F1 – GP de Belgique: Hamilton l’emporte face à Vettel. Belle course de Romain Grosjean 7ème

Après quatre semaines de trêve, pause estivale oblige, la Formule 1 reprenait ses droits ce dimanche. Et quel meilleur endroit que le mythique circuit de Spa-Francorchamps pour lancer la deuxième partie de saison ? Véritable juge de paix pour certains pilotes, le tracé belge nous a offert une course intéressante dominée par le duel Hamilton-Vettel. C’est finalement le pilote Britanique qui s’impose pour son 200ème Grand-Prix en Formule 1 devant l’Allemand. Daniel Ricciardo complète le podium alors que Romain Grosjean termine à une belle 7ème place.

Auteur de la 68ème pole-position de sa carrière et égalant au passage Michael Schumacher, Lewis Hamilton prend un très bon envol devant Vettel et Bottas. Presque pas de changements lors de ce premier tour, mis à part une première touchette dangereuse entre Pérez et Ocon et une superbe remontée de Fernando Alonso au 7ème rang. Oui, l’Espagnol est bien à bord d’une McLaren-Honda pour ceux qui en douteraient. Les deux premier abandons ont lieu assez rapidement avec les retraits de Wehrlein et Verstappen aux 3ème et 8ème tours sur problèmes mécaniques. Le Néerlandais devant un important public acquis à sa cause semble extrêmement déçu.
DIPRBPvXgAAjg9zPeu de changements lors des passages aux stands

Comme souvent à Spa-Francorchamps, les premiers ravitaillements sont effectués assez tôt avec l’entrée du leader Lewis Hamilton au 12ème tour. Son avance n’est que d’à peine deux secondes sur Vettel à ce moment de la course. Les autres pilotes suivent et cette salve d’arrêts aux stands ne change ni le classement ni la hiérarchie clairement établie. Kimi Räikönnen lui doit par contre purger une pénalité de 10 secondes pour n’avoir pas respecté un drapeau jaune. Quant à Fernando Alonso, il continue une dégringolade en fond de peloton qui semble plus l’exaspérer qu’autre chose : « Ne me dérangez plus par radio, je ne me soucie pas des écarts. Ce sont justes des essais ». Le pilote McLaren-Honda finit par abandonner au 26ème tour, le bloc Honda en est la cause.

Les Force India s’accrochent
Alors que les téléspectateurs s’affaissent quelque peu dans leur fauteuil, Sergio Pérez et Esteban Ocon décident d’animer la course et s’accrochent une énième fois. Seul le Français pourra terminer la course avec quelques positions perdues. La Safety-Car fait son entrée en piste afin de déblayer tous les débris roses (couleur des Force India) et Lewis Hamilton s’agace du temps perdu puisque Vettel et ses poursuivants ont pu chausser des pneumatiques ultra-tendres alors qu’il n’a plus que des soft. Néanmoins, lorsque la course reprend ses droits, le Britannique conserve son avantage, ce qui n’est pas le cas de son coéquipier Bottas. Il voit Räikkönen et Ricciardo le dépasser sur la ligne droite avant que l’Australien ne s’assure la 3ème place. Les deux Finlandais sont ainsi battus par le pilote Red Bull qui voit sa manœuvre s’avérer payante. Il accompagne ainsi Lewis Hamilton pour sa 58ème victoire et Sebastian Vettel sur le podium du Grand-Prix de Belgique
DIP8_ETWAAE7E9B

Romain Grosjean très content, Sauber beaucoup moins
Patient et appliqué tout au long de la course, Romain Grosjean termine à une belle 7ème place. Il a semblé tirer le maximum de sa voiture, la Renault de Nico Hülkenberg semblant hors de portée : « Je suis super content du travail qu’on a fait aujourd’hui. On est là, septièmes, et je suis content de mon pilotage, tout est dit ».

La journée des Sauber fut bien moins belle, avec l’abandon de Wehrlein au 3ème tour et la dernière place de Marcus Ericcson 16ème. La fin de saison s’annonce compliquée pour l’écurie suisse. Prochain Grand-Prix la semaine prochaine déjà (3 septembre) en Italie, sur le circuit de Monza.
DIP-6c5VoAE11Td

Sport-Auto.ch vous offre les chiffres et les rumeurs que vous ne deviez pas manquer et ses récompenses du jour :

Tout d’abord, les chiffres :

200 comme le nombre de Grand-Prix de Lewis Hamilton en Formule 1. Il a fêté ce chiffre dignement aujourd’hui.
3 c’est le nombre de tours parcourus par Pascal Wehrlein aujourd’hui avant que sa Sauber ne rende l’âme.

68 comme le record égalé de pole-positions de Michael Schumacher par Lewis Hamilton ce samedi en Belgique.
7 comme le nombre de points d’avance au championnat de Vettel sur Hamilton avant le Grand-Prix de Monza.

Puis les rumeurs du paddock :

Charles Leclerc actuellement en tête du classement de F2 pourrait piloter pour Sauber l’an prochain. Ce serait un bon choix de la part de l’écurie suisse que d’héberger le protégé de Ferrari au moins une saison.
McLaren a d’ores et déjà confirmé Stoffel Vandoorne pour 2018. Les sorts de Honda et de Fernando Alonso semblent eux moins sûrs.
Fernando Alonso serait peut-être en discussion afin de rejoindre Williams ou Renault en 2018. Vraiment un bon choix ?
Ferrari vient de renouveler son line-up Vettel-Räikkönen pour 2018. L’Allemand signe jusqu’en 2020, le Finlandais pour une saison.

Notre sondage du jour:

Et vous, quel est- votre avis sur la course du jour. Aujourd’hui première question avec la décision de Sebsatian Vettel de prolonger chez Ferrari. Qu’en pensez- vous ? Donnez-nous notre avis sur la question du jour

Vidéo bonus : 

Afin de fêter les 25 ans de la première victoire de Michael Schumacher en Formule 1, son fils Mick Schumacher a offert un tour d’honneur au public belge à bord de la Benetton-Ford, monoplace du premier titre en Formule 1 du septuple champion du monde.

Et les récompenses du jour :

La médaille d’or de Sport-Auto.ch va à Lewis Hamilton pour sa belle victoire (58ème de sa carrière) lors de son 200ème Grand-Prix. Il a su contenir Sebastian Vettel pendant toute la course ainsi que du restart jusqu’à l’arrivée.

Le blâme à Forc India qui n’a pas réussi à calmer et diriger ses pilotes. Après une première touchette en début de course, c’est l’accrochage lors du 30ème tour. Ocon perd des places alors que Pérez ne terminera pas la course. Néanmoins, nous tenons à remercier les deux pilotes qui nous ont ainsi dynamisé une fin de Grand-Prix presque ennuyeuse. Bottas et Magnussen qui ont perdu gros au restart ne devraient pas les remercier autant que nous.

Crédit photos: ©Mercedes F1 AMG© Haas F1© @FIA official

Crédit vidéo: @FIA official © Zockerfreack channel

A propos de l'auteur

Articles en relations