DTM – Timo Glock s’impose au terme d’une course folle

La deuxième course de la saison du DTM restera certainement dans les mémoires. En effet, un passionnant duel entre Timo Glock et Gary Paffett pour la tête de la course allait nous offrir de nombreux changement de leader avant que le pilote BMW prenne l’avantage grâce à un plus grand nombre de DRS disponible en fin de course.

Après avoir réalisé la pole position, Timo Glock réussi le meilleur départ et conserve la tête de la course devant René Rast et Lucas Auer, mais ce dernier reçoit une pénalité (5 seconde d’arrêt lors de son pit-stop) pour avoir volé le départ, ce qui le mettait hors course pour un bon résultat. Sans réelle pression après s’être forgé une avance d’une poignée de seconde, Timo Glock effectue son pit-stop alors que, dans le même temps, Gary Paffett, parti dixième, remonte au classement et prend la deuxième place virtuelle après avoir passé son coéquipier Lucas Auer.

Quand le Britannique s’arrête, il ressort derrière Timo Glock et Paul Di Resta, mais repasse rapidement son coéquipier écossais, avant de revenir au contact du leader virtuel. Les deux hommes reviennent alors sur Mattias Ekström qui, en retardant son pit-stop, allait avoir l’honneur de mener sa dernière course durant quelques virages avant que la BMW jaune et la Mercedes bleue ne passent le pilote suédois.

Alors qu’il reste 20 minutes de course, les deux leaders vont ensuite nous offrir un duel qui restera dans l’histoire. Ainsi, pendant une dizaine de tours, les deux voitures vont s’attaquer et s’échanger le leadership à plusieurs reprises. Mais la décision finale allait se jouer sur le DRS. Parti de la cinquième ligne, Gary Paffett allait user plusieurs tours dans le quota du DRS pour revenir devant, contrairement au pilote BMW qui ne l’entamait qu’au moment de cette lutte. Cette option tournait donc à l’avantage du pilote allemand, le Britannique ne parvenant pas à le passer lors de sa dernière tentative, même si les deux voitures sont restées côte à côte durant plusieurs virages.

Et dans le même temps, cette lutte allait permettre un regroupement qui allait profiter à Mike Rockenfeller. Ainsi, Gary Paffett se retrouvait sous la pression de Joël Eriksson, qui passait même la Mercedes à un freinage mais se refaisait passer aussitôt, et Mike Rockenfeller en profitait pour passer la BMW d’Eriksson. Et dans le dernier tour, Rockenfeller prenait le meilleur sur Paffett, après une tentative infructueuse le tour précédent, et terminait donc deuxième derrière Timo Glock. Gary Paffett complétait lui le podium, devant Joël Eriksson et Loic Duval.

Edoardo Mortara se qualifiait en deuxième ligne et tous les espoirs étaient permis après sa course de la veille. Malheureusement pour le pilote genevois, ceux-ci s’envolaient dès le départ, puisqu’il calait sur la grille avant de devoir abandonner sur un problème moteur, deux tours plus tard.

Edoardo Mortara : « Malheureusement, ma course était terminée avant même de débuter. J’ai connu un problème moteur et je suis rentré dans mon stand, ce qui est évidemment très décevant, surtout après la quatrième place d’hier et notre place en deuxième ligne pour la course d’aujourd’hui. J’étais vraiment satisfait d’être dans le bon rythme lors de cette deuxième séance d’essais qualificatifs après avoir connu des soucis lors des essais libres. Dommage de ne pas marquer de point. C’était une très bonne position de départ pour la course, mais ça ne s’est pas passé comme prévu. »

Quant à Nico Müller, contrairement à la veille, il effectuait un arrêt assez tôt, ce qui allait s’avérer payant en milieu de course puisqu’il allait occuper le 9ème rang à l’issue des pit-stop alors qu’il était parti depuis la huitième ligne. Malheureusement, l’usure des pneumatiques et l’arrivée au bout de son quota de tour de DRS dans la dernière partie de course ne permettaient pas au pilote suisse de conserver sa position, et il concluait sa course au treizième rang.

Classements

Au championnat, Timo Glock prend la tête avec 44 points, soit un de plus que Gary Paffett. Edoardo Mortara compte lui 12 points et pointe au septième rang.

Prochain rendez-vous pour le DTM au Lausitzring du 18 au 20 mai.

Retrouvez notre album photo ici

Crédit photos : Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch ; citations : Mercedes-AMG

A propos de l'auteur

Articles en relations