Lucas Légeret en manque de réussite à Monza !

Après leur 2ème place lors de la manche initiale des European Le Mans Series au circuit Paul Ricard, Lucas Légeret et ses coéquipiers abordaient les 4 heures de Monza avec beaucoup d’ambition. Malheureusement, un contact en tout début de course a ruiné les espoirs de podium de la Norma M30 n°19 du Yvan Muller Racing.

Très à l’aise au volant de la LMP3 du Yvan Muller Racing au Castellet, Lucas Légeret se montrait dans le bon rythme dès les premiers essais disputés sur le mythique circuit de Monza, connu comme le temple de la vitesse. Le jeune pilote suisse effectuait lors des essais libres 2 un précieux test d’endurance, travaillant sur le rythme de course et la gestion des pneumatiques. Les échanges des trois pilotes avec leur encadrement technique permettaient à David Droux de signer le deuxième temps lors des qualifications.

Le compatriote de Lucas Légeret allait malheureusement être percuté au premier virage au départ de la course disputée sur une piste sèche, malgré des nuages menaçants. Victime d’une crevaison et de dégâts conséquents, la Norma M30 n°19 devait repasser par les stands à deux reprises, perdant plusieurs tours sur la tête de la course. Nicolas Ferrer prenait ensuite le volant et effectuait un relais solide, affichant l’un des meilleurs rythmes des pilotes gentlemen.

Alors qu’il avait brillamment concrétisé le travail de l’équipe au circuit Paul Ricard, Lucas Légeret n’avait cette fois pas grand chose à jouer dans la fin d’une course marquée par de très nombreux incidents. Le pilote de Lausanne mettait donc à profit son relais pour prendre un maximum d’informations sur la dégradation des pneumatiques en enchainant les tours d’attaque, roulant notamment sur le même rythme que le vainqueur en toute fin de course.

Cette vitesse très satisfaisante ne faisait que rajouter à la frustration légitime de celui qui fêtait à Monza ses 17 ans et passait finalement le drapeau à damiers à la 13ème place après avoir réussi à remonter quelques positions.

Lucas Légeret : « Il y a beaucoup de déception après ce week-end. Nous avions un excellent rythme tout au long du meeting et notre course s’est terminée au premier virage alors que nous partions en première ligne. C’est la course et il faut l’accepter mais c’est toujours frustrant de ne pas pouvoir se mêler à la lutte quand on est compétiteur. Lors de mon relais en fin de course, j’avais un bon rythme même si les pneus avaient déjà un temps de roulage important. Le trafic en piste était vraiment très dense et j’ai pu prendre du plaisir dans le trafic. Ce sont des courses qui apportent beaucoup d’expérience car il y a énormément de choses à gérer. Nous sommes tous déçus mais il faut retenir les éléments positifs. David, Nicolas et moi avions tous les trois un très bon rythme et je me sens très bien au sein de l’équipe Yvan Muller Racing. Tout le monde vit bien ensemble et nous travaillons beaucoup pour trouver les bons réglages. Les circonstances n’ont pas tourné en notre faveur et nous avons épuisé notre joker dans la course au championnat. Nous allons bien nous préparer pour le Red Bull Ring. »

Communiqué Lucas Légeret

A propos de l'auteur

Articles en relations