WRC – Monte-Carlo, J3 : conditions “monte-carlesques” !

Sébastien Ogier (Ford) continue sur sa lancée, en tête du rallye qu’il mène depuis le début. Conditions très difficiles aujourd’hui, pour cette très longue étape, émaillée de plusieurs abandons, dont celui de notre compatriote Ismaël Vuistiner (Clio R3T). Olivier Burri (Skoda Fabia R5) monte sur le podium provisoire de la classe RC2, 12e au général. 

Après avoir démarré sous une pluie battante, les concurrents ont trouvé des routes détrempées, parfois très sales, et bien sûr enneigées. L’un des premiers à avoir fait les frais des conditions “monte-carlesques” de cette 3e étape fut Dani Sordo : le pilote Hyundai sortait de la route dans le premier chrono du jour (ES 9). 

#5 Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul / Hyundai i20 Coupe WRC

Sébastien Ogier (Ford) conforte sa position en tête et gère sa course, avec encore plus de 30 secondes sur son poursuivant, Ott Tänak (Toyota). Jari-Matti Latvala (Toyota) complète ce podium provisoire, qui pourrait déjà être figé, le Finlandais accusant un retard de près d’une minute sur l’Estonien. Mais qui sait, avec le rallye… Plus de 3 minutes sépare Latvala de son compatriote Esapekka Lapi, qui a repris le 4e rang, un temps cédé à Chris Meeke (désormais 5e, sur Citroën) dans la journée en raison d’une crevaison, mais seulement pour 1.6 seconde. Au 6e rang, un autre pilote anglais, Elfyn Evans (Ford), tandis que le Belge Thierry Neuville signe deux scratch dans  la journée, dont l’ultime chrono (ES 13), et ravit ainsi la 7e place au Français Bryan Bouffier, désormais 8e.

#11 Craig Breen – Martin Scott / Citroën C3 WRC

L’Irlandais Craig Breen conforte sa 9e place, acquise dès le matin, en signant même le 3e temps de l’ES 13. Du 10e au 12e rang, on retrouve trois Skoda Fabia R5, respectivement : celles du Tchèque Jan Kopecký (qui survole le WRC2 et toujours en tête du RC2), du jeune finlandais Kalle Rovanperä (17 ans seulement, né à Jyväskylä et fils de Harri Rovanperä), et de notre Olivier Burri national, avec aux notes Anderson Levratti, qui a fait parler l’expérience aujourd’hui. Le pilote suisse s’installe également sur la 3e marche provisoire du podium de la classe RC2.

#84 Florine Kummer et Ismaël Vuistiner (Clio R3T)

Amère déception pour Ismaël Vuistiner et Florine Kummer, qui ne verront pas le port de Monaco. Cet après-midi, l’équipage valaisan, qui réalisait jusqu’alors une superbe course, caracolant en tête de la classe RC3 et tout proche du top 20 au général, voyait sa course stoppée net dans l’ES 11. 

Ismaël Vuistiner : “J’ai pris une corde très très sale, et je me suis fait emmener ; l’arrière est parti en glisse d’un coup et nous sommes sortis sur le bas de la route. Nous nous sommes arrêtés contre un arbre ; je suis extrêmement déçu, car nous avions un rythme raisonnable et prudent.”

#72 Olivier Burri – Anderson Levratti / Skoda Fabia R5

Quant à Sébastien et Maude Studer, ils poursuivent leur progression, et devraient rentrer ce soir au 11e rang de leur classe et 32e au général. 

Demain dimanche, l’ultime étape, avec 64 kilomètres de chrono en 4 spéciales concentrées sur la matinée, avec le Turini à l’heure du petit-déjeuner. S’ils ont conforté aujourd’hui leur avance en tête, Sébastien Ogier – Julien Ingrassia pourraient bien fêter leur 6e victoire au Monte, la 5e consécutive ! Affaire à suivre demain, dès 13h58, sur le port de Monaco. 

Crédits photos : @Baptiste Aebi, @Clio R3T Alps Trophy

A propos de l'auteur

Articles en relations