fbpx

Sam Bird remporte l’ePrix de Rome – Sébastien Buemi 6e

Était-ce la proximité des déesses romaines Vénus, Diane et Minerve qui a porté bonheur à la DS du Britannique Sam Bird, vainqueur samedi à Rome de la 7e épreuve de la saison 2017-2018 du championnat de Formule E? On l’ignore! Ce qui est certain, c’est que le pilote de l’écurie DS-Virgin a profité de l’abandon du Suédois Felix Rosenqvist, victime d’un bris de suspension après avoir touché un vibreur alors qu’il était solidement installé au commandement de la course, pour s’imposer devant le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport Abt), les Allemands André Lotterer (Techeetah) et Daniel Abt (Audi Sport Abt), ainsi que le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) et le Vaudois Sébastien Buemi (Renault e.dams).

Sam Bird : «Je ne pensais vraiment pas pouvoir monter sur la plus haute marche du podium aujourd’hui. En toute honnêteté, si Felix Rosenqvist n’avait pas commis son erreur, je ne pense pas que je me serais imposé.»

Avec ce nouveau succès et avec 101 points au compteur, Sam Bird remonte à la deuxième place du championnat derrière le leader Jean-Eric Vergne, crédité de 119 unités. Sébastien Buemi figure quant à lui au 4e rang du championnat avec un total de 60 points. Qualifié en 5e position, le pilote d’Aigle a dû se contenter du 6e rang au terme de la course, cela à près de 20 secondes du vainqueur Sam Bird.

Sébastien Buemi : «C’est un résultat décevant. J’avais le sentiment que la voiture se comportait bien, d’ailleurs je n’étais qu’à cinq secondes de Sam Bird après le premier relais. Mais notre consommation d’énergie était trop importante et nous devons comprendre ce qui n’a pas fonctionné. À l’instant présent, nous n’avons pas encore analysé les données, mais j’espère que nous allons trouver quelque chose d’anormal pour expliquer tout cela.»

Seule consolation pour le Vaudois, le fait d’avoir pu rencontrer le Pape François avant la course. Sébastien Buemi a déclaré que c’était un «immense honneur» et «une très grande joie» d’avoir pu vivre «ce moment extraordinaire» avec le Saint-Père. Le pilote aiglon a ponctué sa visite au Vatican en faisant un selfie avec une garde suisse en compagnie notamment de son coéquipier Nicolas Prost, titulaire lui aussi d’un passeport rouge à croix blanche, qui, 14e au terme de la course après s’être qualifié en 15e position, était lui aussi déçu de son week-end à Rome.

Nicolas Prost : «Les qualifications ont été difficiles avec beaucoup de survirage et, en course, j’ai eu des difficultés à gérer l’énergie et cela a donc été très compliqué. C’était un de nos points forts l’an passé et nous devons continuer à réfléchir et à travailler tous ensemble pour retrouver notre meilleur niveau dès la prochaine épreuve à Paris. Ces résultats ne correspondent évidemment pas à nos ambitions.»

Troisième pilote suisse engagé à Rome, le Genevois Edoardo Mortara (Venturi) a dû se contenter d’un 10e rang qui, tout comme cela était le cas pour Sébastien Buemi et Nicolas Prost, ne reflétait guère sa véritable valeur. Tous auront à cœur de prendre leur revanche dans deux semaines, à Paris, théâtre de la 8e épreuve du championnat FIA de Formule E.

Crédits des photos: FIA Formula E, Jérôme Cambier/Michelin et DR

Classement de la course
1 – Sam Bird, DS Virgin, 58:20.656s
2 – Lucas di Grassi, Audi Sport Abt, +0.970s
3 – André Lotterer, Techeetah, +9.518s
4 – Daniel Abt, Audi Sport Abt, +10.167s
5 – Jean-Eric Vergne, Techeetah, +17.444s
6 – Sébastien Buemi, Renault e.dams, +19.835s
7 – Jérôme D’Ambrosio, Dragon, +24.379s
8 – Maro Engel, Venturi, +26.350s
9 – Mitch Evans, Jaguar, +37.709s
10 – Edoardo Mortara, Venturi +40.739s
11 – Antonio Felix da Costa, Andretti-BMW, +42.680s
12 – Oliver Turvey, Nio, +48.833s
13 – Luca Filippi, Nio, +49.331s
14 – Nicolas Prost, Renault e.dams, +1:13.880s
15 – Tom Blomqvist, Andretti-BMW, +1:31.832s
16 – Nick Heidfeld, Mahindra, +1:44.774s
17 – Jose Maria Lopez, Dragon, +4 tours
….
Ab. Felix Rosenqvist, Mahindra, 22 tours
Ab. Nelson Piquet Jr, Jaguar, 18 tours
Ab. Alex Lynn, DS Virgin, 15 tours

Championnat pilotes
1 – Jean-Eric Vergne, Techeetah – 119 points
2 – Sam Bird, DS Virgin – 101
3 – Felix Rosenqvist, Mahindra – 82
4 – Sébastien Buemi, Renault e.dams – 60
5 – Daniel Abt, Audi Sport Abt – 50

Championnat écuries
1 – Techeetah – 152
2 – DS Virgin – 118
3 – Mahindra – 103
4 – Audi Sport Abt – 89
5 – Jaguar – 88
6 – Renault e.dams – 67
7 – Venturi – 40
8 – Nio – 33
9 – Dragon – 25
10 – Andretti-BMW – 20

 

A propos de l'auteur

Articles en relations