Formule E: nouvelle victoire de Jean-Eric Vergne, Sébastien Buemi 5e

Avec les Invalides et la Tour Eiffel en toile de fond, l’ePrix de Paris a vu Jean-Eric Vergne (Techeetah) remporter samedi sa troisième victoire de la saison. Le pilote français s’est imposé devant le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport Abt) , le Britannique Sam Bird (DS Virgin), l’Allemand Maro Engel (Venturi) et le Vaudois Sébastien Buemi (Renault e.dams). Les deux autres pilotes suisses, le Genevois Edoardo Mortara (Venturi) et le Vaudois Nicolas Prost (Renault e.dams) ont dû respectivement se contenter des 13e et 16e rangs.

Tout s’est joué dans les derniers tours. Au 48e passage d’une course qui en comptait 49, Jean-Eric Vergne, leader du championnat et auteur de la «super-pole», menait devant Sam Bird, l’Allemand André Lotterer (Techeetah) et Lucas di Grassi respectivement pointés en 2e, 3e et 4e positions. A quelques secondes de la présentation du drapeau à damier, à court d’énergie, André Lotterer ralentit et se résout, impuissant, à laisser passer Lucas di Grassi. Sam Bird, surpris par la soudaine baisse de régime de Lotterer, percute violemment l’arrière de la monoplace du pilote allemand et détruit son train avant. C’est ainsi sur trois roues qu’il parvient néanmoins à franchir la ligne d’arrivée en 3e position, tandis que Lotterer, aileron arrière détruit, doit se contenter du 6e rang derrière Maro Engel (4e) et Sébastien Buemi (5e).

Grâce à cette nouvelle victoire, la troisième de la saison, Jean-Eric Vergne a consolidé son avance en tête du championnat. Avec un total de 147 points, il précède Sam Bird (116), le Suédois Felix Rosenqvist (Mahindra, 86 points) et Sébastien Buemi qui est remonté au 4e rang du classement intermédiaire du championnat avec un total de 70 points.

Sébastien Buemi (5e): « La course avait très bien débuté. J’ai en effet immédiatement gagné deux places dès le premier tour, ce qui m’a rapidement permis de me retrouver en 6e position. J’ai ensuite tourné à un très bon rythme et notre stratégie décalée, identique à celle de Di Grassi qui a terminé 2e, semblait prometteuse. En revanche, le deuxième relais a été plus compliqué avec des réglages qui n’étaient pas idéaux. Je n’arrivais pas à emmener la monoplace comme je le souhaitais et suis resté coincé derrière Engel. Abt m’a ensuite dépassé grâce à son FanBoost mais j’ai quand même réussi à le repasser dans le dernier tour. Nous nous sommes légèrement touchés et je termine cinquième. Ce n’est certes pas satisfaisant, mais il y a du positif à retirer. »

Nicolas Prost (16e): « J’ai pris un assez bon départ et j’étais en bagarre avec Heidfeld et Abt dans les premiers virages. Cela se passait plutôt bien jusqu’à ce que je sois percuté par Blomqvist. C’est assez décevant mais je ne pouvais rien y faire. C’est encore une journée difficile qui vient s’ajouter aux précédentes. Mais il faut rester optimiste et espérer de meilleurs résultats à l’avenir. »

« Assez décevant » sont deux mots qui qualifient également la course du Genevois Edoardo Mortara qui a finalement terminé 13e. Une touchette avec José Maria Lopez (Dragon), le plus vaudois des pilotes argentins – il habite dans le canton de Vaud depuis de nombreuses années –, l’a en effet relégué hors des points. La prochaine manche du Championnat FIA de Formule E se déroulera à Berlin le 19 mai.

Les résultats de la course

Crédits des photos: FIA Formula E, DS Automobiles et Renault

A propos de l'auteur

Articles en relations