L’Award 2017 d’Auto Sport Suisse est attribué à Paul Gutjahr (75) et Daniel Fausel (72)

Auto Sport Suisse (ASS), l’autorité nationale pour le sport automobile en Suisse, ainsi que sa Commission sportive nationale décernent chaque année l’Auto Sport Award a ceux qui ont particulièrement servi la cause du sport motorisé suisse.

En 2017, l’occasion est saisie de pour rendre hommage non seulement à une, mais à deux personnes pour leur engagement de longue date en faveur des courses automobiles internationales, mais aussi pour les services rendus au sport motorisé suisse. Paul Gutjahr et Daniel Fausel ont consacré toute leur vie au sport motorisé et l’ont marqué largement de leur empreinte au cours des 50 années passées. Ils reçoivent l’Award 2017 d’Auto Sport Suisse qui souhaite de la sorte rendre hommage à l’oeuvre de toute leur vie.

Paul Gutjahr

Paul Gutjahr avec sa femme Regula

Il a mis 50 années de sa vie au service du sport automobile. En Suisse, son parcours professionnel et sa carrière sont exceptionnels. Après avoir participé dans les années 60 activement à des courses de voitures de tourisme  jusqu’à la Formule 3, il s’est consacré ensuite au « service intérieur ». Pendant sa longue carrière, Paul Gutjahr a, entre autres, exercé les activités suivantes :

  • D’abord membre et plus tard président de la Commission sportive de la section BE de l’ACS.
  • Commissaire vérificateur technique
  • Directeur de course
  • Instructeur en chef de la formation des Officiels
  • Membre du Comité Piste et Sécurité
  • En 1980, élection comme président de la Commission sportive nationale CSN.

Il a exercé cette fonction pendant 25 ans.

Ce n’est pas seulement en Suisse qu’on a su apprécier ses qualités, mais sur le plan international, il a également attiré l’attention de la FIA sur lui.

  • En 1982, il est celui qui a créé le GP de F 1 de Suisse sur le circuit de Dijon.
  • Il est président de longue date de la Commission des courses de la montagne de la FIA.
  • Depuis 1995, il est commissaire sportif de Formule 1 de la FIA.

Toutefois, le projet le plus ambitieux de sa carrière était sans doute le transfert de l’autorité sportive  nationale en 2004 et la fondation d’Auto Sport Suisse S.à.R.l, qu’il a dirigée en chef de file. Par la suite, il est devenu membre de la direction Auto Sport Suisse S.à.R.l composée de trois personnes. Il exerce cette fonction encore à l’heure actuelle. En dépit de ses tâches et succès sur le plan international, il n’a jamais négligé pour autant le sport automobile suisse et s’y est jusqu’à maintenant toujours engagé activement.  Paul Gutjahr est actuellement président de la Commission des courses de la montagne de la FIA et il exerce plusieurs fois par année la fonction de commissaire sportif aux courses de F1. Les pilotes apprécient énormément  « le Suisse » et Hamilton, Vettel, Räikönnen ainsi que bien d’autres encore savent parfaitement ce qu’ils doivent à Paul Gutjahr.

 

Daniel Fausel

Daniel Fausel avec sa femme Andrée

En 1966, l’employé de commerce Daniel Fausel est entré en fonction chez l’ACS comme secrétaire du service technique. L’ACS exerçait à l’époque la souveraineté sportive nationale. La passion pour le sport motorisé de Daniel Fausel lui a permis de se familiariser rapidement avec les différents domaines de travail et il a su engager ses connaissances de manière optimale dans le secteur des licences et en soutenant les pilotes, mais a également été en mesure de clarifier les questions correspondantes avec les responsables et organisateurs des courses. La préparation des séances de la Commission sportive nationale (CSN) et de ses sous-commissions requérait des connaissances spécialisées étendues et une parfaite connaissance des règlements. Daniel Fausel, qui n’était au départ pas au bénéfice d’une formation technique, a acquis par son activité de plus en plus de connaissances spécialisées, notamment dans le secteur technique. « Training on job », telle était sa devise. Ayant grandi dans la ville horlogère de St-Imier, il s’est intéressé quasiment dès le berceau aux montres et au chronométrage. C’est pourquoi il ne faut pas s’étonner qu’il se soit taillé pendant des années une renommée comme chronométreur sur les plans national et international et en 1982 au GP F1 de la Suisse à Dijon aussi comme chronométreur en chef.

Daniel Fausel a acquis de l’expérience en course automobile à la fin des années 60 comme pilote et copilote aux rallyes suisses.

En sa qualité de délégué technique du service des sports de l’ACS, Daniel Fausel a été convoqué pour les courses et devait soutenir le directeur de course, les commissaires sportifs, techniciens, etc. dans leur travail. Ayant un caractère droit et rigoureux, il s’est toujours engagé pour une application à la lettre des règlements en vigueur. Il va de soi que cela ne lui a pas valu que des amis.

Pour être prêt à affronter l’avenir avec succès, il a fallu placer l’autorité sportive nationale sur une base plus large. Avec la fondation d’une association du sport automobile indépendante, soutenue par différents milieux intéressés, on a atteint cet objectif en 2004. Pour devenir la nouvelle autorité nationale en matière de sport , il a fallu déployer une grande énergie et Daniel Fausel a joué à cet égard un rôle important. Dans sa nouvelle fonction de directeur, il a contribué de manière déterminante au succès de l’organisation. C’est en grande partie son mérite si  l’avenir d’Auto Sport Suisse  est aujourd’hui assuré sur le plan de l’organisation, des finances et du personnel. Depuis qu’il a pris sa retraite en 2011, il est membre de la direction d’Auto Sport Suisse composée de trois personnes.

L’Association internationale FIA a elle aussi pu profiter pendant des décennies de son savoir-faire énorme, raison pour laquelle il ne faut pas s’étonner qu’il ait exercé différentes fonctions (commissaire sportif, membre de différents groupes de travail et de commissions, président de la Commission homologation, etc.) sur le plan international et le fait encore actuellement avec succès. Il s’est par exemple aussi engagé sur le plan international comme commissaire sportif actuel pour les TCR International Series nouvellement créées il y a 3 ans.

Paul Gutjahr et Daniel Fausel ont fait des carrières exemplaires dans le contexte du sport motorisé. Leur engagement infatigable et leur grand enthousiasme ont en grande partie permis au sport automobile suisse de vaincre tous les obstacles auxquels il était souvent confronté et de devenir à l’heure actuelle une discipline sportive bien acceptée par le grand public.

Communiqué ASS, credit photo : Jürg Kaufmann

A propos de l'auteur

Articles en relations