Cérémonie des champions de l’automobile 2017

Environ 140 invités ont participé à la cérémonie 2017 des champions du sport automobile d’Auto Sport Suisse qui s’est déroulée au vénérable hôtel Bellevue Palace, Berne.

L’animateur Michael Sokoll a orchestré la soirée de gala et il a plongé dans le sport automobile en compagnie des nombreux invités des milieux sportifs, politiques et économiques. Cette soirée a été agrémentée par différentes interviews de pilotes et des vidéos époustouflantes, réalisées par Finger Video (www.fingervideo.ch). Dans le cadre du programme de divertissement, le groupe Drumming Entertainement  « Stickstoff »,  bien connu des émissions TV, s’est produit (www.stickstoff.ch) et avec ses Drum-Beats, il a chauffé la salle.

De nombreux pilotes montés sur le podium dans les différents championnats (championnats de rallye, de slalom, de la montagne) et aussi dans les coupes (coupe de la montagne, coupe de rallye) ont répondu présents et Andras Michel, président de la CSN, et de Miss Yokohama, Mariangela Logozzo  (www.miss-yokohama.ch) leur ont remis les prix. Parmi les invités se trouvaient entre autres aussi Ursula Zybach, présidente du Grand Conseil bernois, Paul Gutjahr, commissaire de course de Formule 1, et différents pilotes actifs sur le plan international, dont Marcel Fässler (triple vainqueur au Mans), Nico Müller (DTM), Bruno Weibel (gagnant FIA Lurani Trophy), et Mathéo Tuscher (LMP).

En Coupe suisse Montagne, Giuliano Piccinato a réussi à s’assurer 90 points dans la catégorie SuperSerie en remportant de la sorte la victoire. Il s’est imposé de manière bien méritée devant Alain Pfefferlé qui avait remporté le même nombre de points sur sa Porsche 935 historique et Stephan Burri, qui est monté sur le podium de la Coupe Montagne pour la troisième fois déjà. Martin Bürki a décroché son 4e titre de slalom consécutif, le cinquième au total, et a gagné ce championnat avec sa MB Polo optimale devant le Suisse central Albin Mächler sur sa BMW M2. Stephan Burri s’est hissé au troisième rang du classement final du slalom, comme il l’a fait aussi dans la Coupe montagne. Dans le sport de rallye historique, le couple Florence et Eddy Bérard s’est imposé et a relégué Julien Camandona/Maxime D’Ignoti et Alain Röthlisberger/Tomas Meyer aux autres places. La Coupe suisse des rallyes  a été remportée par les deux frères Clément et Adrien Piquerez qui ont remporté le titre devant Althaus/Zbinden (équipe junior) et Blanchard/Helfer. Dans le championnat suisse Rallyes Junior, Nicolas et Gaëtan Lathion ont devancé le duo Michellod/Fellay et Bühler/Stella bien qu’en 2017, ils aient participé à une course de moins que leurs concurrents directs. Après 2014 et 2016, le Valaisan Sébastien Carron a raflé déjà le troisième titre de champion suisse des rallyes. Bien qu’il y ait participé avec différents copilotes, les talents de pilotage exceptionnels de Carron et sa classe se sont une fois de plus imposés. Le Tessinois Ivan « Bally » Ballinari a décroché avec son copilote Pianca également en 2017 le titre de vice-champion et Michaël Burri, un pilote bien connu, a remporté le troisième rang final. Dans le Championnat suisse Montagne Junior qui a eu lieu pour la première fois, Rolf Reding a remporté le titre bien mérité devant Lukas Eugster et Benjamin Devaud, seul Romand du groupe de participants. Frédéric Neff a remporté le Championnat suisse Montagne des voitures de tourisme sur sa Porsche 996 Cup avec laquelle il a pris le départ dans la catégorie InterSwiss. Roger Schnellmann a décroché le titre de vice-champion 2017 avec sa puissante Mitsubishi EVO VIII et s’est imposé devant le pilote extrêmement expérimenté Romeo Nüssli sur sa Ford Escort Cosworth. Parmi les voitures de course, le vainqueur de série Eric Berguerand a dû cette année s’incliner devant Marcel Steiner, son concurrent le plus redoutable. Après avoir remporté 4 titres dans la série, le Valaisan a dû s’avouer vaincu par le Bernois Steiner sur sa LobArt LA01. Simon Hugentobler a remporté de nouveau le troisième rang final dans le Championnat suisse, comme c’était  déjà le cas en 2016.

Coupe suisse Montagne

  1. Giuliano Piccinato, SS/Honda Integra Type-R
  2. Alain Pfefferlé, Hist/ Porsche 935 Turbo
  3. Stephan Burri, E1/ VW Polo

Championnat suisse de Slalom

  1. Martin Bürki, IS/ VW Polo
  2. Albin Mächler, E1/ BMW M2
  3. Stephan Burri, IS/ VW Polo

Coupe Suisse des Rallyes Historiques VHC

  1. Eddy Bérard / Florence Bérard, H1/ Ford Escort MK1
  2. Julien Camandona / Maxime D’Ignoti, J2/ BMW M3
  3. Alain Röthlisberger / Thomas Meyer, I/ Ford Escort MK2

Coupe suisse des Rallyes

  1. Clément Piquerez / Adrien Piquerez, ISA/ Peugeot 106
  2. Sacha Althaus / Lisiane Zbinden, R1/ Citroën DS3
  3. Christian Blanchard / Frédéric Helfer, S16/ Renault Clio

Championnat suisse des Rallyes Junior

  1. Nicolas Lathion / Gaëtan Lathion, R2/ Peugeot 208
  2. Jonathan Michellod / Stéphane Fellay, R2/ Peugeot 208
  3. Niki Bühler / Julian Stella, R2/ Peugeot 208

Championnat suisse des Rallyes

  1. Sébastien Carron / Vincent Landais, R5/ Ford Fiesta
  2. Ivan Ballinari / Paolo Pianca, R5/ Ford Fiesta
  3. Michael Burri / Anderson Levratti, R5/ Ford Fiesta

Championnat suisse Montagne Junior

  1. Rolf Reding, SS/ Toyota GT86 Race
  2. Lukas Eugster, SS/ Toyota GT86 Race
  3. Benjamin Devaud, SS/ Toyota GT86 Race

Championnat suisse Montagne Voitures de tourisme

  1. Frédéric Neff, IS/ Porsche 996 Cup
  2. Roger Schnellmann, E1/ Mitsubishi Evo VIII
  3. Romeo Nüssli, E1/ Ford Escort Cosworth

Championnat suisse Montagne Voitures de course

  1. Marcel Steiner, E2-SC/ LobArt-Mugen LA01
  2. Eric Berguerand, E2-SS/ Lola FA99
  3. Simon Hugentobler, E2-SS/ Reynard 97D

Communiqué ASS, crédit photo Baptiste Aebi/Sport-Auto.ch ; Sébastien Montagny/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations