Vergne s’impose devant Lotterer et Buemi à l’e-Prix de Santiago

L’e-Prix de Santiago du Chili, quatrième épreuve de la quatrième saison du championnat FIA de Formule E, a vu ce samedi 3 février le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) s’imposer avec respectivement 1.154 et 1.959 seconde d’avance sur son coéquipier allemand André Lotterer et le Vaudois Sébastien Buemi (Renault e.dams). Ces faibles écarts reflètent bien l’intensité de la course qui a été disputée de bout en bout.

Santiago du Chili, capitale du pays du même nom, est une mégalopole dont l’agglomération compte plus de sept millions d’habitants. Considérée comme la ville présentant la meilleure qualité de vie de l’Amérique latine, elle a été le théâtre du premier doublé de l’histoire du championnat FIA de Formule E. Pour la première fois en 37 courses de cette compétition réservée à des monoplaces 100% électriques, ce sont en effet deux pilotes de la même écurie qui ont terminé aux deux premières places, en l’occurrence les deux pilotes de l’écurie Techeetah Jean-Eric Vergne et André Lotterer, lequel a marqué à cette occasion ses premiers points dans la discipline.

Ce doublé n’a cependant tenu qu’à un fil. Après le changement de voitures, André Lotterer a tamponné par l’arrière son coéquipier Jean-Eric Vergne dans le premier virage du circuit. Pendant plusieurs secondes, les monoplaces de ces deux anciens pilotes de F1 (58 GP pour Vergne chez Toro Rosso de 2012 à 2014 et 1 GP pour Lotterer chez Caterham en 2014) ont formé un drôle de petit train avant de se détacher comme par enchantement.

Plus rien (même pas une amende de 30’000 dollars pour avoir modifié les nouveaux harnais fournis par les organisateurs pour cette première course disputée sans temps d’arrêt minimum pour le changement des monoplaces aux stands) n’allait empêcher Jean-Eric Vergne et André Lotterer, séparé par une toute petite seconde sur la ligne d’arrivée, d’offrir le premier doublé de l’histoire de la Formule E à leur écurie chinoise Techeetah qui fait appel à la technologie Renault dans ses monoplaces.

Si l’accrochage entre Jean-Eric Vergne et André Lotterer – accrochage que l’on peut visionner à partir du lien suivant : https://twitter.com/FIAFormulaE/status/959880217555685376 – restera dans les annales, on retiendra, du côté suisse, la très belle troisième place de Sébastien Buemi, à un peu moins de deux secondes du vainqueur Jean-Eric Vergne.

Le pilote d’Aigle, dont le second enfant, Théo, est né le 29 janvier, a ainsi confirmé son retour aux avant-postes après le 2e rang signé en début d’année à Marrakech. Avec un total de 37 points, il pointe désormais au 4e rang du championnat derrière Jean-Eric Vergne (71 points), Felix Rosenqvist (66, Mahindra) et Sam Bird (61, DS Virgin). Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt), champion du monde en titre, n’a quant à lui toujours pas marqué le moindre point cette saison. Victime d’ennuis mécaniques, il a en effet été contrait à l’abandon au 21e tour.

On notera encore que Felix Rosenqvist et Sam Bird ont terminé dans cet ordre à Santiago du Chili en se classant respectivement 4e et 5e devant un quatuor composé de Nelson Piquet Jr. (Jaguar), Mitch Evans (Jaguar), Jérôme D’Ambrosio (Dragon) et Antonio Da Costa (Andretti). Les deux autres pilotes suisses engagés à Santiago du Chili, Nicolas Prost (Renault e.dams) et Edoardo Mortara (Venturi) ont dû respectivement se contenter de modestes 10e et 13e rangs qui ne reflètent pas leur véritable valeur. Gageons qu’ils auront à cœur de prendre leur revanche lors de la prochaine épreuve : l’e-Prix de Mexico City qui est agendé au 3 mars.

