Rallye International du Valais 2017 : nouveau staff et joli plateau

C’est ce jeudi 19 octobre qu’a eu lieu la conférence de presse du Rallye international du Valais à Martigny. S’il s’agit de la 58e édition de cette course mythique, il s’agit également de la toute première pour les nouveaux organisateurs, à savoir Richard Chassot, Cédric Borboën et Corinne Rimet-Baume, respectivement directeur stratégique, directeur général et secrétaire générale du Rallye international du Valais.

La conférence de presse s’est déroulée en présence de Sébastien Carron, vainqueur de l’année passée et déjà assuré cette année du titre de champion de Suisse, et d’Ismaël Vuistiner. Ce dernier, actuellement 2e du classement du Clio R3T Alps Trophy, peut encore espérer remporter le titre au terme du Rallye international du Valais.

Rappel : Ne l’appelez plus RIV

Le parcours ne présente pas de révolution, avec 13 spéciales réparties sur deux jours pour un peu plus de 200 km de course contre le chronomètre. Par contre, la grande nouveauté sera l’animation du vendredi aux Casernes de Sion avec la présence de plus de 100 véhicules d’exception. Le but étant de toucher un public plus large que les seuls amateurs de rallye. A noter que les accès seront prévus également pour les personnes à mobilité réduite, la manifestation étant parrainée par Suisse Tourisme Handicap. Vous trouverez la liste des véhicules présents au Rally Motor Show Emotion : ICI

 

La liste des participants au rallye « moderne » fait plaisir à voir. Elle comporte 85 inscrits, dont 21 équipages étrangers. Sébastien Carron aura la vie dure s’il entend monter sur la plus haute marche du podium samedi soir, objectif avoué. Il trouvera sur son chemin le jeune Jérémie Toedtli, l’expérimenté Olivier Burri (8 victoires en Valais !) ainsi que les autres pilotes étrennant une voiture de catégorie R5, soit 17 au total. Giandomenico Basso, Kevin Abbring ainsi que Bernd Casier seront ses plus redoutables adversaires côté étrangers. A noté que ce dernier a hérité du numéro 46 suite à une erreur administrative, mais il partira en deuxième position au volant de sa Fiesta R5.

 

Si l’on regrettera l’absence de Marc Valliccioni, dont la Porsche 997 GT3 sera tout de même exposée au Rally Motor Show Emotion du vendredi aux Casernes de Sion, on pourra quand même se délecter des chants du flat 6 de Stuttgart grâce aux Porsche 997 GT3 de Romain Dumas, à la fois vainqueur des 24 Heures du Mans 2016 et champion du monde d’endurance en titre, ainsi que de Tim De Bock.

 

Côté rallye historique, on notera la présence de seulement six voitures. Si la quantité n’est pas là, il y a par contre la qualité, avec trois Ford Escort, une BMW M3 E30, une Opel Kadett C ainsi qu’une superbe Renault 5 Turbo. Le fait de passer après le rallye moderne aura certainement freiné plus d’un équipage. L’organisateur va peut-être changer de formule pour les prochaines éditions.

 

Le développement avec les enjeux par catégorie suivra…

 

Liste des engagés

 

Programme complet

 

Rally Motor Show Emotion

 

Crédits des photos : Laurent Missbauer 

 

 

 

A propos de l'auteur

Articles en relations