WRC – Monte-Carlo, J2 : tout est possible !

Ce soir, à l’issue de la seconde des quatre étapes de ce Monte-Carlo 2018, Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Ford) rentrent en tête à Gap. Meilleur équipage (franco)-suisse, Olivier Burri – Anderson Levratti entrent dans le top 15, tandis qu’Ismaël Vuistiner – Florine Kummer prennent la tête de la classe RC3. Sébastien et Maude Studer bouclent l’étape au 14e rang de la classe RC4. Bien entendu, rien n’est encore joué. 

Aujourd’hui, 6 spéciales comptant près de 145 kilomètres de chrono étaient au programme. Difficile de désigner un “homme fort du jour” ; citons notamment Ott Tänak, d’une régularité métronomique depuis ce matin, qui signait le temps de référence dans la spéciale “Vitrolles – Oze” (ES 3 et 6), mais aussi Thierry Neuville, bien entendu très remonté après sa mésaventure d’hier soir, toujours dans le top 3 dès l’ES 4 et auteur du scratch dans le dernier chrono du jour  (ES 8″Vaumeilh – Claret 2″) :

Thierry Neuville : “Pour être honnête, la voiture marchait très bien dans cette spéciale. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir dans ce chrono avec des routes plus larges. A quelle place je peux terminer ? Je ne sais pas. Dans certaines spéciales, nous pouvons reprendre 30 secondes, tout est possible.”

Pour Sébastien Ogier (Ford), qui n’a jamais lâché la tête depuis l’entame du rallye, la fin de journée fut quelque peu perturbée et son avance s’est trouvée réduite ; le Français n’est désormais séparé que de 14.9 secondes de l’Estonien Ott Tänak (Toyota), deuxième provisoire. Au troisième rang, on retrouve l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai), directement menacé, à 10.2 secondes, par Esapekka Lappi et Jari-Matti Latvala. Les deux Finlandais de Toyota se suivent eux-mêmes dans un mouchoir de poche : 0.2 seconde. 

#72 Olivier Burri – Skoda Fabia R5

Du côté des Suisses, bonne opération pour Olivier Burri – Anderson Levratti (Skoda Fabia R5), qui remontent de la 19e à une très honorable 15e place de ce classement général provisoire, avec un 4e rang provisoire de la classe RC2. Très belles performances aussi pour Ismaël Vuistiner – Florine Kummer, sur Renault Clio R3T, qui font un sans-faute : l’équipage signe 4 des 6 scratch de la classe RC3 et en prend la tête ! Mieux : avec plus de 9 minutes d’avance sur le second, le Français Sébastien Capanna (Clio R3). Au niveau du classement général, les jeunes valaisans sont pour l’heure 30e. Enfin, Sébastien et Maude Studer (Peugeot 208 R2) gèrent également à merveille leur course et rentrent ce soir à Gap au 14e rang de la classe RC4, 45e place au général. 

Pour la 3e étape sont prévus 117 kilomètres de chrono en 5 spéciales, avec un parcours très long. Premier départ de Gap à 6h57, et arrivée dès 22h17 à Monaco. Restez connectés demain pour cette longue journée !

Crédit photos : ©Sébastien Montagny

A propos de l'auteur

Articles en relations