Jean-Eric Vergne : « Je ne pouvais rêver d’un meilleur résultat. J’ai en effet signé la pole-position aux essais et remporté la course. Notre bagarre avec André a été très intense, mais également très fair-play. Nous avons eu de la chance que notre accrochage ne nous ait pas empêchés de signer le tout premier doublé de l’histoire de la Formule E ! »

André Lotterer : « Je suis vraiment extrêmement content de cette deuxième place. Je débute en Formule E et je n’ai pas encore assimilé toutes les subtilités de la discipline. Jean-Eric m’a beaucoup aidé jusqu’ici et c’est un peu malheureux que je l’aie touché en course. Je suis justement encore en train d’apprendre. Heureusement, ma manœuvre n’a finalement pas eu de fâcheuses conséquences pour notre écurie Techeetah. » 

Sébastien Buemi : « Je dois tout d’abord féliciter Techeetah qui est notre écurie client et qui a réussi à être plus rapide que nous aujourd’hui. Pour ma part, j’aurais pu faire un peu mieux. Qualifié en 2e position sur la grille, entre Jean-Eric et André, je me suis fait immédiatement dépasser par deux concurrents au départ. J’ai ensuite perdu un peu de temps lors du changement de monoplace pour éviter une collision avec une Jaguar qui repartait en même temps que moi. Enfin, en vue de l’arrivée, j’ai eu beaucoup à faire pour contenir les assauts de Felix Rosenqvist. Seuls huit dixièmes de seconde nous ont finalement séparés sur la ligne d’arrivée. »

Crédits des photos : FIA Formula E et Venturi

Résultats de la course
1 – Jean-Eric Vergne, Techeetah, 1:01:24.514s
2 – André Lotterer, Techeetah, +1.154s
3 – Sébastien Buemi, Renault e.dams, +1.959s
4 – Felix Rosenqvist, Mahindra, +2.793s
5 – Sam Bird, DS Virgin, +4.490s
6 – Nelson Piquet Jr, Jaguar, +6.364s
7 – Mitch Evans, Jaguar, +7.099s
8 – Jérôme D’Ambrosio, Dragon, +13.308s
9 – Antonio Felix da Costa, Andretti, +14.811s
10 – Nico Prost, Renault e.dams, +21.092s
11 – Tom Blomqvist, Andretti, +32.924s
12 – Luca Filippi, Nio, +44.127s
13 – Edoardo Mortara, Venturi, +49.398s
14 – Oliver Turvey, Nio, +1:12.282s

Ont abandonné: Alex Lynn, DS Virgin, 26 tours; Nick Heidfeld, Mahindra, 23 tours; Lucas di Grassi, Audi Sport Abt, 21 tours; Daniel Abt, Audi Sport Abt, 11 tours; Jose Maria Lopez, Dragon, 1er tour; Maro Engel, Venturi, 1er tour.

Championnat pilotes :

1. Jean-Eric Vergne, Techeetah, 71 points; 2. Felix Rosenqvist, Mahindra, 66; 3. Sam Bird, DS Virgin, 61 ; 4. Sébastien Buemi (Aigle/VD), Renault e.dams, 37 ; Nelson Piquet Jr, Jaguar, 33. Puis: 6. Mortara (Carouge/GE), Venturi, 24; 8. Heidfeld (Zurich), Mahindra, 21; 13. Jose Maria Lopez (Mies/VD), Dragon, 8; 5. Nicolas Prost (Mont-sur-Rolle/VD), Renault e.dams, 7; 22. Neel Jani (Port/BE), Dragon, 0.

Championnat écuries:

1. Techeetah, 89 points; 2. Mahindra, 87; 3. DS Virgin, 69; 4. Jaguar, 54; 5. Renault e.dams, 44; 6. Venturi, 30; 7. Andretti, 14, 8. Audi Sport Abt, 12; 9. Dragon 12, 10. Nio, 9.

A propos de l'auteur

Articles en relations