6ème place sur 30 voitures au départ.

Pilote passionné, amoureux de la Porsche 911, Frank Servais écume avec succès les rallyes historiques depuis déjà quelques années. C’est au volant de la 911 SC qu’il a participé pour la première fois au 4 Regioni Historic Rally, qui se courrait du 9 au 12 mai en 4 étapes, avec 18 ES très variées (214 km de chrono, pour un parcours total de 632 km), avec pour centre la ville de Salice Terme, en Lombardie. Pour cette découverte, il était accompagné pour la première fois du copilote corse Marc-Marie Guglielmi. 

Sport-Auto.ch revient sur la course du seul pilote suisse engagé sur l’épreuve VHC internationale. 

Frank Servais

Sport-Auto.ch : Frank, dans quel état d’esprit étais-tu, quels étaient ton objectif, mais aussi ce que tu redoutais avant la course ?

Frank Servais : Mon objectif principal était de continuer la reprise en main de la voiture, « la Gazelle », et sa mise au point, en vue du Rallye du Maroc Historique qui reste l’objectif principal de ma saison 2018. Je redoutais bien sûr de connaitre des problèmes mécaniques ou d’endommager la voiture, ce qui compromettrait le Maroc.

Sport-Auto.ch : Et comment cela s’est-il passé sur ces 4 longues journées de course ?

Frank Servais : L’auto a magnifiquement marché, du début à la fin, avec comme unique souci, le fonctionnement un peu aléatoire des essuie-glaces dans l’avant dernière spéciale. Les amortisseurs et la suspension sont justes extraordinaires, et de très nombreux pièges, notés « très déformées » ont été avalés quasiment à fond.

Un peu en retrait de mes 2 concurrents proches, Zele et Chiaravita, j’ai tenté de faire un essai de pneumatiques Pirelli pour le sec (Pirelli Corsa P7, D7 et D5), que je n’avais pas retenus en raison de l’obligation impérieuse de les chauffer avant le départ sous peine de grip aléatoire dans le premier kilomètre de chaque spéciale. Le résultat a dépassé toutes mes attentes, et nous avons de suite dépassé nos 2 lièvres. Le choix des pneumatiques est la clé du résultat, tellement ces pneus sont plus performants que les Michelin TB5 que j’utilisais auparavant.

La dernière journée a été très compliquée pour tout le team, en raison des conditions météo plus que variables. 5 changements de pneus (sec, pluie…) sur la journée.

“La Gazelle” à l’assistance avec son préparateur, André Caruso

Sport-Auto.ch : Ton meilleur souvenir du rallye ?

Frank Servais : La découverte et la collaboration avec mon copilote, Marc-Marie, qui a été extraordinaire tout du long, tant dans la préparation et les reconnaissances, que lors du rallye lui-même. Un autre moment marquant était quand André Caruso (préparateur, ndlr), nous a tendu 2 paninis chauds, lors de l’une des dernières assistances, sans doute les meilleurs paninis du monde !

Sport-Auto.ch : Quelle a été aussi ta meilleure performance ?

Frank Servais : Je crains, depuis le Rallye de Sardaigne Historique, de sortir de la route lors de la dernière spéciale. Musti, le vainqueur, habitant de la région, nous a donné un tuyau lors de la dernière assistance : la route était sèche sur la presque totalité, à l’exception de 1 km environ. Nous avons décidé de monter les pneus slicks, contrairement à plusieurs de nos concurrents, et avons réalisé le 4ème chrono, avec, il est vrai, une petite frayeur lorsque, surpris par un trou, j’ai laissé s’écarter “la Gazelle” de la trajectoire et elle s’est dérobée, avec 2 roues dans le gravier. J’ai heureusement pu la contrôler et finir avec un grand ouf de soulagement.

Et c’est ainsi que l’équipage de la Porsche no 16 rentrait à Salice Terme au 6ème rang au général, avec à la clé le 2ème rang de la classe. Nous aurons le plaisir de revoir Frank Servais et “La Gazelle” sur les routes du “Chablais”, dans deux semaines.

Propos recueillis par Isabelle Crausaz
Crédit photo : Nicolò Guerra, Thierry Sicart (coll. F. Servais)

A propos de l'auteur

Articles en relations