Nouvelle victoire pour Patric Niederhauser en Blancpain GT Asia

Après avoir remporté une victoire lors du premier rendez-vous de la saison en Malaisie, Patric Niederhauser et son coéquipier chez GruppeM Markus Pommer a de nouveau brillé dans la série asiatique de GT en remportant la première des deux courses en Thaïlande, sur le tracé de Buriram.

Après avoir réalisé un tour parfait et sans trafic en qualification, le pilote bernois s’élançait de la pole position lors de la course du samedi. Et malgré la pression d’une Lamborghini au départ, le pilote de la Mercedes allait parfaitement mener tout au long de son relais au point de laisser le volant à Markus Pommer avec un avantage supérieur à 3 secondes.

Patric Niederhauser : « J’ai pris un très bon départ et j’ai pu conserver la tête. La Lamborghini qui me suivait m’a mis la pression, mais j’ai su garder une petite avance. Et nous avions un peu plus de 3 secondes d’avance lorsque j’ai laissé le volant à mon coéquipier. »

Ce dernier allait également se retrouver sous la pression de la Lamborghini du FFF Racing Team by ACM. Mais comme l’équipage de cette dernière recevait une pénalité durant la course, le pilote allemand prenait la décision de laisser passer afin de se libérer de cette pression et ainsi remporter la course.

Patric Niederhauser : « Markus a eu un relais très difficile avec la pression de la Lamborghini. Mais nous savions que son pilote allait recevoir une pénalité. Aussi, afin de ne pas prendre de risque, nous avons pris la décision de le laisser passer, car avec sa pénalité, nous récupérions la victoire. »

Malheureusement pour l’équipage de la Mercedes n°999, la deuxième course du week-end allait s’avérer moins couronnée de succès. Ainsi, après un départ difficile de Markus Pommer depuis la troisième ligne, l’équipage recevait une pénalité après le pit-stop et Patric Niederhauser ne pouvait faire mieux que onzième au terme de l’heure de course.

Patric Niederhauser : « Markus n’a pas pris un départ idéal et il a perdu quelques positions lors des premiers mètres de course. Néanmoins, nous étions dans une bonne place pour prendre des gros points. Cependant, nous avons reçu une pénalité en raison d’une libération des stands jugée dangereuse. J’ai tout donné lors de mon relais, mais je ne pouvais faire mieux que onzième. »

Classement course 1
Classement course 2
Classement du championnat

Crédit photos : Blancpain GT Asia, citations : Patric Niederhauser

A propos de l'auteur

Articles en relations