F1 – GP de Malaisie: Max Verstappen surprend les favoris et domine la course. Les Suisses hors du coup

Pour le dernier Grand-Prix de Malaisie, le jeune néerlandais Max Verstappen a réussi une superbe performance en s’imposant devant Lewis Hamilton et son coéquipier Daniel Ricciardo. Alors que l’on attendait les Mercedes et les Ferrari, le pilote Red Bull a pleinement mérité son succès maîtrisant la course de manière incontestée. Romain Grosjean termine 13ème, les deux Sauber ferment la marche.

C’est bien Lewis Hamilton qui était le grand favori et qui partait en tête de cette course. Il prend le meilleur envol, suivi par Verstappen, Bottas et Ricciardo. De l’autre côté, c’est un Grand-Prix difficile qui s’annonce pour Ferrari, puisque Räikkönen deuxième sur la grille ne peut prendre le départ suite à un problème de batterie et que Vettel s’élance depuis la dernière position. L’Allemand est toutefois déjà 12ème à la fin du premier tour. Alors que Hamilton et Verstappen prennent le large, le pilote néerlandais de 20 ans attaque le triple champion du monde, le dépasse et prend ses distances. Stupeur et surprise pour les spectateurs à Sepang, énorme joie dans le camp Red Bull. Surtout que Ricciardo fait pareil avec Bottas quelques instants plus tard.

Changements de pneumatiques sans conséquences
Distancé de manière surprenante, Lewis Hamilton est le premier des leaders à changer ses gommes au 26ème tour. Verstappen, Bottas et Ricciardo l’imitent quelques tours plus tard, sans incidence au classement. Hamilton ne parvenant pas à refaire son retard, il se concentre désormais sur sa deuxième place. Pendant ce temps, Sebastian Vettel est remonté jusqu’en cinquième position et il se dit qu’il peut encore espérer un podium. Magnifique performance pour le pilote Ferrari parti dernier.

Ricciardo sauve son podium
Alors que la tête de course semble jouée, Bottas distancé par Ricciardo ne parvient pas à résister à la puissance de Vettel. L’Allemand se fait également menaçant pour Ricciardo et se retrouve derrière lui à dix tours de l’arrivée. L’Australien se battra cependant et finira par conserver sa position et son podium. Journée réussie pour Red Bull qui avec la victoire de Verstappen devant Hamilton réalise en Malaisie sa plus belle course de la saison.

Les Suisses encore une fois hors du coup
Course à oublier pour les Suisses. Romain Grosjean ne termine que 13ème après un départ assez mouvementé. Le Franco-Genevois se plaignant d’être poussé dehors par les Toro Rosso. Sa voiture ne lui permit pas de remonter dans les points par la suite. Quant aux Sauber, loin derrière le peloton, elle terminent dans un certain anonymat aux deux dernières places (17ème et 18ème) à prés de deux tours.

Sport-Auto.ch vous offre les chiffres et les rumeurs que vous ne deviez pas manquer et ses récompenses du jour :

Tout d’abord, les chiffres :

comme la deuxième victoire de sa carrière pour Max Verstappen.
2 comme le nombre d’abandons lors de cette course. C’est très peu.

comme le premier Grand-Prix de Pierre Gasly en Formule 1.
18 comme le dernier Grand-Prix de Malaisie.

Puis les rumeurs du paddock :

Red Bull a signé un partenariat de sponsoring voir plus avec Aston Martin pour 2018. Un signe pour leur avenir en Formule 1 ?
Daniil Kvyat sera-t-il à nouveau au départ du Grand-Prix des USA ? Il a été évincé pour deux courses jusqu’ici. Situation étrange.
Alonso n’a pas encore renouvellé chez McLaren. Il semble que c’est la durée du contrat qui poserait problème-
Marcu Ericsson serait-il pressenti chez Williams l’an prochain ? Il se dit que le pilote Sauber pense à changer d’air.

Notre sondage du jour:

Les Sauber étaient malheureusement encore loin de points ce dimanche. Parviendront-elles à en marquer encore un cette saison ?

Vidéo bonus : 

Après être parti dernier et être remonté jusqu’en 4ème position, Sebastian Vettel pensait que le plus difficle avait été effectué ce dimanche. Il est cependant percuté par Lance Stroll dans le tour d’honneur. Un nouveau changement de matériel à venir pour le pilote allemand ?

Et les récompenses du jour :

La médaille d’or de Sport-Auto.ch va à Sebastian Vettel pour sa très belle remontée jusqu’à la quatrième place. Parti dernier sur la grille, l’Allemand aurait presque pu prétendre au podium si ses gommes lui avaient parmis de se battre avec Ricciardo. Il sauve aussi ses chances et reste enocre en course pour le titre mondial.

Le blâme à Valtteri Bottas qui selon ses propres dire n’était pas au sommet de son art lors de cette course. Contrairement à Hamilton, il n’a pas réussi à résister au Red Bull et à Vettel.

Crédit photos: ©Mercedes F1 AMG© Haas F1© @FIA official

Crédit vidéo: @FIA official © Moto Fever channel

A propos de l'auteur

Articles en relations