F1 – GP d’Espagne: Lewis Hamilton offre le premier doublé de la saison à Mercedes. Un point pour Sauber

Deuxième victoire consécutive pour Lewis Hamilton et premier doublé de la saison pour Mercedes. Le Grand-Prix d’Espagne a permis aux flèches d’argent de se relancer et de reprendre le pouvoir au championnat. A l’arrivée, Hamilton devance Bottas et Verstappen alors que Sebastian Vettel ne termine que quatrième. Charles Leclerc offre un nouveau point à Sauber après une magnifique course. Romain Grosjean est lui en plein doute.

Comme souvent, Lewis Hamilton réussit un très bon départ et prend le large devant Sebastian Vettel qui prend lui le meilleur sur Bottas au premier virage. La course s’anime dès le virage 3 avec Romain Grosjean qui part à la faute et percute son compatriote Pierre Gasly et Nico Hülkenberg. Les deux hommes ne peuvent que constater les dégâts. Nouvel abandon pour le franco-genevois qui ne se remet pas d’un début de saison catastrophique et qui ne parvient à relever la tête. Romain Grosjean: Pas grand-chose à dire, j’ai perdu le train arrière dans le virage 3. À un moment j’ai cru que je pouvais la récupérer, l’avant était en train de revenir, mais elle est repartie. j’étais déjà sur les gaz, que je freine ou que j’accélère, j’étais bloqué.

Les changements de pneumatiques ne changent rien
Pendant que les trois voitures accidentées sont évacuées, la Safety Car est une nouvelle fois à l’oeuvre cette saison, et ce pendant plusieurs tours. Au restart, pas de grand changements, avec Hamiton qui reste devant Bottas, Vettel et Räikkönen. Charles Leclerc est à ce moment là classé à une magnifique huitième position. Peu d’évolution jusqu’au 17ème tour avec les premiers changements de pneumatiques. Le leader est le premier à passer en pneus mediums, imité par Vettel et Bottas leuqel ne parvient pas à faire l’undercut sur l’Allemand.

Räikkönen encore malchanceux, Verstappen encore accroché
Alors que Kimi Räikkönen s’apprête lui aussi à réaliser son passage au stand, son moteur rend l’âme et oblige le Finlandais à abandonner. Verstappen et Ricciardo gagnent une place tout comme Leclerc qui se bat avec Alonso et Perez pour la huitième place.
Quelques tours plus tard, Esteban Ocon relançait une course quelque peu monotone en provoquant une voiture de sécurité virtuelle et offrant à Vettel la possibilité de changer à nouveau ses pneumatiques. Sauf que Ferrari manquait complètement sa stratégie en relâchant l’Allemand en quatrième position derrière Verstappen. Podium à la clé pour le Néerlandais malgré une petite touchette avec Stroll à qui il voulait prendre un tour.

Hamilton tranquille vainqueur, Vettel battu
Lewis Hamilton signe donc une deuxième victoire consécutive. Celle-ci est certes plus tranquille et évidente que sa dernière voici deux semaines au détriment de Bottas. L’Anglais prend ainsi ses distances au championnat avec 17 points d’avance. Son coéquipier termine cette fois deuxième devant Verstappen, Vettel et Ricciardo. Charles Leclerc ramène lui un point à Alfa Romeo Sauber avec une belle dixième place. Le Monégasque pensait pourtant pouvoir faire encore mieux, pendant que Marcus Ericsson finit 13ème: “Je suis très content, je continue de penser qu’il y a des choses que j’aurais pu mieux faire, mais dixième à Barcelone, nous ne nous y attendions pas. En début de semaine, nous pensions pouvoir viser le top 15. Des points deux fois d’affilée, c’est génial.

Prochaine course à domicile pour le Monégasque dans les rues de Monte-Carlo le 27 mai.

Sport-Auto.ch vous offre les chiffres et les rumeurs que vous ne deviez pas manquer, et ses récompenses du jour :

Tout d’abord, les chiffres :

comme le nombre de victoires consécutives de Lewis Hamilton
comme le nombre quatrième places consécutives de Sebsatian Vettel
6 comme la place du meilleur des autres pour Kevin Magnussen

comme le nombre de points de Romain Grosjean

Puis les rumeurs et commentaires de Sport-auto.ch :

Robert Kubica a pu tester la Williams en essais libres le vendredi. Son ressenti ? Une catastrophe cette voiture
Fernando Alonso pense de moins en moins à un nouveau titre en Formule 1 ? Il doit avoir raison
Renault presse Red Bull sur son choix de moteur 2018. Les Autrichiens vont-ils devoir se rabattre sur Honda ?
Charles Leclerc a de nouveau dominé pendant toute la course son coéquipier Marcus Ericcsson. Ferrari suit-il le Monégasque de près ?

Vidéo bonus : 

La nouvelle erreur de Romain Grosjean, qui percute Gasly et Hülkenberg. Terrible faute de pilotage.

Et les récompenses du jour :

La médaille d’or de Sport-Auto.ch va à Lewis Hamilton qui a repris le pouvoir et le leadership sur la saison tel un roi dans son royaume.

Le blâme à Romain Grosjean, qui semble totalement perdu en ce début de saison. Quitte à en perdre son pilotage?

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Sauber F1, @FIA Official

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

Classement final GP d’Espagne
1. Hamilton GBR/Mercedes
2. Bottas FIN/Mercedes
3. Verstappen NDL/Red Bull
4. Vettel GER/Ferrari
5. Ricciardo / AUS/ Red Bull
6. Magnussen DEN/
7. Sainz ESP/Renault
8. Alonso ESP/McLaren  
9. Perez/MEX/ F. India
10. Leclerc MON/AR Sauber

Championnat
1. Hamilton 95
2. Vettel 78
3. Bottas 58
4. Räikkönen 48
5. Ricciardo 47

A propos de l'auteur

Articles en relations