Ralph Boschung : “Nous avons prouvé notre vitesse quel que soit les conditions”

_W6I4817Une semaine après les Ardennes belges et le circuit de Spa-Francorchamps, Ralph Boschung et le peloton se rendait sur un autre monument du sport-automobile à savoir le temple de la vitesse Monza.

Lors des essais libres du vendredi matin, Ralph Boschung allait travailler, principalement, pour la course et terminait, malgré tout, avec un prometteur 12ème chrono. Mais, lors des qualifications, une erreur de set-up empêchait le pilote du Team Campos de réaliser un tour à la hauteur de ses espérances, d’autant que une dernière tentative avec des pneus neufs était avorté au drapeau rouge, et le pilote suisse devait se contenter de la huitième ligne sur la grille de départ.

Ralph Boschung : « Malheureusement nous n’avons pas eu la chance de pouvoir améliorer et nous nous sommes qualifiés au 16ème rang. C’est vraiment dommage, car je sais que nous pouvions aller plus vite. »

Dès le départ, il gagnait six positions mais allait vite recevoir une pénalité pour départ anticipé. Et, après avoir effectué son drive-throught, il pointait au dix-huitième rang. Effectuant alors une belle remontée sur une piste détrempée, il parvenait à remonter jusqu’aux portes du top 10 grâce à des tours très rapides, avant de recevoir une pénalité de 5 secondes, pour non respect des lignes de course, le faisant reculer au quatorzième rang final.

_54I5494Ralph Boschung : « Ce fut une course très décevante. J’ai légèrement bougé sur la ligne et les capteurs l’ont détecté, mais je me suis immédiatement arrêté avant l’extinction des feux et je n’en ai pas tiré d’avantages. Mais c’est la règle. Après ma pénalité, j’étais dans le même rythme que les leaders, et j’ai fait une belle remontée. Ma pénalité de 5 secondes est dure, car j’ai coupé la chicane mais gagner de places ni même en tirer de bénéfice. Sans elle, j’aurais fini neuvième avec les pénalités tombées après la course. »

Le lendemain, Ralph Boschung effectuait, une fois encore, un départ solide lui permettant de gagner trois places. Mais au deuxième tour, il était victime d’un contact qui le faisait chuter ua treizième rang, sa place finale.

Ralph Boschung : « Le rythme ne fut pas aussi bon sur piste sèche que sous la pluie, mais je pense qu’un top 10 était envisageable. Dès le deuxième virage, j’étais onzième mais une autre voiture m’a touchée le tour suivant et je me suis retrouvé treizième dans la manœuvre. C’est vraiment dommage car ici, comme à Spa, nous avons prouvé notre vitesse quel que soit les conditions, Si nous connaissons un week-end sans soucis, alors nous terminerons dans les points. »

Prochain rendez-vous pour la Formule 2 à Jerez du 6 au 8 octobre.

Credit photo : FIA Formula 2, citations : Ralph Boschung

A propos de l'auteur

Articles en relations