Audi Sport TT Cup – Philip Ellis remporte le championnat, Marcel Fässler sur le podium des « legends »

Tout comme le DTM, l’Audi Sport TT Cup allait connaître son dénouement à Hockenheim, meeting où avait, également lieu, une course de charité, où l’on retrouvait de nombreux pilote historique d’Audi dont Rahel Frey et Marcel Fässler.

Et, en décrochant la pole position dans la course 1, le résidant Zougois, et ancien vainqueur de la Formula Lista, Philip Ellis réalisait un grand pas vers le titre puisque son adversaire, Mikel Azcona ne réalisait que le quatrième chrono. Et, si ce dernier réussissait, au prix d’une belle lutte, à monter sur la deuxième marche du podium, il ne pouvait revenir sur Philip Ellis qui remportait la première course du week-end et le titre de champion avant même la dernière course de la saison. Néanmoins, c’est Mikel Azcona qui concluait la saison sur un succès en s’imposant le samedi soir devant Philip deuxième.

Du côté des Helvètes, Yannik Brandt débuttait bien son week-end en signant le meilleur chrono des essais libres mais n’allait, ensuite, pas connaître le dénouement qu’il souhaitait. Qualifié en quatrième ligne, le pilote Zurichois abandonnait dans la course 1 avant de terminer huitième lors de la dernière course malgré une place en deuxième ligne sur la grille de départ.

Terminant à deux reprises au neuvième rang, la Liechtensteinoise Fabienne Wohlwend conclut sa saison au onzième rang du championnat.

Classements finaux

Le championnat clôt le samedi soir, c’est l’Audi TT Race of Legends qui concluait le dernier week-end de l’Audi Sport TT Cup, épreuve qui allait permettre de remettre un don à l’association “Big Aid for Little Heroes”.

Et, après avoir réalisé la pole position, Franck Stippler s’échappait au départ alors que, dans le même temps Filipe Albuquerque, Tom Kristensen et Frank Biela étaient contraints à l’abandon sur un accrochage. Et, si Franck Stippler allait mener jusqu’au terme de la course, il allait devoir résister à Luca di Grassi, le pilote Brésilien terminait dans les roues du pilote allemand après un somptueux duel avec Marcel Fässler, ce dernier terminant, finalement, sur la troisième marche du podium.

Malheureusement pour la soleuroise Rahel Frey, sa course n’allait pas se conclure aussi bien que pour le pilote schwytzois. Ainsi, si la suissesse se qualifiait en quatrième ligne, elle était contrainte à l’abandon dans le sixième tour, non sans avoir marqué cette course de son empreinte, puisqu’elle décrochait le meilleur tour en course.

Classement

Credit photo : Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations