Formule 2 – Ralph Boschung : « Sans ces problèmes nous serions régulièrement dans le Top 10 »

MALC6462AAprès l’Autriche (Red Bull Ring) au début du mois, deux rendez-vous étaient au programme du peloton de la Formule 2 avec Silverstone et Budapest.

Après des essais libres et qualificatifs où le pilote Suisse allait connaître des difficultés avec une voiture difficile à régler, problèmes également rencontrés par son coéquipier, le jeune pilote Suisse allait effectuer une belle remontée le samedi lors de la première course. Ainsi, parti de la septième ligne, il franchissait la ligne d’arrivée à la porte des points. Malheureusement pour lui, la course du dimanche n’allait pas aussi bien se dérouler puisque, en lutte pour la dixième place, il effectuait le mauvais choix en attaquant l’un de ses adversaires et perdait le contrôle de sa monoplace à très haute vitesse. Néanmoins, les chronos enregistrés en course par le pilote du Campos Racing furent très prometteurs :

Ralph Boschung : « En se focalisant sur le rythme adopté en course, Silverstone fut plutôt positif. Ainsi, lors des deux courses, nous étions dans le rythme du top 5 ce qui est très encourageant. »

Comme en Grande-Bretagne, le meeting Hongroie n’allait pas permettre à Ralph Boschung de briller en qualification. Mais, après une voiture difficile à piloter, c’est un problème moteur qui l’empêchait de réaliser une performance, ne pouvant ainsi faire mieux que la septième ligne :

_54I0822Ralph Boschung : « Après les essais libres, j’étais confiant pour réaliser un tour dans le top 10, malheureusement, j’ai eu un souci moteur. Les ingénieurs de Mecachrome ont trouvé la panne, mais peu de temps avant la fin de la séance et je ne pouvais faire qu’une seul tour de qualification. »

Comme à Silverstone le rythme du pilote Suisse en course fut rapide et il pouvait espérer une huitième place finale, synonyme de pole position le dimanche, avant d’être percuté par un autre pilote :

Ralph Boschung : « J’étais huitième lors de la course 1 lorsque j’ai été percuté par Jordan King (NDLR : ce qui allait valoir une pénalité au britannique) et j’ai perdu quatre places dans ce fait de course. »

_54I0995Et le dimanche, Ralph Boschung n’allait pas pouvoir défendre ses chances, puisque lors du tour de formation, il était victime d’une panne d’embrayage et parvenait à s’élancer des stands mais avec un tour de retard. Mais, contre mauvaise fortune bon cœur, le pilote suisse ne cache pas le bon rythme de course, mis à mal par quelque péripétie en course et sait que un bon résultat tien à peu de chose :

Ralph Boschung : « Sans ces problèmes nous serions régulièrement dans le Top 10 »

Credit photo : FIA Formula 2

A propos de l'auteur

Articles en relations